Mégalithes de légende

Mégalithes de légende

Monuments mégalithiques, dolmens, menhirs, mégalithes...

Publié le par Rubis
Publié dans : #Menhirs

Non classé MH (mais qu'attendent-ils ?) mais indiqué sur les cartes IGN, le menhir de la Tuterie, sur la commune de Saint Viaud, n'a pas l'air très connu du monde mégalithique.

La pierre mesure deux mètres de haut, plus d'un mètre de haut et moins d'un mètre d'épaisseur.

Elle semble composer de quartz.

Menhir de la Tuterie, Saint Viaud
Menhir de la Tuterie, Saint Viaud
Menhir de la Tuterie, Saint Viaud
Menhir de la Tuterie, Saint Viaud
Menhir de la Tuterie, Saint Viaud

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Menhirs

Non classé MH (mais qu'attendent-ils ?), le menhir de la Pierre Folle, sur la commune de Bourgneuf en Retz, est, parait-il, le seul menhir visible du marais breton.

Les autres ne sont visibles qu'à marée basse.

La pierre mesure trois mètres vingt-cinq de haut dont un mètre quarante hors sol, deux mètres de large et soixante-dix centimètres d'épaisseur.

Un sondage a été effectué en 1968 et démontra ainsi sa véritable hauteur.

Sur certains angles, on a l'impression de voir deux menhirs !

Menhir de la Pierre Folle, Bourgneuf en Retz
Menhir de la Pierre Folle, Bourgneuf en Retz
Menhir de la Pierre Folle, Bourgneuf en Retz
Menhir de la Pierre Folle, Bourgneuf en Retz
Menhir de la Pierre Folle, Bourgneuf en Retz
Menhir de la Pierre Folle, Bourgneuf en Retz
Menhir de la Pierre Folle, Bourgneuf en Retz

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Menhirs

Le possible menhir de l'Aubretière situé sur la commune de Bouin, tout comme celui de Beauvoir sur Mer, commune voisine, peut se voir dans les marais.

Cette pierre penchée mesure un peu plus d'un mètre de long, moins de cinquante centimètres de large et moins de vingt centimètres d'épaisseur.

Il n'est pas possible de l'approcher.

Menhir de l'Aubretière, Bouin

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Menhirs

Non classé MH (mais qu'attendent-ils ?), le menhir de la Pierre Folle sur la commune de Corcoué sur Logne se trouve non loin du hameau de Clody.

La pierre mesure trois mètres vingt de haut, deux mètres quatre vingt de large et quatre-vingt-cinq centimètres d'épaisseur.

Elle est composée de grès.

Des petites marches auraient sculpté sur un de ses côtés pour permettre son ascension.

La légende raconte que le Diable aurait laissé la Pierre Folle à cet endroit car il n'avait pas respecté le délai quant à la construction d'un pont. Si on désire le rencontrer, il suffit de faire sept fois le tour du menhir sans respirer...

Menhir de la Pierre Folle, Corcoué sur Logne
Menhir de la Pierre Folle, Corcoué sur Logne

La pierre couchée

La pierre couchée : un deuxième menhir ? Paraît qu'il s'agit de la Pierre Levée...

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Classé MH dès 1889, le dolmen de la Salle des Fées sur la commune de Sainte Pazanne a vraiment tout du cadre idyllique, dommage qu'il soit si mal entretenu !

Le dolmen comporte deux tables dont l'une est écroulée sur le portique, l'autre sur un orthostate droit.

L'orthostate du fond et un autre situé du côté gauche semblent encore en place.

Dolmen de la Salle des Fées, Sainte Pazanne
Dolmen de la Salle des Fées, Sainte Pazanne
Dolmen de la Salle des Fées, Sainte Pazanne
Dolmen de la Salle des Fées, Sainte Pazanne
Dolmen de la Salle des Fées, Sainte Pazanne
Dolmen de la Salle des Fées, Sainte Pazanne
Dolmen de la Salle des Fées, Sainte Pazanne
Dolmen de la Salle des Fées, Sainte Pazanne
Dolmen de la Salle des Fées, Sainte Pazanne
Dolmen de la Salle des Fées, Sainte Pazanne
Dolmen de la Salle des Fées, Sainte Pazanne
Dolmen de la Salle des Fées, Sainte Pazanne
Dolmen de la Salle des Fées, Sainte Pazanne
Dolmen de la Salle des Fées, Sainte Pazanne
Dolmen de la Salle des Fées, Sainte Pazanne
Dolmen de la Salle des Fées, Sainte Pazanne
Dolmen de la Salle des Fées, Sainte Pazanne

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Menhirs

Non classé MH (mais qu'attendent-ils ?), le menhir de la Pierre Levée sur la commune de Chéméré a donné son nom à un château situé à trois cents mètres au nord de lui.

