Mégalithes de légende

Mégalithes de légende

Monuments mégalithiques, dolmens, menhirs, mégalithes...

Publié le par Rubis
Publié dans : #Pierres à légende

Non classée MH (mais qu'attendent-ils ? rien c'est trop tard), la a Pierre qui Vire, sur la commune d'Aiffres, semble avoir disparu dans les lotissements modernes.

La pierre mesurait quarante centimètres de haut hors sol.

Sa base s'inscrivait dans une base de cinquante centimètres sur quarante, aux angles arrondis.

La légende raconte que tous les cents ans (à quelle date et pour quel événement, la légende l'ignore), elle fait un tour complet sur elle-même.

Trois pierres blanches ont été déposées près de la mairie.

La Pierre qui Vire, Aiffres (79)
La Pierre qui Vire, Aiffres (79)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Une information récente (quelques années) prétend que la commune de Saint-Martin-de-Bernegoue aurait possédé un dolmen. Or, il ne suffit de trouver une pierre plate assez conséquente pour en faire une table de dolmen, surtout quand il n'y a rien dans le champ concerné (photo précédente).

Aucun texte ancien ne fait mention d'une telle supposition et la commune n'apparaît même pas dans le livre Inventaire des mégalithes de la France Deux-Sèvres par Georges Germond.

Cette pierre (photo précédente) gît actuellement sur le bas-côté entre le chemin et le la parcelle de terrain du Pré Palet.

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Tumulus

Le tumulus des Vinettes, sur la commune de Bougon, devait se situer dans le champ où apparaît la croix noire.

En 1883, le propriétaire du champ désirait détruire un chiron encombrant sa propriété.

Au milieu d'un tas de pierres, se tenaient deux rangées de pierres parallèles, mesurant un mètre de haut. Entre les deux rangées, une fosse avait été creusée. Elle était orientée est-ouest et mesurait quatre-vingt centimètres de large.

Y furent découerts un anneau de bronze, une pointe de flèche, des ossements (six individus), un fragment de lame cassée aux deux bouts, une pointe de lance foliacée, un éclat de silex retouché sur le bord gauche, un mauvais grattoir, des tessons...

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Tumulus

Un premier tumulus (croix à côté du château d'eau) a disparu vers la fin du dix-neuvième siècle.
Il mesurait vingt-cinq mètres de long.
Il fut l'objet de longues fouilles qui ont certainement conduit à sa disparition et n'ont mis à jour aucun mobilier.

Un second tumulus (croix au nord-est du Grand Javarzay) devait être à peu prés en face du dolmen des Champs du Pré. Il portait le nom de Gros-Tertre de Javarzay. L'on ignore si du mobilier y fut découvert avant sa destruction totale.

Un troisième tumulus (croix au sud du Grand Javarzay) se situait au sud du Grand-Javarzay, dans la parcelle de terrain dénommée Bridouilles. Il portait le nom de Chiron Moreau. Au dix-neuvième siècle, il fut fouillé et certainement en partie détruit par des paysans. Ils cherchaient un trésor mais ne découvrirent aucun mobilier.

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #tumulus, #Hypogée

Le tumulus et hypogée du chemin de Bougon à la Mothe, sur la commune de Bougon, étaient situés plus à l'ouest que les tumuli du Petit-Cerisier et des dolmens du Moulin-à-Vent.

Une allée partait de l'extrémité sud du tumulus. Elle mesurait vingt mètres de long et était souterraine. Elle se dirigeait du couchant au levant. Elle était composée de pierres posées à plat et verticalement sur chacun des côtés. Elle était recouverte par d'autres pierres et toutes ses extémités étaient fermées par une pierre. L'intérieur de l'allée était divisé en plusieurs compartiments. Chaque compartiment contenait des ossements.

Le tumulus était allongé du nord au sud et cette allée semi-souterraine n'était certainement qu'un couloir de dolmen. Elle était dirigée perpendiculairement à l'axe du cairn.

Sa description le fait ressembler étrangement à des monuments mégalithiques de Sainte-Soline.

Il est dommage qu'un tel monument ait été détruit.

