Mégalithes de légende

Mégalithes de légende

Monuments mégalithiques, dolmens, menhirs, mégalithes...

Publié le par Rubis
Publié dans : #Polissoirs

Scanné de l’inventaire des mégalithes de la France 3-Loir-et-Cher par Jackie Despriée et Claude Leymarios.

Non classé MH (mais qu'attendent-ils ?), le polissoir du Bois du Rochambeau ou de l'Effiloir, sur la commune de la Chapelle-Enchérie, se trouve non loin du carrefour des Quatre Sapins et du Grand Etang.

La pierre mesure un mètre dix de long, soixante-dix centimètres de large et soixante centimètres d'épaisseur.

Il est composé de poudingue lustré à silex d'âge éocène.

Sur la face nord-est de la pierre, on y remarque sept rainures, une plage de polissage et une cuvette.

Une des rainures mesure cinquante-huit centimètres de long, cinq centimètres cinq de large et quatre centimètres d'épaisseur.

La cuvette mesure vingt centimètres de long, dix centimètres de large et un centimètre de profondeur.

La pierre est située à cent mètres au nord-est du menhir de la Pierre Levée.

Scanné de l’inventaire des mégalithes de la France 3-Loir-et-Cher par Jackie Despriée et Claude Leymarios.

Scanné de l’inventaire des mégalithes de la France 3-Loir-et-Cher par Jackie Despriée et Claude Leymarios.

Scanné de l’inventaire des mégalithes de la France 3-Loir-et-Cher par Jackie Despriée et Claude Leymarios.

Scanné de l’inventaire des mégalithes de la France 3-Loir-et-Cher par Jackie Despriée et Claude Leymarios.

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Scanné de l’inventaire des mégalithes de la France 3-Loir-et-Cher par Jackie Despriée et Claude Leymarios.

Le dolmen de Brûlé ou de Toucheron ou du Val de la Cisse, sur la commune de Fossé, se trouvait à environ deux cents cinquante mètres au sud-ouest de la ferme des Brûlés.

La table mesurait deux mètres quarante de long et soixante-dix centimètres d'épaisseur. Elle reposait encore sur des trois des quatre orthostates encore en place.

L'orthostate de l'ouest mesurait un mètre quarante de côté et un mètre d'épaisseur. C'était l'orthostate le plus proche de la Cisse.

L'orthostate du sud mesurait deux mètres cinquante de long, un mètre de large et cinquante centimètres d'épaisseur.

Le troisième orthostate était appuyé en partie dans le côteau qui le cachait presqu'entièrement.

Le quatrième orthostate était enterré sous les éboulements du côteau.

La chambre mesurait soixante centimètres de haut et de quarante à soixante centimètres d'ouverture vers le nord.

Les pierres provenaient des bois du Toucheron non loin de là.

Lors de fouilles autorisées par le propriétaire au dix-neuvième siècle, y furent découverts des fragments de poterie et des tuiles romaines.

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Non classé MH (mais qu'attendent-ils ?), le dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, sur la commune de Saint-Maurice-la-Souterraine, exalte sa belle silhouette sur une toile de rêve.

Le dolmen est constitué de granulite lamellaire, à muscovite et à cristaux d'orthoste.

La table mesure deux mètres dix de large. Elle repose encore sur un orthosate et sur une de ses extrémités. Sur la face supérieure bombée, on peut voir deux lignes perpendiculaires de cavités, ces dernières étaient creusées en vue d'un débitage de la part de carriers. Elle a été déplacée vers le nord-ouest.

L'orthostate nord-ouest sur lequel repose la table est incliné à l'intérieur. Il mesure un mètre cinq de haut.

L'orthosate sud-est mesure un mètre cinq de haut. Il est de forme semi-ovale.

Le troisième orthostate a été déplacé vers le sud.

Le quatrième orthostate a été débité en petits morceaux qui encombrent la chambre.

La chambre est en forme de rectangle, longue mais étroite. Son ouverture était orientée nord-est/sud-ouest.

Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)
Dolmen du Grand Malibard ou de la Bachellerie, Saint-Maurice-la-Souterraine (23)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Sépultures sous dalle

Scanné de l’inventaire des mégalithes de la France 3-Loir-et-Cher par Jackie Despriée et Claude Leymarios.

La sépulture sous dalle de Marigny, sur la commune d'Huisseau-en-Beauce, a été détruite en octobre 1900.

Elle était composée de silice.

Elle était formée d'une dalle unique mesurant deux mètres cinquante de long et deux mètres de large. Elle recouvrait une  fosse.

