Mégalithes de légende

Mégalithes de légende

Monuments mégalithiques, dolmens, menhirs, mégalithes...

Publié le par Rubis
Publié dans : #Menhirs

Non classé MH, le menhir de la Grosse Pierre, sur la commune de Sougy, reste une énigme.

La pierre servant d'illustration à cet article est le socle de la Croix des Pointes. Elle se trouve non loin de la parcelle de terrain dénommée la Grosse Pierre. Est-elle le menhir ?

Menhir de la Grosse Pierre, Sougy (45)
Menhir de la Grosse Pierre, Sougy (45)
Menhir de la Grosse Pierre, Sougy (45)

Le menhir s'élevait quelque part dans ce champ à cultures.

Menhir de la Grosse Pierre, Sougy (45)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Croix hosannières

Ce post sera mis à jour en cas de nouvelles découvertes.

La Berthenoux

Non classée MH (alors qu'elle a failli disparaître sous les marteaux d'imbéciles), la croix hosannière de la Berthenoux se situe aujourd'hui dans un coin du cimetière.

Elle a souvent été confondue avec une lanterne des morts puisque son sommet a été refait en 1977 en forme de lanterne.

La croix date du douzième siècle.

Elle est pourvue d'un socle circulaire à quatre marches, d'un fût cylindrique, d'une tablette pour déposer l'hosanna et d'un coq en ferraille sur le croisillon.

Croix hosannières de l'Indre (36)
Croix hosannières de l'Indre (36)
Croix hosannières de l'Indre (36)
Croix hosannières de l'Indre (36)
Croix hosannières de l'Indre (36)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Non classé MH (mais qu'attendent-ils ?), le dolmen de Peyrelevade, sur la commune de Saint-Saud-Lacoussière, porte le même nom que son concitoyen.

Les pierres sont composées de granit.

La dalle dressée mesure un mètre soixante de haut, deux mètres quatre-vingt de long à la base et soixante-dix centimètres d'épaisseur.

Contre la première dalle, une seconde pierre est accolée à elle. Elle mesure quatre-vingt centimètres de haut et un mètre vingt de large.

Une troisième pierre gît près des deux premières. Elle mesure environ un mètre de long.

Ces trois pierre sont connues des locaux comme étant un dolmen.

Dolmen de Peyrelevade, Saint-Saud-Lacoussière (24)
Dolmen de Peyrelevade, Saint-Saud-Lacoussière (24)
Dolmen de Peyrelevade, Saint-Saud-Lacoussière (24)
Dolmen de Peyrelevade, Saint-Saud-Lacoussière (24)
Dolmen de Peyrelevade, Saint-Saud-Lacoussière (24)
Dolmen de Peyrelevade, Saint-Saud-Lacoussière (24)
Dolmen de Peyrelevade, Saint-Saud-Lacoussière (24)
Dolmen de Peyrelevade, Saint-Saud-Lacoussière (24)
Dolmen de Peyrelevade, Saint-Saud-Lacoussière (24)
Dolmen de Peyrelevade, Saint-Saud-Lacoussière (24)
Dolmen de Peyrelevade, Saint-Saud-Lacoussière (24)
Dolmen de Peyrelevade, Saint-Saud-Lacoussière (24)
Dolmen de Peyrelevade, Saint-Saud-Lacoussière (24)
Dolmen de Peyrelevade, Saint-Saud-Lacoussière (24)
Dolmen de Peyrelevade, Saint-Saud-Lacoussière (24)
Dolmen de Peyrelevade, Saint-Saud-Lacoussière (24)
Dolmen de Peyrelevade, Saint-Saud-Lacoussière (24)
Dolmen de Peyrelevade, Saint-Saud-Lacoussière (24)
Dolmen de Peyrelevade, Saint-Saud-Lacoussière (24)
Dolmen de Peyrelevade, Saint-Saud-Lacoussière (24)
Dolmen de Peyrelevade, Saint-Saud-Lacoussière (24)
Dolmen de Peyrelevade, Saint-Saud-Lacoussière (24)
Dolmen de Peyrelevade, Saint-Saud-Lacoussière (24)
Dolmen de Peyrelevade, Saint-Saud-Lacoussière (24)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Il ne reste plus rien du dolmen de Peyrelevade, sur la commune de Négrondes, seulement un nom donné à une ferme isolée. Les pierres situées de chaque côté de l'allée sont peut-être des restes de ce dolmen qui ne veut pas tomber dans l'oubli.