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Tumulus

Les quatre tumuli du Petit-Cerisier étaient situés à droite du chemin reliant Bougon au carrefour des Justices.

Le premier tumulus était situé en bordure nord du premier champ, côté Bougon.
Il mesurait seize mètres de long, huit mètres de large et un mètre soixante de haut.
Il était entièrement constitué de pierrailles. Il était arrondi au nord avec une dépression au midi.
En 1840, il fut fouillé et l'on pratiqua à son sommet des entonnoirs larges et profonds. Il fut aussi percé jusqu'au sol sur plus de plus de la moitié de sa circonférence. En vain puisqu'aucun mobilier n'en fut retiré. 

Il était situé dans le champ sur la photo ci-dessus.

Le second tumulus était situé en lisière nord du second près, à plusieurs dizaines de mètres du premier tumulus.

Il mesurait dix mètres de diamètre, neuf mètres de long et deux mètres de long.

Il avait une forme presque parfaite de rond.

Il fut percé côté nord par des travaux de culture. On pouvait apercevoir des pierres grossièrement appareillées.

Le côté sud était à moitié détruit.

Côté est-ouest, il mesurait vingt-cinq mètres de long et trois mètres haut.

Il se situait dans le champ en photo précédente.

Le troisième tumulus était voisin des deux premiers.

Il était encore visible à la fin du dix-neuvième siècle.

Il était plus allongé que les deux premiers.

Le quatrième tumulus était situé plus loin que les trois premiers à droite du même chemin.

A l'intérieur s'élevaient des pierres fichées de petit volume. Ces pierres sont restées longtemps en place après la disparition du cairn qui les recouvraient avant de disparaître elles-mêmes ou entassées le long du chemin.

Des murets de pierres entourent les champs qui ont accueilli les tumuli du Petit-Cerisier. Certaines de ces pierres ont-elles fait partie des tumuli ?

Tumuli du Petit-Cerisier, Bougon (79)
Tumuli du Petit-Cerisier, Bougon (79)
Tumuli du Petit-Cerisier, Bougon (79)
Tumuli du Petit-Cerisier, Bougon (79)

Certaines de ces pierres entassées proviennent certainement des tumuli et des dolmens du Moulin-à-Vent.

Tumuli du Petit-Cerisier, Bougon (79)
Tumuli du Petit-Cerisier, Bougon (79)
Tumuli du Petit-Cerisier, Bougon (79)
Tumuli du Petit-Cerisier, Bougon (79)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Le dolmen du Moulin-à-Vent ou de la Pierre de Garde, sur la commune de Bougon, était à la fin du dix-neuvième siècle recouvert de pierres extraites des champs environnants. Elles encombraient aussi sa chambre.

La table était brisée. Un de ses morceaux reposait à terre.

Aujourd'hui, le champ est parfaitement plat.

Les pierres sur la photos ont été déposées à une des limites du champ où s'élevait le dolmen.

A la fin du dix-neuvième siècle, le premier dolmen du Moulin-à-Vent était encore formé d'un tumulus allongé et d'une pierre de belle taille déposée à l'est du monticule.

La pierre mesurait trois mètres de long et  un mètre cinquante de large.

Ellea peut-être été déposée dans les tas constitués le long du sentier du Petit-Cerisier. Dans ce cas, elle est visible sur les photos que j'ai prises pour le Petit-Cerisier.

A la fin du dix-neuvième siècle, le deuxième dolmen du Moulin-à-Vent était recouvert d'épines et de rocailles recueillies dans les champs environnants.

Il avait la forme d'un tumulus allongé et une pierre était posée debout à son extrémité ouest.

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Tumulus

Non classés MH (mais qu'attendent-ils ?), les tumuli du Bois de la Billaudrie, sur la commune de Rom, sont en vis-à-vis des alignements du même nom et séparés entre eux par un fossé qui marquent la limite entre deux parcelles.

Si dans les bois, il est aisé de voir les deux petites buttes qui forment les tumuli, il est difficile d'avoir un rendu photographique évident.

Le premier tertre mesure onze mètres diamètre, huit mètres de long et cinquante centimètres de haut.

Il est de forme ovale.

Il est orienté nord-ouest / sud-est.