Cette fosse mesurait deux mètres de diamètre vers le haut et quatre-vingt centimètres de profondeur. Elle était en forme de cuvette à paroi évasée.

Le sol était dallé avec des pierres de calcaire.

Les parois étaient formées des mêmes pierres que le dallage mais plates et plus petites. Ce n'était pas des murs à proprement parler car elles était placées sans appareillage et avec des intervalles entre elles.

Cette sépulture était recouverte d'un tumulus.

Elle a été fouillée puis détruite par l'exploitant de la ferme de Martigny en octobre 1900.

Y furent découverts un tas d'ossements, un squelette entier dans le tumulus et dans la fosse, plus de vingt de squelettes disposés accroupis ou assis, serrés les uns contre les autres et disposés en rond. Les têtes se trouvaient au pourtour de la paroi. Au delà de cette vingtaine de squelettes, gisait au sol un dernier squelette orienté du nord au sud. Il portait sur la poitrine un silex taillé, mesurant vingt-deux centimètres de long et quatre centimètres de large. Il s'agit probablement d'une pointe de lance.

En 1904, une nouvelle fouille fut autorisée mais furent découverts que des fragments d'ossements.

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Menhirs

Scanné de l’inventaire des mégalithes de la France 3-Loir-et-Cher par Jackie Despriée et Claude Leymarios.

Non classé MH (mais qu'attendent-ils ?), le menhir des Grotteaux, sur la commune d'Huisseau-sur-Cosson, se trouve dans le parc privatif du château du même nom.

La pierre mesure deux mètres vingt de long, un mètre soixante de large et soixante-dix centimètres d'épaisseur.

Elle est composée de meulière de Beauce. Les blocs qui l'entourent sont composés de calcaire et de meulière de Beauce.

Elle est orientée est/ouest.

Elle est inclinée vers le sud-ouest.

Un auteur du dix-neuvième siècle affirme que si la pierre penche vers l'ouest, c'est parce qu'elle a été fouillée de ce côté.

Un des blocs entourant la pierre à la base sud, mesure deux mètres de long, un mètre soixante de large et soixante centimètres d'épaisseur.

La légende raconte qu'un chemin dallé rejoignait la pierre et certains y voyaient un lieu de prières.

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Scanné de l’inventaire des mégalithes de la France 3-Loir-et-Cher par Jackie Despriée et Claude Leymarios.

Le dolmen sous tumulus de Barbigault, sur la commune d'Huisseau-en-Beauce, fut découvert en 1907 et détruit la même année.

Le dolmen était composé de poudingue sauf la pierre la plus éloignée de l'ensemble, composée de grès.

Six blocs gisaient à terre et la pierre la plus importante pouvait passer pour la table.

La chambre mesurait un mètre soixante de long, de quatre-vingt centimètres à un mètre de large et un mètre dix de haut. Ses parois étaient composées de trois orthostates, l'un étant la dalle de chevet, les deux autres formant chaque paroi latérale. L'un des deux derniers s'était un peu renversé vers l'extérieur. L'entrée la plus probable s'ouvrait au nord-ouest.

Le mamelon de terre autour du dolmen était encore assez important pour penser qu'on était encore en présence du reste du tumulus.

Le dolmen fut fouillé l'année de sa découverte et y furent  trouvés un poignard en silex, deux fragments de sliex, des fragments de poterie et de terre cuite du Moyen-Âge, des blocs informes de terre cuite de couleur rougeâtre, un bloc de scorie de fer, deux grands clous, un petit anneau en fer et un fragment d'ancien fer à cheval, les ossements de neuf personnes, une incisive de petit rongeur.

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens, #Menhirs, #Polissoirs

L'ensemble ''dolmen, menhir et polissoirs des Fourneaux'', sur l'ancienne commune de Fougères-sur-Bièvre, se situait entre la ferme des Fourneaux et la rive droite de la Bièvre.

Le menhir existait encore au dix-neuvième siècle. Il portait sur une de ses surfaces des marques que les gens de l'époque n'arrivaient pas à décrypter. La personne s'occupant de la ferme des Fourneaux, trouvant cette pierre gênante pour les cultures, aurait creusé un trou et y aurait poussé la pierre dedans.

A quinze mètres à l'est du menhir, gisaient huit pierres composées de grès dur, fin et brun.

Deux pierres de ces pierres mesuraient deux mètres de long et de soixante à quatre-vingt centimètres de large. Toutes ces pierres portaient des marques de polissage. Ces marques étaient plus nombreuses sur  les deux pierres précitées. Trois rainures étaient visibles et mesuraient soixante centimètres de long.