Dolmen de Peyrelevade, Négrondes (24)
Dolmen de Peyrelevade, Négrondes (24)
Dolmen de Peyrelevade, Négrondes (24)
Dolmen de Peyrelevade, Négrondes (24)
Dolmen de Peyrelevade, Négrondes (24)
Dolmen de Peyrelevade, Négrondes (24)
Dolmen de Peyrelevade, Négrondes (24)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Lanternes des morts

Ce post sera mis à jour en cas de nouvelles découvertes.

Parigné-l'Evêque

Classée MH en 1926, la lanterne des morts de Parigné-l'Evêque s'appuie sur la chapelle sépulcrale Notre-Dame-de-Pitié classée la même année et datant du seizième siècle.

La lanterne cylindrique mesure douze mètres de haut posée sur un soubassement d'un mètre composé de trois marches. Elle est datée du onzième ou du douzième siècle.

Elle est composée de lits de moellons de grès liés par du mortier.

Le diamètre intérieur est d'un mètre à la base. Le mur est épais de soixante-six centimètres. Il n'y a pas d'escalier en colimaçon à l'intérieur. L'ascension s'effectue à l'aide de trous pratiqués dans le mur mesurant de trente-trois à cinquante centimètres de hauteur. Ils sont formés de moellons mal degrossis. 

Lanternes des morts de la Sarthe (72)
Lanternes des morts de la Sarthe (72)
Lanternes des morts de la Sarthe (72)
Lanternes des morts de la Sarthe (72)
Lanternes des morts de la Sarthe (72)
Lanternes des morts de la Sarthe (72)
Lanternes des morts de la Sarthe (72)
Lanternes des morts de la Sarthe (72)
Lanternes des morts de la Sarthe (72)
Lanternes des morts de la Sarthe (72)
Lanternes des morts de la Sarthe (72)
Lanternes des morts de la Sarthe (72)
Lanternes des morts de la Sarthe (72)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Le dolmen de la Pierre Levée du Petit-Ponçay ou de la Pierre-Folle de May ou du Chiron, sur la commune de Basses, a été détruit en 1828. Il se situait en face du hameau de May à l'emplacement de la D759 et de son fossé.

Il mesurait cinq mètres de long et de large.

La chambre était en forme presque de cercle et mesurait cinq mètres de diamètre et un mètre vingt de haut. Les cinq orthostates formant sa paroi étaient en grès et le dallage était en calcaire.

Le tumulus était composé en dessous du gazon qui le recouvrait, une première couche de terre assez épaisse, une deuxième couche de galuche plate du pays ou pierre à chaux du sous-sol étendue à l'horizontale par lits dan un certain ordre, une troisième couche composée de terre, une quatrième couche constituée de sable et de charbon contenant des ossements et une cinquième et dernière couche située au niveau du sol des champs avoisinants, nivelée avec le plus grand soin.

En 1828, le dolmen est amputé d'un tiers dans sa partie orientale pour la construction d'une route menant de Chinon à Loudun.

Des fouilles ont permis de mettre à jour du mobilier en partie exposé au Musée de Poitiers, ossements de quarante individus, une pendeloque, un poinçon en os de mouton, tessons de poterie, une perle en calcaire, cinq  couteaux, trois pointes de flèches, neuf éclats, un petit polissoir, une hache en jaspe verdâtre, plus de quarante de lames et de poignards en silex, une incisive de porc, deux défenses de porc, quatre poinçons en os, un pendentif en ocre, une applique en os, une diaphyse d'os d'oiseau portée en collier, des fragments de bracelets en schiste...