Il est entouré d'un fossé à peine visible.

Tumuli du Bois de la Billaudrie, Rom (79)
Tumuli du Bois de la Billaudrie, Rom (79)

Le premier tertre est entouré de pierres siliceuses. Faisaient-elles partie du tumulus ?

Tumuli du Bois de la Billaudrie, Rom (79)
Tumuli du Bois de la Billaudrie, Rom (79)
Tumuli du Bois de la Billaudrie, Rom (79)

Le second tertre mesure dix mètres de diamètre et cinquante centimètres de haut.

Il a la forme parfaite d'un rond.

Il est entouré par un petit fossé encore un peu visible.

Tumuli du Bois de la Billaudrie, Rom (79)
Tumuli du Bois de la Billaudrie, Rom (79)
Tumuli du Bois de la Billaudrie, Rom (79)
Tumuli du Bois de la Billaudrie, Rom (79)
Tumuli du Bois de la Billaudrie, Rom (79)
Tumuli du Bois de la Billaudrie, Rom (79)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Alignements

Non classés MH (mais qu'attendent-ils ?), les alignements de la Billaudrie, sur la commune de Rom, sont d'époque indéterminée car peu étudiés par les archéologues et les préhistoriens.

Depuis plus d'un siècle, ces alignements semblent recouverts par un amas de ronces et de végétation dense.

Par chance, j'ai pu voir une partie de ce double alignement très serré.

Les pierres sont petites et fichées en terre sur deux lignes. Elles se font face.

Alignements de la Billaudrie, Rom (79)
Alignements de la Billaudrie, Rom (79)
Alignements de la Billaudrie, Rom (79)
Alignements de la Billaudrie, Rom (79)
Alignements de la Billaudrie, Rom (79)
Alignements de la Billaudrie, Rom (79)
Alignements de la Billaudrie, Rom (79)
Alignements de la Billaudrie, Rom (79)
Alignements de la Billaudrie, Rom (79)
Alignements de la Billaudrie, Rom (79)
Alignements de la Billaudrie, Rom (79)
Alignements de la Billaudrie, Rom (79)
Alignements de la Billaudrie, Rom (79)
Alignements de la Billaudrie, Rom (79)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Mégalithes

Sur la commune de Paizay-le-Tort, une grande parcelle en forme de triangle se détache à l'ouest du bourg.

Sur le cadastre napoléonien, elle est nommée Les Pierres Levées.

Etaient-ce plusieurs dolmens, plusieurs menhirs ou un menhir et un dolmen ? La tradition orale est muette.

Aujourd'hui, la parcelle est entourée et boisée et forme le parc d'une ancienne maison construite à une de ses extrémités.

Oh, une pierre sur la parcelle des Pierres Levées ! Faisait-elle partie d'un de ces monuments ?

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Le dolmen des Champs du Pré ou de Javarzay, sur la commune de Bougon, a été déruit vers 1900 afin d'empierrer les chemins, à l'exception d'un fragment d'orthostate.

A la fin du dix-neuvième siècle, plusieurs orthostates étaient renversés, ce qui amena à l'affaissement de la table.

Un des orthostates mesurait quatre mètres vingt de long.

Le dolmen a quelquefois été placé par certains auteurs de l'autre côté du chemin, dans la parcelle dite du Gros Tertre de Javarzay ou sur la commune voisine d'Exoudun.

Le fragment d'orthostate retrouvé dans sa haie et dégagé en partie de la végétation.

Il se trouve exactement en face de l'emplacement du dolmen dans le champ.

Dolmen des Champs du Pré ou de Javarzay, Bougon (79)
Dolmen des Champs du Pré ou de Javarzay, Bougon (79)

Une autre pierre intéressante déposée à côté du chemin de terre. Faisait-elle partie du dolmen ?

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Pierres-bornes

Sur la route allant de Salles à Bougon (ou l'inverse), à la limite des deux communes, se situe cette pierre fichée, sur le bord de la route et à côté de la parcelle de terrain dénommée Grand Pré.

Elle mesure moins d'un mètre de haut, moins de cinquante centimètres de large et vingt centimètres d'épaisseur.

