Mégalithes de légende

Mégalithes de légende

Monuments mégalithiques, dolmens, menhirs, mégalithes...

Publié le par Rubis
Publié dans : #Allées couvertes

Cette allée couverte non classée MH se trouve dans l'enceinte privée du château de Roquefort.

C'est une des plus longues allées couvertes d'Aquitaine, de type armoricain.

Elle est longue de quatorze mètres et haute d'un mètre cinquante.

Quatre tables reposent sur vingt-trois orthostates encore en place.

La première table mesure un mètre soixante-dix de long et un mètre trente de large ; la seconde et la troisième mesurent un mètre soixante-dix de long et un mètre de large et enfin, la dernière, un mètre soixante-dix de long et un mètre quarante de large.

Les orthostates de gauche mesurent d'un mètre à un mètre quatre-vingt-dix de long et ceux de droite, de soixante centimètres à un mètre soixante de long.

Il y a encore des traces visibles d'un tumulus allongé sur lequel sont posés des morceaux de tables (autres que les autres précitées plus haut).

Au sol et par endroit, apparaît un dallage fait de plaques de calcaire.

Au fond de l'allée couverte, on peut voir un ensemble de sept cupules de cinq centimètres de diamètre en position semi-circulaire. Ces cupules sur la dalle de chevet se retrouvent à soixante centimètres au dessus d'un morceau de sol dallé.

L'allée couverte est faite de calcaire à astéries.

Des fouilles furent effectuées en 1923 par l'abbé Labrie, puis en 1977.

Déjà fortement endommagée par le temps, les hommes et les arbres qui ont poussé dedans, elle a subi la tempête de 1999.

L'abbé Labrie y a découvert : ossements, poteries, perles en os, éclats de silex, coquilles marines perforées.

Allée couverte de Roquefort, Lugasson
Allée couverte de Roquefort, Lugasson
Allée couverte de Roquefort, Lugasson
Allée couverte de Roquefort, Lugasson
Allée couverte de Roquefort, Lugasson
Allée couverte de Roquefort, Lugasson
Allée couverte de Roquefort, Lugasson
Allée couverte de Roquefort, Lugasson
Allée couverte de Roquefort, Lugasson
Allée couverte de Roquefort, Lugasson
Allée couverte de Roquefort, Lugasson
Allée couverte de Roquefort, Lugasson
Allée couverte de Roquefort, Lugasson
Allée couverte de Roquefort, Lugasson
Allée couverte de Roquefort, Lugasson
Allée couverte de Roquefort, Lugasson
Allée couverte de Roquefort, Lugasson
Allée couverte de Roquefort, Lugasson
Allée couverte de Roquefort, Lugasson
Allée couverte de Roquefort, Lugasson
Allée couverte de Roquefort, Lugasson
Allée couverte de Roquefort, Lugasson
Allée couverte de Roquefort, Lugasson
Allée couverte de Roquefort, Lugasson

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Menhirs

Non classé MH, le menhir du Carré est aujourd'hui sujet à controverses concernant sa véritable origine.

A son emplacement d'origine, ce petit menhir se trouvait non loin de l'imposant menhir de Peyrrefitte de Saint Sulpice de Faleyrens.

Il mesure un mètre quatre-vingt-cinq de haut et se trouve maintenant confiné dans un petit jardin, à côté du Musée dans le centre-ville de Libourne.

Vers le bas, on peut voir un trou de forme ovale ainsi qu'une cuvette de forme allongée reliés entre eux par un canal mesurant treize centimètres de diamètre.

Au sommet, dans des cupules dont une probablemnet d'origine naturelle, ont été placés des clous.

Enfin à une certaine époque, quand le menhir était couché, les gens venaient s'asseoir dessus dans le but de rites de fertilité et y ont laissé la trace de leurs talons polissant ainsi la pierre. http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1942_num_39_10_4855

Menhir du Carré, Libourne
Menhir du Carré, Libourne
Menhir du Carré, Libourne
Menhir du Carré, Libourne
Menhir du Carré, Libourne
Menhir du Carré, Libourne

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Allées couvertes

Classée MH le 24 octobre 1995, cette allée couverte de type aquitain avec de beaux restes de son tumulus, mesure huit mètres de long, un mètre trente de large au maximum, soixante-treize centimètres au minimum et un mètre dix de haut au maximum, cinquante centimètres au minimum.