La pierre mesure un mètre quatre-vingt-quinze de haut, un mètre trente de large et soixante centimètres d'épaisseur.

Le menhir daterait de 2500 avant J.C.

La légende dit que si, à minuit, une nuit sans lune, on fait sept fois le tour du menhir, une porte sur l'enfer s'ouvre.

Menhir de la Pierre Levée, Chéméré
Menhir de la Pierre Levée, Chéméré
Menhir de la Pierre Levée, Chéméré
Menhir de la Pierre Levée, Chéméré
Menhir de la Pierre Levée, Chéméré
Menhir de la Pierre Levée, Chéméré

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Non classé MH (mais qu'attendent-ils ?), le dolmen de la Boissonnière sur la commune de Chauvé se situe dans un fossé.

Le dolmen est composé de de grès.

La table mesure un mètre soixante-dix de long, quatre-vingt-dix centimètres de large et trente centimètres d'épaisseur.

Elle repose sur deux orthostates aux trois-quarts enterrés.

Dolmen de la Boissonnière, Chauvé
Dolmen de la Boissonnière, Chauvé
Dolmen de la Boissonnière, Chauvé

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Menhirs

Non classé MH (mais qu'attendent-ils ?), le menhir des Pins sur la commune de Frossay pointe fièrement au dessus d'une haie.

La pierre mesure deux mètres quatre-vingt de haut, quatre-vingt-dix centimètres de large et soixante-dix centimètres d'épaisseur.

Une rumeur prétend qu'elle aurait été redressée en 1825.

Menhir des Pins, Frossay
Menhir des Pins, Frossay
Menhir des Pins, Frossay
Menhir des Pins, Frossay

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Polissoirs

Ce polissoir se trouve dans le jardin arrière du musée Aliénor d'Aquitaine, place Gambetta, à Saint Pierre d'Oléron.

Il a été trouvé dans un champs par un agriculteur, sur la commune voisine de Saint Georges d'Oléron, en 1978.

Le mégalithe affleurait seulement du sol.

Lors de son extraction du sol, un des côtés a été abîmé. Certains archéologues pensent que son lieu d'extraction est son lieu primitif.

Il se trouve qu'à cent cinquante mètres du site néolithique de Ponthezières.

Il n'est pas rare aussi de trouver sur cette même parcelle, des silex tailles ou des tessons de poterie.

Le polissoir mesure un mètre soixante de long, un mètre vingt-cinq de large et quatre-vingt centimètres d'épaisseur.

Il est composé de grès et a été daté de 3000 ans.

Quinze rainures sont apparentes, certaines se superposent.

Les cuvettes ont dû subir la maltraitance de l'extraction.

Source : Le polissoir des Béraudes à Saint-Georges d'Oléron par L. Laporte et R. Pelletier, paru la Revue de la Saintonge et de l'Aunis, tome XIII, 1987

Polissoir des Béraudes (Saint Georges d'Oléron), Saint Pierre d'Oléron
Polissoir des Béraudes (Saint Georges d'Oléron), Saint Pierre d'Oléron
Polissoir des Béraudes (Saint Georges d'Oléron), Saint Pierre d'Oléron
Polissoir des Béraudes (Saint Georges d'Oléron), Saint Pierre d'Oléron
Polissoir des Béraudes (Saint Georges d'Oléron), Saint Pierre d'Oléron
Polissoir des Béraudes (Saint Georges d'Oléron), Saint Pierre d'Oléron
Polissoir des Béraudes (Saint Georges d'Oléron), Saint Pierre d'Oléron
Polissoir des Béraudes (Saint Georges d'Oléron), Saint Pierre d'Oléron

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Les Pierres closes de Charras se trouvent près du pont de Charras et de la ferme de l’Houmée.

Ce type de dolmen dont il semble que le ‘’bas’’ du dolmen a été sculpté en forme d’auge, ne se retrouve que dans cette partie de Charente Maritime.

On peut aussi citer les pierres closes de Loire les Marais (en grande partie disparues) et la Pierre de la Mort de Chantemerle Sur la Soie.

Chaudruc de Crazannes (né en 1782 au château de Crazannes et décédé en 1862, à Castelsarrasin, poète, archéologue, co-fondateur de la Société française d’archéologie) a été un des premiers à les étudier. A une époque, ils étaient situés seulement à cent cinquante mètres l’un de l’autre.