Pierre fichée du Grand Pré, Salles (79)
Pierre fichée du Grand Pré, Salles (79)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Sépultures sous dalle

La sépulture néolithique du Chiron-Blanc, sur la commune de Salles, fut découverte vers 1850 fortuitement lors de travaux de débrouissaillage et d'epierrement.

La découverte rapide de cette sépulture fit quasiment disparaître tout le mobilier par des pilleurs clandestins.

En extrayant les végétaux de cette partie de la parcelle, un squelette entier fut mis à jour. Seule une fibule en fil de métal tressé certaine d'époque mérovingienne fut conservé après la découverte.

En 1884, la sépulture fut à nouveau fouillée de façon méthodique à une profondeur d'un mètre vingt. Y furent découverts des ossements humains en mauvais état, des fragments de poterie.

Lors de cette même fouille, fut constaté dans un sol essentiellement calcaire des blocs de silex volumineux et propres à être éclatés et entassés. Comme un atelier pour tailler les pierres choisies.

Aujourd'hui, la parcelle du Champ-Chiron est parfaitement plate !

Dans une haie entourant la parcelle du Chiron-Blanc, un ancien pivôt blanc d'entrée de champ est visible.

Sépulture néolithique du Chiron-Blanc, Salles (79)

Des murets de pierres blanches entourent la parcelle du Chiron-Blanc.

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>

A lire

Compilation et recherches sur les mégalithes, dolmens, menhirs, tumuli, pierres branlantes, pierres à légendes, curiosités naturelles... de Poitou-Charentes, départements avoisinants et côté atlantique. Contient des débuts d'inventaires de Lanternes des Morts et des Croix Hosannières.

Les listes des monuments que vous trouverez dans ce blog ne sont pas exhaustives. Elles sont faites en fonction des visites et/ou des recherches que j'ai effectuées.

Le terme Mégalithes se rapporte plus aux monuments du néolithique cependant mon blog et mes listes englobent d'autres pierres de différentes époques mais aussi naturelles.


Merci de votre compréhension

Liste des dolmens de Charente-Maritime dont je suis en cours de recherches ou en attente de visite :

- Angoulins
- Archiac
- Ardillières 3 (dolmen de la Trompette)
- Bédenac
- Loire-les-Marais
- Matha
- Médis
- Moragne
- Saint-Germain-de-Marencennes
- Saint-Thomas-de-Conac
- Trizay

Contact

Bibliographie

Lanternes des Morts
Croix Hosannières
Tombes d'archéologue
Mégalithes de Bretagne (22, 29, 35, 56)
Mégalithes de l'Allier (03)
Mégalithes de l'Ardèche (07)
Mégalithes de l'Aube (10)
Mégalithes de l'Aude (11)
Mégalithes de l'Aveyron (12)
Mégalithes de Charente (16)
Mégalithes de Charente-Maritime (17)
Mégalithes de Corrèze (19)
Mégalithes de Creuse (23)
Mégalithes de Dordogne (24)
Mégalithes d'Eure-et-Loir (28)
Mégalithes de Gironde (33)
Mégalithes de l'Hérault (34)
Mégalithes d'Indre (36)
Mégalithes d'Indre-et-Loire (37)
Mégalithes des Landes (40)
Mégalithes du Loir-et-Cher (41)
Mégalithes de Haute-Loire (43)
Mégalithes de Loire-Atlantique (44)
Mégalithes du Loiret (45)
Mégalithes du Lot (46)
Mégalithes du Lot-et-Garonne (47)
Mégalithes du Maine-et-Loire (49)
Mégalithes de l'Orne (61)
Mégalithes des Pyrénées-Atlantiques (64)
Mégalithes de la Sarthe (72)
Mégalithes des Deux-Sèvres (79)
Mégalithes du Tarn-et-Garonne (82)
Mégalithes de Vendée (85)
Mégalithes de Vienne (86)
Mégalithes de Haute-Vienne (87)




 

 

 

 

 

Locations of Site Visitors

Articles récents

Dernières News Mégalithiques

J'ai retrouvé la Galoche de Gargantua située primitivement à Dolus-d'Oléron. A lire ici


 

Hébergé par Overblog