Certains auteurs pensent que les polissoirs précités étaient un dolmen ou une allée couverte en raison d'un nom donné au lieu, Chapelle des Druides.

La légende raconte que des fées bâtisseuses passaient dans le coin mais leurs pouvoirs magiques ne fonctionnaient que la nuit. Ayant pris du retard, elles laissèrent tomber les pierres qu'elles portaient au premier rayon du sol et les pierres formèrent la Chapelle des Druides. Les fées ne purent à mains nues faire franchir la rivière aux pierres qui restèrent sur place.

Merci IGN

Merci IGN

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Scanné de l’inventaire des mégalithes de la France 3-Loir-et-Cher par Jackie Despriée et Claude Leymarios.

Le dolmen des Pierres aux Fées ou de Villeprovert, sur la commune de Morée, est planqué sous un énorme buisson.

Il reste actuellement neuf blocs éparpillés sur une petite butte qui pourrait être tout ce qu'il reste du tumulus.

Les neuf pierres sont constituées de grès et de poudingues lustrés à silex remaniés dans les alluvions.

La plus importante des pierres mesure un mètre quatre-vingt de long et un mètre de large.

Lors de fouilles autorisées en septembre 1908, un dallage apparut indiquant l'emplacement de la chambre. Y furent découverts aussi des fragments de poterie du Moyen-Âge, des fragments d'os, deux blocs de terre cuite grossière et quelques éclats de taille de silex.

Les légendes racontent :
*la table du dolmen est le lit des fées, un renflement de la pierre à une de ses extrémités est le traversin. Une autre pierre ronde, unie et plate est la table. Une troisième ressemblant à une simple borne est le siège.
*Près du dolmen, se trouve la fontaine dite Fontaine-Effondrée. Elle n'a pas de fond et elle communique avec l'océan par des souterrains. Son eau a servi pour les cérémonies druidiques se déroulant sur la table du dolmen. Un cavalier et sa monture ont disparu au fond de cette fontaine sans laisser de trace.

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Menhirs

Scanné de l’inventaire des mégalithes de la France 3-Loir-et-Cher par Jackie Despriée et Claude Leymarios.

Classé MH dès 1889, le menhir de la Pierre Frite ou de la Pierre Fiche ou de Grandmont, sur la commune de Noyers-sur-Cher, a gardé son écrin de verdure.

La pierre mesure deux mètres cinquante de haut, trois mètres vingt de large et un mètre cinquante d'épaisseur.

Elle est composée de poudingue lustré à silex d'âge éocène.

Elle est orientée est-nord-est/ouest-sud-ouest.

Les légendes racontent :
*les bestiaux aimaient venir la lécher.
*la pierre est tombée du ciel et s'est fichée seule à l'endroit où elle s'élève.

Scanné de l’inventaire des mégalithes de la France 3-Loir-et-Cher par Jackie Despriée et Claude Leymarios.

Scanné de l’inventaire des mégalithes de la France 3-Loir-et-Cher par Jackie Despriée et Claude Leymarios.

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Scanné de l’inventaire des mégalithes de la France 3-Loir-et-Cher par Jackie Despriée et Claude Leymarios.

Le dolmen de Savateau, sur la commune de Pezou, semble avoir disparu sans laisser de trace.

Avant 1933, le dolmen s'élevait à une fourche de chemin. De 1933 à 1938, ne subsistait qu'un orthostate encore debout.

Un grattoir et une petite lame furent retrouvés plus tard à l'emplacement du dolmen.

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Scanné de l’inventaire des mégalithes de la France 3-Loir-et-Cher par Jackie Despriée et Claude Leymarios.

Non classé MH (mais qu'attendent-ils ?), le dolmen des Sables ou de Bellesort, sur la commune de Pezou, est en voie de disparition.

Le dolmen est entièrement composé de poudingue lustré à silex d'âge éocène.

La table mesurait deux mètres soixante de long, un mètre quarante de large et un mètre d'épaisseur. Elle reposait sur trois orthostates dont deux couchés et sur son extrémité sud-est.

La construction de la ligne de chemin de fer puis l'édification d'un étang artificiel en 1969 a démantelé et brisé complètement le dolmen.

Actuellement, il ne devrait rester qu'une table et une autre pierre assimilée à un orthostate ou un morceau d'orthostate.

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Polissoirs

Scanné de l’inventaire des mégalithes de la France 3-Loir-et-Cher par Jackie Despriée et Claude Leymarios.

Non classé MH (mais qu'attendent-ils ?), le polissoir du Bois du Coudray, sur la commune de Perigny, se situe dans l'immense bois du Coudray entre le château du Coudray et le hameau d'Esnault.