La table assez imposante repose encore sur trois orthostates.

Elle est inclinée vers le nord-est et mesure deux mètres soixante de long, deux mètres vingt de large et cinquante centimètres de haut.

Cinq autres orthostates sont visibles.

A gauche, cinq mesurent d'un mètre vingt à un mètre trente-cinq de long et à droite, trois mesurent de quatre-vingt-cinq centimètres à un mètre cinquante de long.

L'allée couverte est faite de calcaire à astéries provenant apparemment du coin.

La dalle de chevet mesurant un mètres dix de long comporte à sa surface des gravures de fer à cheval, sillons et cercles.

Sur le mur du nord, un trou semi-circulaire a été taillé en hauteur sur les deuxième et troisième orthostates.

Il devait certainement s'agir d'une fenêtre !

Au sol, se trouve un dallage fait en partie de plaquettes de calcaire.

Le tumulus de forme ovale et composé de beaucoup de pierres mesure dix mètres de long et sept mètres de large.

A sa base, se trouve une pierre de soixante centimètres de haut, un menhir peut-être ?

Ce monument fut en partie détruit en 1850 et fouillé par l'abbé Labrie en 1904 qui y découvrit : huit squelettes, coquillages perforés, vase, herminette en silex poli, deux haches en silex poli à pâtine blanchâtre, pendeloques anciformes, cylindrique en os, fragment d'une broche ...

Un habitat néolithique a été retrouvé à quelques centaines de mètres de l'allée couverte.

Les romains se sont servis du dolmen en y incorporant un foyer à briques plates.

Le site est particulièrement joli entouré de vignes.

Allée couverte de Curton, Jugazan
Allée couverte de Curton, Jugazan
Allée couverte de Curton, Jugazan
Allée couverte de Curton, Jugazan
Allée couverte de Curton, Jugazan
Allée couverte de Curton, Jugazan
Allée couverte de Curton, Jugazan
Allée couverte de Curton, Jugazan
Allée couverte de Curton, Jugazan
Allée couverte de Curton, Jugazan
Allée couverte de Curton, Jugazan
Allée couverte de Curton, Jugazan
Allée couverte de Curton, Jugazan
Allée couverte de Curton, Jugazan
Allée couverte de Curton, Jugazan
Allée couverte de Curton, Jugazan
Allée couverte de Curton, Jugazan
Allée couverte de Curton, Jugazan
Allée couverte de Curton, Jugazan

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Mégalithes
Site de Fonbeude, Blasimon

Fouillé et étudié par l'abbé Joseph Labrie avant 1910, le site de Fonbeude non loin du château et de la fontaine du même nom peut sembler enchanteur mais il n'a rien de néolithique malgré les apparences !!!

Blocs de pierre, faux dolmen et vieille tour en font un endroit unique à l'atmosphère mystérieuse.

Site de Fonbeude, Blasimon
Site de Fonbeude, Blasimon
Site de Fonbeude, Blasimon
Site de Fonbeude, Blasimon
Site de Fonbeude, Blasimon
Site de Fonbeude, Blasimon
Site de Fonbeude, Blasimon
Site de Fonbeude, Blasimon
Site de Fonbeude, Blasimon
Site de Fonbeude, Blasimon
Site de Fonbeude, Blasimon
Site de Fonbeude, Blasimon
Site de Fonbeude, Blasimon
Site de Fonbeude, Blasimon
Site de Fonbeude, Blasimon

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Autres pierres

Très belle pierre redressée tout près du hameau de Tinton mesurant un mètre cinquante et peut-être plus.

Pour un peu, on pourrait le prendre pour le menhir vérdique -lui- de Notre Dame de Bonne Nouvelle !

Un jeu amusant : chercher les cupules et les trous comme si c'était un vrai menhir du néolithique.

Pierre de Tinton, Blasimon
Pierre de Tinton, Blasimon
Pierre de Tinton, Blasimon
Pierre de Tinton, Blasimon
Pierre de Tinton, Blasimon

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Menhirs

Ce menhir non classé MH mesure un mètre cinquante de long, quatre-vingt-quinze centimètres de large et cinquante-quatre centimètres d'épaisseur.

Il est fait de roche calcaire à astéries.

Autrefois couché, -il mesurait alors deux mètres cinquante de long-, il avait été relevé au début du XXème siècle.