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

On ne sait pas s'il reste quelque chose aujourd'hui du dolmen de Chardeix ou de la Maison des Fades, sur la commune de Saint-Sulpice-le-Guérétois, tant il est difficile de se repérer dans ces bois.

La table mesure deux mètres cinquante de long, un mètre quarante de large et soixante-cinq centimètres d'épaisseur. 

Les orthostates du côté gauche sont au nombre de deux et mesure un mètre trente-cinq de haut.

Une pierre plate repose sur le côté droit de la table. Elle mesure deux mètres cinquante de long, un mètre trente de large et un mètre trente-cinq de haut.

Le dolmen fut découvert par Madame Châteauvieux dans les années 1960, au Champ Douleau.

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Non classé MH (mais qu'attendent-ils ?), le dolmen de la Table du Roy, sur la commune de Juicq, est heureux de recevoir la visite des randonneurs.

Une table, dans laquelle il semble qu'on ait voulu découper des meules, est précédée d'un couloir.

La légende raconte que Louis IX ou Saint-Louis, au retour de la bataille de Taillebourg, ait déjeuné sur ces pierres avec ses chevaliers.

Dolmen de la Table du Roy, Juicq (17)
Dolmen de la Table du Roy, Juicq (17)
Dolmen de la Table du Roy, Juicq (17)
Dolmen de la Table du Roy, Juicq (17)
Dolmen de la Table du Roy, Juicq (17)
Dolmen de la Table du Roy, Juicq (17)
Dolmen de la Table du Roy, Juicq (17)
Dolmen de la Table du Roy, Juicq (17)
Dolmen de la Table du Roy, Juicq (17)
Dolmen de la Table du Roy, Juicq (17)
Dolmen de la Table du Roy, Juicq (17)
Dolmen de la Table du Roy, Juicq (17)
Dolmen de la Table du Roy, Juicq (17)
Dolmen de la Table du Roy, Juicq (17)
Dolmen de la Table du Roy, Juicq (17)
Dolmen de la Table du Roy, Juicq (17)
Dolmen de la Table du Roy, Juicq (17)
Dolmen de la Table du Roy, Juicq (17)
Dolmen de la Table du Roy, Juicq (17)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Le dolmen de la Pierre Platte, sur la commune de Saint-Savinien, semble avoir disparu depuis pas mal de décennies maintenant.

Une immense parcelle de terrain, près du hameau de la Richardière, conserve son souvenir. Cette parcelle a été divisée en deux séparée en deux par une route. Une zone commerciale semble devoir remplacer les champs de la la parcelle.

De très belles pierres son visibles sur les bords de route.

Dolmen de la Pierre Platte, Saint-Savinien (17)
Dolmen de la Pierre Platte, Saint-Savinien (17)
Dolmen de la Pierre Platte, Saint-Savinien (17)
Dolmen de la Pierre Platte, Saint-Savinien (17)
Dolmen de la Pierre Platte, Saint-Savinien (17)

Je m'élévais quelque part dans ces champs.

Dolmen de la Pierre Platte, Saint-Savinien (17)
Dolmen de la Pierre Platte, Saint-Savinien (17)
Dolmen de la Pierre Platte, Saint-Savinien (17)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Le dolmen de Sivrac ou de la Pierre Levée de Saint-Louis ou de la Pierre qui Vire, sur la commune de Geay, est aujourd'hui disparu.

Le dolmen mesurait deux mètres de haut.

La table mesurait quatre mètres trente-quatre de long et quarante-cinq centimètres soixante-douze d'épaisseur. Elle était renversée, en forme de rond imparfait. Elle était ébréchée, rugueuse et constellée d'alvéoles.

Sur sa surface, on y voyait une cavité arrondie traversant la table de part en part.

Elle reposait sur quatre orthostates formant les parois d'une chambre. Ils mesuraient un mètre soixante-six de haut.

Des fouilles opérées aux dix-neuvième siècle mirent au jour des haches en silex.