La pierre close B se retrouve aujourd’hui au milieu d’un champ à trois cent mètres de la première. Peut-être a-t’elle retrouvé son emplacement d’origine.

La table avait été emportée dans la cour de la ferme de l’Houmée où le propriétaire a fini de la détruire avant 1889, date de classement des dolmens aux monuments historiques.

Une légende prétend qu’un mauvais génie voulant démontrer sa puissance, lança la table comme un palet et là où elle atterrit, jaillit une fontaine.

Cette fontaine servait d ‘abreuvoir aux animaux de la ferme et donc la table gênait, elle fut dans un premier temps déplacée puis détruite.

Les tables des deux monuments comme celles de Loire les Marais contenaient ‘’alveolina ovum*’’ (fossiles de coquillages).

Chaudruc de Crazannes pensait qu’elles provenaient toutes d’un gisement de Saint Porchaire. *Les dolmens de la région de Rochefort. Nature et origine des matériaux, C. Gabet.

Pierre Close B de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close B de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close B de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close B de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close B de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close B de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close B de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close B de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close B de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close B de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close B de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close B de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close B de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close B de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close B de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close B de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close B de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close B de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close B de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close B de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close B de Charras, Saint Laurent de la Prée

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Les Pierres closes de Charras se trouvent près du pont de Charras et de la ferme de l’Houmée.

Ce type de dolmen dont il semble que le ‘’bas’’ du dolmen a été sculpté en forme d’auge, ne se retrouve que dans cette partie de Charente Maritime.

On peut aussi citer les pierres closes de Loire les Marais (en grande partie disparues) et la Pierre de la Mort de Chantemerle Sur la Soie.

Chaudruc de Crazannes (né en 1782 au château de Crazannes et décédé en 1862, à Castelsarrasin, poète, archéologue, co-fondateur de la Société française d’archéologie) a été un des premiers à les étudier.

A une époque, les deux pierres closes étaient situées seulement à cent cinquante mètres l’un de l’autre.

La pierre close A, la plus proche de la rivière, n’a pratiquement pas été déplacée.

Les tables des deux monuments comme celles de Loire les Marais contenaient ‘’alveolina ovum*’’ (fossiles de coquillages).

Chaudruc de Crazannes pensait qu’elles provenaient toutes d’un gisement de Saint Porchaire. *Les dolmens de la région de Rochefort. Nature et origine des matériaux, C. Gabet.

Pierre Close A de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close A de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close A de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close A de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close A de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close A de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close A de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close A de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close A de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close A de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close A de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close A de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close A de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close A de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close A de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close A de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close A de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close A de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close A de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close A de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close A de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close A de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close A de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close A de Charras, Saint Laurent de la Prée
Pierre Close A de Charras, Saint Laurent de la Prée

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Le dolmen de la Pierre à Cerclet, tel qu’il se présente aujourd’hui, est une ruine.

Détruit en partie par un tracteur, il fut à nouveau dégagé en 1978.

Etudié, la seule conclusion possible en plus du passage du tracteur était : le dolmen a été remanié dès le dix-neuvième siècle.

Deux grandes pierres gisent (une table cassée ou deux tables ?) au milieu de plus petites qui pourraient être les orthostates eux-aussi brisés.

Toutes les pierres sont composées de grès.

La plus grande des pierres mesure deux mètres soixante-dix de long et un mètre quarante de large.

La seconde pierre mesure deux mètres vingt de long et un mètre cinquante de large.

Deux orthostates (ou morceaux d’orthostates) mesurent pour l’un, quatre-vingt-dix centimètres de long et quatre-vingt centimètres de large, pour un autre, un mètre cinq de long et soixante-cinq centimètres de large.

Certains prétendent que c'est un menhir mais au vu des restes et des nombreuses pierres, ce n'est pas possible.