L. Drouyn, auteur du livre Notes historiques et notes archéologiques, paru en 1881, pensait qu'il faisait partie d'un alignement de menhirs.

Le nom du menhir est dû à la présence proche d'une Vierge.

Ici une photo de la vierge mais aussi d'une pierre ayant la forme d'un menhir : http://www.villes-en-france.fr/villes/photos/ville-blasimon-33540/4.html

Menhir de Notre Dame de Bonne Nouvelle, Blasimon

Certains prétendent que ce n'est pas le vrai menhir et d'autres pierres gisent autour du site :

Menhir de Notre Dame de Bonne Nouvelle, Blasimon
Menhir de Notre Dame de Bonne Nouvelle, Blasimon
Menhir de Notre Dame de Bonne Nouvelle, Blasimon

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Autres pierres

Cette étrange pierre récemment redressée serait-elle un menhir ou un reste de l'allée couverte du même nom qu'on dit détruite ?

La pierre se trouve sur le bord de la route et est entourée de vignes (normal en Gironde).

Tout autour, on retrouve des tas de pierres (peut-être des pierres sorties des rangs de vignes).

La pierre mesure trois mètres cinquante de haut. Le sommet semble manquer.

Pierre du Maine au Prieuré, Bellefond
Pierre du Maine au Prieuré, Bellefond

Les tas de pierres :

Pierre du Maine au Prieuré, Bellefond
Pierre du Maine au Prieuré, Bellefond

Un affleurement naturel ou autre ? :

Pierre du Maine au Prieuré, Bellefond

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Allées couvertes

Classée tout comme sa collègue A MH dès 1889, cette allée couverte est malheureusement un peu en fatras : ce qui complique un peu la tâche pour la mesurer.

On peut quand dénombrer neuf orthostates, cinq sont couchés et quatre debout.

La table mesure trois mètres de long, deux mètres de large et soixante centimètres d'épaisseur.

Elle ne repose plus que sur un orthostate.

L'allée semble faite de calcaire à astéries et repose encore sur un restant de tumulus.

Allée couverte B de Sabatey ou de Peyrelevade, Bellefond
Allée couverte B de Sabatey ou de Peyrelevade, Bellefond
Allée couverte B de Sabatey ou de Peyrelevade, Bellefond
Allée couverte B de Sabatey ou de Peyrelevade, Bellefond
Allée couverte B de Sabatey ou de Peyrelevade, Bellefond
Allée couverte B de Sabatey ou de Peyrelevade, Bellefond
Allée couverte B de Sabatey ou de Peyrelevade, Bellefond
Allée couverte B de Sabatey ou de Peyrelevade, Bellefond
Allée couverte B de Sabatey ou de Peyrelevade, Bellefond
Allée couverte B de Sabatey ou de Peyrelevade, Bellefond
Allée couverte B de Sabatey ou de Peyrelevade, Bellefond

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Allées couvertes

Classée MH dès 1889 tout comme sa collègue B, l'allée couverte A de Sabatey mesure onze mètres de long, un mètre cinquante de large au maximum, quatre-vingt centimètres au minimum, un mètre trente de haut au maximum et cinquante centimètres au minimum.

Le tout est composé de calcaire à astéries.

Il reste encore treize orthostates dont deux soutiennent encore une des deux tables.

Les six orthostates du nord mesurent de cinquante centimètres à un mètre quarante de long, les sept du sud mesurent de quatre-ving-dix centimètres à un mètre soixante de long.

La première table, celle posée sur deux orthosates, mesure trois mètres de long, un mètre cinquante de long et soixante-dix centimètres d'épaisseur.

La seconde, couchée au sol, mesure deux mètres de long, un mètre soixante de long et soixante centimètres d'épaisseur.

La dalle de chevet d'un mètre cinquante de long est encore en place.

Le sol est dallé de plaquettes de calcaire.

Le tumulus était de forme ovale.

Le nom de Sabat des Sorcières a fini par donner la contraction de Sabatey.

Cette allée couverte fut fouillée en mai 1879 par Daleau qui y découvrit : éclats de silex, tessons de poterie, ossements humains, broche anciforme en os...