Les légendes racontent :
*Saint-Louis avait gagné la bataille du pont de Taillebourg. Il poursuivait l'armée anglaise. Fatigué, il s'arrêta à Geay et dormit sous la table du dolmen.
*des hommes étaient sacrifiés sur la table pour les dieux gaulois et leur sang coulait dans la cavité ronde.
*on faisait passer les enfants gaulois dans le trou pour les consacrer aux mêmes dieux et obtenir leurs faveurs.
*la table tourne sur elle-même un certain jour donné de l'année au premier chant du coq après minuit.

Deux autres dolmens s'élevaient sur la route de Saint-Porchaire à Rochefort. Au dix-neuvième siècle, ils étaient déjà renversés et brisés avant de disparaître complètement.

Dolmen de Sivrac ou de la Pierre Levée de Saint-Louis ou de la Pierre qui Vire, Geay (17)
Dolmen de Sivrac ou de la Pierre Levée de Saint-Louis ou de la Pierre qui Vire, Geay (17)
Dolmen de Sivrac ou de la Pierre Levée de Saint-Louis ou de la Pierre qui Vire, Geay (17)
Dolmen de Sivrac ou de la Pierre Levée de Saint-Louis ou de la Pierre qui Vire, Geay (17)
Dolmen de Sivrac ou de la Pierre Levée de Saint-Louis ou de la Pierre qui Vire, Geay (17)
Dolmen de Sivrac ou de la Pierre Levée de Saint-Louis ou de la Pierre qui Vire, Geay (17)
Dolmen de Sivrac ou de la Pierre Levée de Saint-Louis ou de la Pierre qui Vire, Geay (17)
Dolmen de Sivrac ou de la Pierre Levée de Saint-Louis ou de la Pierre qui Vire, Geay (17)
Dolmen de Sivrac ou de la Pierre Levée de Saint-Louis ou de la Pierre qui Vire, Geay (17)

Tous ces champs conservent en mémoire la Pierre de Saint-Louis.

Dolmen de Sivrac ou de la Pierre Levée de Saint-Louis ou de la Pierre qui Vire, Geay (17)
Dolmen de Sivrac ou de la Pierre Levée de Saint-Louis ou de la Pierre qui Vire, Geay (17)
Dolmen de Sivrac ou de la Pierre Levée de Saint-Louis ou de la Pierre qui Vire, Geay (17)
Dolmen de Sivrac ou de la Pierre Levée de Saint-Louis ou de la Pierre qui Vire, Geay (17)
Dolmen de Sivrac ou de la Pierre Levée de Saint-Louis ou de la Pierre qui Vire, Geay (17)
Dolmen de Sivrac ou de la Pierre Levée de Saint-Louis ou de la Pierre qui Vire, Geay (17)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Le dolmen du Terrier de Cathérine, sur la commune de Sainte-Gemme, a été détruit au début des années 1970.

Il fut fouillé par Robert Colle.

Suis-je l'une des pierres du dolmen ? En tout cas, je suis issue de ces lieux.

Voici ce qu'ils ont fait de ma parcelle de terrain et de mon terrier.

Dolmen du Terrier de Cathérine, Sainte-Gemme

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Dessin de Jean-François Bonnafoux déposé au musée de Guéret.

Le dolmen de Mazeires, sur la commune de Saint-Eloi, a vu ses derniers éléments disparaître vers 1960.

Il se situait à moins de cent mètres au nord-nord-ouest de l'emplacement de l'ancienne école du hameau de Mazeires.

Il était connu des auteurs depuis le milieu du dix-neuvième siècle.

Il mesurait un mètre de haut.

La table mesurait deux mètres cinquante de long et cinquante centimètres d'épaisseur. Au dix-neuvième siècle, elle reposait encore sur un orthostate situé à droite et sur une dalle de chevet. Avant la première guerre mondiale, elle fut débitée par un couple résidant au hameau de Mazeires pour réaliser trois linteaux de cheminée.

Il y avait un troisième orthostate situé à gauche sur lequel ne reposait plus du tout la table.