Sources : http://ficheinfoterre.brgm.fr/Notices/0756N.pdf

Divers internet

Dolmen de la Pierre à Cerclet, Pommiers-Moulon
Dolmen de la Pierre à Cerclet, Pommiers-Moulon
Dolmen de la Pierre à Cerclet, Pommiers-Moulon
Dolmen de la Pierre à Cerclet, Pommiers-Moulon
Dolmen de la Pierre à Cerclet, Pommiers-Moulon
Dolmen de la Pierre à Cerclet, Pommiers-Moulon
Dolmen de la Pierre à Cerclet, Pommiers-Moulon
Dolmen de la Pierre à Cerclet, Pommiers-Moulon
Dolmen de la Pierre à Cerclet, Pommiers-Moulon
Dolmen de la Pierre à Cerclet, Pommiers-Moulon
Dolmen de la Pierre à Cerclet, Pommiers-Moulon
Dolmen de la Pierre à Cerclet, Pommiers-Moulon
Dolmen de la Pierre à Cerclet, Pommiers-Moulon
Dolmen de la Pierre à Cerclet, Pommiers-Moulon
Dolmen de la Pierre à Cerclet, Pommiers-Moulon
Dolmen de la Pierre à Cerclet, Pommiers-Moulon
Dolmen de la Pierre à Cerclet, Pommiers-Moulon
Dolmen de la Pierre à Cerclet, Pommiers-Moulon
Dolmen de la Pierre à Cerclet, Pommiers-Moulon
Dolmen de la Pierre à Cerclet, Pommiers-Moulon
Dolmen de la Pierre à Cerclet, Pommiers-Moulon
Dolmen de la Pierre à Cerclet, Pommiers-Moulon
Dolmen de la Pierre à Cerclet, Pommiers-Moulon
Dolmen de la Pierre à Cerclet, Pommiers-Moulon
Dolmen de la Pierre à Cerclet, Pommiers-Moulon
Dolmen de la Pierre à Cerclet, Pommiers-Moulon
Dolmen de la Pierre à Cerclet, Pommiers-Moulon

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Tumulus

Le tumulus de Verdeuilh a plus de chance.

Situé derrière les locaux des services techniques de la commune de Montguyon, ce tumulus a aussi été recensé en 1945 par le ministère de la Culture.

Il n’a pas été fouillé ou peu.

Voir les commentaires

A lire

Compilation et recherches sur les mégalithes, dolmens, menhirs, tumuli, pierres branlantes, pierres à légendes, curiosités naturelles... de Poitou-Charentes, départements avoisinants et côté atlantique. Contient des débuts d'inventaires de Lanternes des Morts et des Croix Hosannières.

Les listes des monuments que vous trouverez dans ce blog ne sont pas exhaustives. Elles sont faites en fonction des visites et/ou des recherches que j'ai effectuées.

Le terme Mégalithes se rapporte plus aux monuments du néolithique cependant mon blog et mes listes englobent d'autres pierres de différentes époques mais aussi naturelles.


Merci de votre compréhension

Liste des dolmens de Charente-Maritime dont je suis en cours de recherches ou en attente de visite :

- Angoulins
- Archiac
- Ardillières 3 (dolmen de la Trompette)
- Bédenac
- Loire-les-Marais
- Matha
- Médis
- Moragne
- Saint-Germain-de-Marencennes
- Saint-Thomas-de-Conac
- Trizay

Contact

Bibliographie

Lanternes des Morts
Croix Hosannières
Tombes d'archéologue
Mégalithes de Bretagne (22, 29, 35, 56)
Mégalithes de l'Allier (03)
Mégalithes de l'Ardèche (07)
Mégalithes de l'Aube (10)
Mégalithes de l'Aude (11)
Mégalithes de l'Aveyron (12)
Mégalithes de Charente (16)
Mégalithes de Charente-Maritime (17)
Mégalithes de Corrèze (19)
Mégalithes de Creuse (23)
Mégalithes de Dordogne (24)
Mégalithes d'Eure-et-Loir (28)
Mégalithes de Gironde (33)
Mégalithes de l'Hérault (34)
Mégalithes d'Indre (36)
Mégalithes d'Indre-et-Loire (37)
Mégalithes des Landes (40)
Mégalithes du Loir-et-Cher (41)
Mégalithes de Haute-Loire (43)
Mégalithes de Loire-Atlantique (44)
Mégalithes du Loiret (45)
Mégalithes du Lot (46)
Mégalithes du Lot-et-Garonne (47)
Mégalithes du Maine-et-Loire (49)
Mégalithes des Pyrénées-Atlantiques (64)
Mégalithes de la Sarthe (72)
Mégalithes des Deux-Sèvres (79)
Mégalithes du Tarn-et-Garonne (82)
Mégalithes de Vendée (85)
Mégalithes de Vienne (86)
Mégalithes de Haute-Vienne (87)




 

 

 

 

 

Locations of Site Visitors

Articles récents

Dernières News Mégalithiques

J'ai retrouvé la Galoche de Gargantua située primitivement à Dolus-d'Oléron. A lire ici


 

Hébergé par Overblog