Allée couverte A de Sabatey ou de Peyrelevade, Bellefond
Allée couverte A de Sabatey ou de Peyrelevade, Bellefond
Allée couverte A de Sabatey ou de Peyrelevade, Bellefond
Allée couverte A de Sabatey ou de Peyrelevade, Bellefond
Allée couverte A de Sabatey ou de Peyrelevade, Bellefond
Allée couverte A de Sabatey ou de Peyrelevade, Bellefond
Allée couverte A de Sabatey ou de Peyrelevade, Bellefond
Allée couverte A de Sabatey ou de Peyrelevade, Bellefond
Allée couverte A de Sabatey ou de Peyrelevade, Bellefond
Allée couverte A de Sabatey ou de Peyrelevade, Bellefond

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Menhirs

Le menhir du Gros Caillou de Bayas a fait l'objet d'une publication en 1977, dans la Revue Historique et Archéologique du Libournais, volume 45, pages 53-54 par M. Devignes.

Selon le témoignage d'une habitante du coin et faisant partie du conseil municipal, la pierre était bien plus haute il y a quelques dizaines d'années.

L'usure du temps a fait son oeuvre. Une pancarte était installée à côté mais par deux fois, a disparu.

Le conseil municipal a décidé de ne pas en refaire poser un.

Sur ce panneau, était marqué : "Grès brun grisâtre orienté NE-SO.

Ce menhir étudié pour la première fois le 27 mai 1976 est à rapprocher du Dolmen-Double appelé la pierre folle de Montguyon.

La légende dit qu'il fait un tour sur lui-même chaque fois qu'il entend sonner midi."

http://paysdeguitres33.jimdo.com/1-bayas/gros-caillou/

Menhir du Gros Caillou, Bayas
Menhir du Gros Caillou, Bayas
Menhir du Gros Caillou, Bayas
Menhir du Gros Caillou, Bayas
Menhir du Gros Caillou, Bayas
Menhir du Gros Caillou, Bayas

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Listes

Bayas : menhir du Gros Caillou

Bellefond : allée couverte A de Sabatey ou de Peyrelevade

Bellefond : allée couverte B de Sabatey ou de Peyrelevade

Bellefond : pierre du Maine au Prieuré

Blasimon : menhir de Notre Dame de Bonne Nouvelle

Blasimon : pierre de Tinton

Blasimon : site de Fonbeude

Bordeaux : cromlech de Lervaut (Lesparre-Médoc)

Bordeaux : polissoir du Talinot (Varennes 24) 

Cantois : tumulus de la Côte du Cayron

Captieux : (menhir) de Peyre Nègue

Gardegan et Tourtirac : allée couverte du Pitray

Galgon : pierre de Beaumont

Galgon : pierre de Charlemagne

Illats : allée couverte 1 des Hountètes

Illats : allée couverte 2 des Hountètes

Jugazan : allée couverte de Curton

Laruscade : mégalithe de Peyre-Brune ou Pierre Brune

Libourne : menhir du Carré

Lugasson : allée couverte de Roquefort

Lugasson : menhir A ou 1 de Pontaret ou des Grandes Bornes

Lugasson : menhir B ou 2 de Pontaret ou des Grandes Bornes

Lussac : mégalithe de Picampeau ou Pierre des Martyrs

Montignac : pierre de Palanque de Peyre

Pugnac : menhir de la Grosse Pierre

Saint André et Appelles : dolmen des Goulards

Saint André et Appelles : menhir des Goulards 

Saint Aubin de Branne : pierre virante

Saint Ciers d'Abzac : mégalithe de la Feyra

Saint Sulpice de Faleyrens : menhir de Peyrefitte ou Pierrefitte ou Petra Fixa

Saint Sulpice de Faleyrens : mégalithe de la Grosse Pierre

Salles-de-Castillon : dolmen de Pey-Landry ou de Puy Landy ou de Pey Landry

Salles-de-Castillon : menhir de Clotte

Salles-de-Castillon : mégalithe de Pierre Levée

Villenave d'Ornon : allée couverte 1 de Peyrehaut

Villenave d'Ornon : allée couverte 2 de Peyrehaut

Villenave d'Ornon : allée couverte 3 de Peyrehaut

Villenave d'Ornon : allée couverte 4 de Peyrehaut

Villenave d'Ornon : allée couverte 5 de Peyrehaut

Villenave d'Ornon : allée couverte 6 de Peyrehaut

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Classé MH dès 1889, le dolmen de la Pierre Martine est le plus grand dolmen du Lot.