Lors du débitage de la table, les orthostates furent renversés mais restèrent jusqu'en 1960 à leur emplacement. Ils ont servi de tas d'épierrement. La chambre était encore visible ainsi qu'une butte formée autour du dolmen, certainement le seul vestige du tumulus.

Aujourd'hui, tout a disparu et il est impossible de retrouver l'emplacement suite à l'installation d'une sapinière.

Le dolmen a été quelquefois localisé sur la commune de Saint-Victor.

En 1960, un instituteur découvrit dans la chambre un tesson de céramique, dernier vestige de ce dolmen qui ne doit pas tomber dans l'oubli.

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Scanné de l’inventaire des mégalithes de la France 3-Loir-et-Cher par Jackie Despriée et Claude Leymarios.

Non classé MH (mais qu'attendent-ils ?), le dolmen de la Perriche, sur la commune de Lunay, cache ses vestiges importants près du château de la Vaudourière.

Le dolmen est constitué de craie tandis que le tumulus est composé en argile à silex.

Le tumulus mesurait trente-quatre mètres diamètre et quatre mètres de haut. Il servit de carrière de pierres.

Aujourd'hui, il se situe essentiellement au nord et mesure trois mètres cinquante de haut et vingt mètres de diamètre.

Il est en forme de demi-lune.

A l'ouest du tumulus, on peut encore voir ce qui reste du dolmen : quatre pierres. Les auteurs du dix-neuvième siècle pensaient qu'il s'agissait là d'un péristhalite.

Deux des pierres sont en position verticale et sont orientées nord/sud. Elles supportent au nord les deux autres blocs couchés.

Au dix-neuvième siècle, le propriétaire du dolmen entreprit des fouilles et éventra le tumulus dans sa partie nord. Les tranchées sont encore visibles.

Scanné de l’inventaire des mégalithes de la France 3-Loir-et-Cher par Jackie Despriée et Claude Leymarios.

Scanné de l’inventaire des mégalithes de la France 3-Loir-et-Cher par Jackie Despriée et Claude Leymarios.

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Non classé MH (mais qu'attendent-ils ?), le dolmen 2 ou B du Cluzeau, sur la commune de Blond, a été découvert le 23 juillet 1964.

La table A, celle la plus à l'ouest, celle qui est devant sur la première photo, mesure deux mètres soixante-cinq de long, un mètre quatre-vingt-trois de large et cinquante-cinq centimètres d'épaisseur.

Elle est en granite et porte à sa surface des cupules. Au sud, se trouve un groupe de vingt-sept cupules et au nord, un groupe de cinq cupules.

Elle est inclinée vers le sud-est.

Elle repose encore sur trois orthostates dont l'un est complètement caché sous elle.

La table B, celle du fond sur la première photo, mesure un mètre cinquante-deux de long, quatre-vingt-quatre centimètres de large et de trente à trente-cinq centimètres d'épaisseur.

Elle est en diorite et porte à sa surface des cupules. A l'ouest, se trouve un groupe de huit cupules, et à l'est, un groupe de trois cupules.

Elle est inclinée vers l'est.

Elle repose encore sur deux ortthostates.

Les orthostates de la table A sont au nombre de trois.

L'orthostate du nord mesure quatre-vingt-dix centimètres de long et quarante-sept centimètres de large. Sur sa face supérieure, douze cupules sont visibles.

L'orthostate du sud en grande partie invisible.

L'orthostate de l'est mesure quarante-huit centimètres de long et vingt centimètres de haut. Il est incliné vers le nord.

Les orthostates de la table B sont au nombre de deux.

L'orthostate du nord mesure plus de cinquante centimètres de long, quatre-vingt-quinze centimètres de haut et vingt-deux centimètres d'épaisseur. Il est incliné vers le sud.

L'orthostate du sud mesure quatre-vingt-dix centimètres de haut et quatre-vingt-dix centimètres d'épaisseur. Il est incliné vers le sud.

L'entrée est orientée vers l'ouest. De pierres la bloquaient mais furent retirées.

Sous et devant la table B, se voyait un dallage de plaques minces de grès beige.