La pierre mesure trois mètres trente de long et un mètre quatre-vingt-dix de large.

Elle est composée de poudingue lustré à silex d'âge éocène.

A sa surface, sont visibles sept rainures, une cuvette et une plage de polissage du côté sud-sud-ouest.

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Le dolmen des Granges, sur l'actuelle commune de Beauce-la-Romaine, se trouvait sur l'ancienne commune d'Ouzouer-le-Marché, le long d'un chemin qui fait la séparation entre cette dernière commune et celle de Charsonville.

L'emplacement précis n'étant pas certain, ce dolmen pouvait se trouver au nord du chemin et par conséquent, se retrouver dans le département du Loiret.

Le dolmen a été détruit vers 1900 selon le témoignage de monsieur Leliard de la ferme de la Grand-Maison. La parcelle où s'élevait le dolmen dépendait peut-être de cette métairie.

Dolmen des Granges, Beauce-la-Romaine

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Scanné de l’inventaire des mégalithes de la France 3-Loir-et-Cher par Jackie Despriée et Claude Leymarios.

Le dolmen de la Pierre Platarde ou de la Pierre Plotard, sur l'actuelle commune de Beauce-la-Romaine, se situait sur l'ancienne commune d'Ouzouer-le-Marché.

Il a été détruit en 1909.

Il était entouré de terres et de pierres pouvant provenir d'un tumulus.

Il était composé de deux tables de plus d'un mètre carré chacune et deux orthostates mesurant un mètre quatre-vingt de long et quatre-vingt centimètres de large.

L'ouverture était orientée à l'ouest.

Lors de sa destruction, y furent découverts des ossements, une petite lame en silex et un magnifique poignard en silex (illustration) dont la pointe était cassée. Il mesure quinze centimètres de long mais devait en mesurer vingt.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 > >>

A lire

Compilation et recherches sur les mégalithes, dolmens, menhirs, tumuli, pierres branlantes, pierres à légendes, curiosités naturelles... de Poitou-Charentes, départements avoisinants et côté atlantique. Contient des débuts d'inventaires de Lanternes des Morts et des Croix Hosannières.

Les listes des monuments que vous trouverez dans ce blog ne sont pas exhaustives. Elles sont faites en fonction des visites et/ou des recherches que j'ai effectuées.

Le terme Mégalithes se rapporte plus aux monuments du néolithique cependant mon blog et mes listes englobent d'autres pierres de différentes époques mais aussi naturelles.


Merci de votre compréhension

Liste des dolmens de Charente-Maritime dont je suis en cours de recherches ou en attente de visite :

- Angoulins
- Archiac
- Ardillières 3 (dolmen de la Trompette)
- Bédenac
- Loire-les-Marais
- Matha
- Médis
- Moragne
- Saint-Germain-de-Marencennes
- Saint-Thomas-de-Conac
- Trizay

Contact

Bibliographie

Lanternes des Morts
Croix Hosannières
Tombes d'archéologue
Mégalithes de Bretagne (22, 29, 35, 56)
Mégalithes de l'Allier (03)
Mégalithes de l'Ardèche (07)
Mégalithes de l'Aube (10)
Mégalithes de l'Aude (11)
Mégalithes de l'Aveyron (12)
Mégalithes de Charente (16)
Mégalithes de Charente-Maritime (17)
Mégalithes de Corrèze (19)
Mégalithes de Creuse (23)
Mégalithes de Dordogne (24)
Mégalithes d'Eure-et-Loir (28)
Mégalithes de Gironde (33)
Mégalithes de l'Hérault (34)
Mégalithes d'Indre (36)
Mégalithes d'Indre-et-Loire (37)
Mégalithes des Landes (40)
Mégalithes du Loir-et-Cher (41)
Mégalithes de Haute-Loire (43)
Mégalithes de Loire-Atlantique (44)
Mégalithes du Loiret (45)
Mégalithes du Lot (46)
Mégalithes du Lot-et-Garonne (47)
Mégalithes du Maine-et-Loire (49)
Mégalithes des Pyrénées-Atlantiques (64)
Mégalithes de la Sarthe (72)
Mégalithes des Deux-Sèvres (79)
Mégalithes du Tarn-et-Garonne (82)
Mégalithes de Vendée (85)
Mégalithes de Vienne (86)
Mégalithes de Haute-Vienne (87)




 

 

 

 

 

Locations of Site Visitors

Articles récents

Dernières News Mégalithiques

J'ai retrouvé la Galoche de Gargantua située primitivement à Dolus-d'Oléron. A lire ici


 

Hébergé par Overblog