La table mesure sept mètres dix de long, deux mètres trente de large, soixante centimètres d'épaisseur et pèse vingt-deux tonnes.

Les trois orthostates restants ne permettant pas de soutenir complètement la table, celle-ci s'est brisée en 1948 et il a fallu rajouter des orthostates de béton inesthétiques mais nécessaires !

L'orthostate du fond mesure un mètre cinquante de large et cinquante centimètres de haut.

L'orthostate de gauche mesure quatre mètres vingt-cinq de long.

Celui de droite mesure quatre mètres quatre-vingt-dix de long.

Tous trois délimitent une chambre mesurant cinq mètres de long, soixante centimètres de large et un mètre de haut.

A deux cents mètres autour du dolmen, on peut trouver le dolmen de Rougié -plus petit en dimension- et une carrière d'où sont certainements issues les pierres des trois dolmens situés sur cette commune ainsi que le menhir de Bélinac.

Dolmen de la Pierre Martine, Livernon
Dolmen de la Pierre Martine, Livernon
Dolmen de la Pierre Martine, Livernon
Dolmen de la Pierre Martine, Livernon
Dolmen de la Pierre Martine, Livernon
Dolmen de la Pierre Martine, Livernon
Dolmen de la Pierre Martine, Livernon
Dolmen de la Pierre Martine, Livernon
Dolmen de la Pierre Martine, Livernon
Dolmen de la Pierre Martine, Livernon
Dolmen de la Pierre Martine, Livernon
Dolmen de la Pierre Martine, Livernon

Voir les commentaires

A lire

Compilation et recherches sur les mégalithes, dolmens, menhirs, tumuli, pierres branlantes, pierres à légendes, curiosités naturelles... de Poitou-Charentes, départements avoisinants et côté atlantique. Contient des débuts d'inventaires de Lanternes des Morts et des Croix Hosannières.

Les listes des monuments que vous trouverez dans ce blog ne sont pas exhaustives. Elles sont faites en fonction des visites et/ou des recherches que j'ai effectuées.

Le terme Mégalithes se rapporte plus aux monuments du néolithique cependant mon blog et mes listes englobent d'autres pierres de différentes époques mais aussi naturelles.


Merci de votre compréhension

Liste des dolmens de Charente-Maritime dont je suis en cours de recherches ou en attente de visite :

- Angoulins
- Archiac
- Ardillières 3 (dolmen de la Trompette)
- Bédenac
- Loire-les-Marais
- Matha
- Médis
- Moragne
- Saint-Germain-de-Marencennes
- Saint-Thomas-de-Conac
- Trizay

Contact

Bibliographie

Lanternes des Morts
Croix Hosannières
Tombes d'archéologue
Mégalithes de Bretagne (22, 29, 35, 56)
Mégalithes de l'Allier (03)
Mégalithes de l'Ardèche (07)
Mégalithes de l'Aube (10)
Mégalithes de l'Aude (11)
Mégalithes de l'Aveyron (12)
Mégalithes de Charente (16)
Mégalithes de Charente-Maritime (17)
Mégalithes de Corrèze (19)
Mégalithes de Creuse (23)
Mégalithes de Dordogne (24)
Mégalithes d'Eure-et-Loir (28)
Mégalithes de Gironde (33)
Mégalithes de l'Hérault (34)
Mégalithes d'Indre (36)
Mégalithes d'Indre-et-Loire (37)
Mégalithes des Landes (40)
Mégalithes du Loir-et-Cher (41)
Mégalithes de Haute-Loire (43)
Mégalithes de Loire-Atlantique (44)
Mégalithes du Loiret (45)
Mégalithes du Lot (46)
Mégalithes du Lot-et-Garonne (47)
Mégalithes du Maine-et-Loire (49)
Mégalithes des Pyrénées-Atlantiques (64)
Mégalithes de la Sarthe (72)
Mégalithes des Deux-Sèvres (79)
Mégalithes du Tarn-et-Garonne (82)
Mégalithes de Vendée (85)
Mégalithes de Vienne (86)
Mégalithes de Haute-Vienne (87)




 

 

 

 

 

Locations of Site Visitors

Articles récents

Dernières News Mégalithiques

J'ai retrouvé la Galoche de Gargantua située primitivement à Dolus-d'Oléron. A lire ici


 

Hébergé par Overblog