Le tumulus est encore visible autour du dolmen sur un rayon de cinq mètres.

Lors de fouilles autorisées suite à sa découverte, y furent découverts huit pointes de flèches à tranchant transversal, une pointe de flèche à pédoncule et ailerons, une hache polie en chaille, quatre lamelles non retouchées, un talon de lamelle, une lamelle tronquée, une lame à trois coches, quatre raclettes, un racloir simple, quatre éclats de silex, neuf fragments de poteries, un galet en quartzite rosâtre, un petit galet circulaire de quartzite blanc, onze fragments d'os.

Scanné de Découverte d'un dolmen dans la région des Monts-de-Blond (Haute-Vienne), par Jean-Luc Piel-Desruisseaux

Scanné de Découverte d'un dolmen dans la région des Monts-de-Blond (Haute-Vienne), par Jean-Luc Piel-Desruisseaux

Scanné de Découverte d'un dolmen dans la région des Monts-de-Blond (Haute-Vienne), par Jean-Luc Piel-Desruisseaux

Scanné de Découverte d'un dolmen dans la région des Monts-de-Blond (Haute-Vienne), par Jean-Luc Piel-Desruisseaux

Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)
Dolmen 2 ou B du Cluzeau, Blond (87)

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>

A lire

Compilation et recherches sur les mégalithes, dolmens, menhirs, tumuli, pierres branlantes, pierres à légendes, curiosités naturelles... de Poitou-Charentes, départements avoisinants et côté atlantique. Contient des débuts d'inventaires de Lanternes des Morts et des Croix Hosannières.

Les listes des monuments que vous trouverez dans ce blog ne sont pas exhaustives. Elles sont faites en fonction des visites et/ou des recherches que j'ai effectuées.

Le terme Mégalithes se rapporte plus aux monuments du néolithique cependant mon blog et mes listes englobent d'autres pierres de différentes époques mais aussi naturelles.


Merci de votre compréhension

Liste des dolmens de Charente-Maritime dont je suis en cours de recherches ou en attente de visite :

- Angoulins
- Archiac
- Ardillières 3 (dolmen de la Trompette)
- Bédenac
- Loire-les-Marais
- Matha
- Médis
- Moragne
- Saint-Germain-de-Marencennes
- Saint-Thomas-de-Conac
- Trizay

Contact

Bibliographie

Lanternes des Morts
Croix Hosannières
Tombes d'archéologue
Mégalithes de Bretagne (22, 29, 35, 56)
Mégalithes de l'Allier (03)
Mégalithes de l'Ardèche (07)
Mégalithes de l'Aube (10)
Mégalithes de l'Aude (11)
Mégalithes de l'Aveyron (12)
Mégalithes de Charente (16)
Mégalithes de Charente-Maritime (17)
Mégalithes de Corrèze (19)
Mégalithes de Creuse (23)
Mégalithes de Dordogne (24)
Mégalithes d'Eure-et-Loir (28)
Mégalithes de Gironde (33)
Mégalithes de l'Hérault (34)
Mégalithes d'Indre (36)
Mégalithes d'Indre-et-Loire (37)
Mégalithes des Landes (40)
Mégalithes du Loir-et-Cher (41)
Mégalithes de Haute-Loire (43)
Mégalithes de Loire-Atlantique (44)
Mégalithes du Loiret (45)
Mégalithes du Lot (46)
Mégalithes du Lot-et-Garonne (47)
Mégalithes du Maine-et-Loire (49)
Mégalithes de l'Orne (61)
Mégalithes des Pyrénées-Atlantiques (64)
Mégalithes de la Sarthe (72)
Mégalithes des Deux-Sèvres (79)
Mégalithes du Tarn-et-Garonne (82)
Mégalithes de Vendée (85)
Mégalithes de Vienne (86)
Mégalithes de Haute-Vienne (87)




 

 

 

 

 

Locations of Site Visitors

Articles récents

Dernières News Mégalithiques

J'ai retrouvé la Galoche de Gargantua située primitivement à Dolus-d'Oléron. A lire ici


 

Hébergé par Overblog