Mégalithes de légende

Mégalithes de légende

Monuments mégalithiques, dolmens, menhirs, mégalithes...

Publié le par Rubis
Publié dans : #Tumulus

Ce tumulus est classé monument historique depuis le 22 avril 1991. Une des pierres de support du dolmen est exposée au musée d'Angoulême. Cette pierre servait de porte mobile au lieu. C'est unique en Europe.

Le tumulus est de forme circulaire et fait trente-et-un mètres de diamètre pour une hauteur de deux mètres quatre-vingt. L'abbé Jean-Hippolyte Michon est le premier à en parler en 1848. Il a été ensuite fouillé et/ou étudié par M. Lièvre en 1881, par M. Chauvet en 1899 et par Claude Burnez en 1976. Il a longtemps servi de carrière et subi des fouilles clandestines. Après reconstitution, la chambre de forme rectangulaire est profonde d'un mètre quatre-vingt. Ses parois sont composées de onze dalles maçonnées dont la hauteur varie d'un mètre quatre-vingt-dix à deux mètres vingt-cinq. Elles sont larges d'un mètre à un mètre cinquante, épaisses de 0,12 m à 0,20 mètre. Elles sont faites de calcaire dur. Une rainure dans le sol a été faite pour les placer. Un mur en moellons équarris bien assisés supporte les parois est et nord. On a retrouvé par endroits un dallage au sol. Plusieurs blocs ont été aussi retrouvés et semblent être des morceaux de la table. La porte mobile se trouvait sur la paroi sud. Elle possède des gonds tronconiques sculptés et un vantail. L'axe des gonds est extérieur. Deux dalles délimitent l'entrée du couloir de la chambre et sont perpendiculaires aux montants de la porte. Ce couloir est large d'un mètre dix et haut d'un mètre quarante. Il est orienté sud sur un mètre cinquante mais change ensuite de direction vers sud-sud-est. Cette partie du couloir avec un coude est long de dix mètres soixante, large d'un mètre dix et haut d'un mètre quarante. Il se termine par des blocs pierreux servant de marches. Les parois sont faites de pierres sèches auxquelles on y a ajouté des dalles. On y a retrouvé les ossements de 16 adultes et de 8 enfants, de la céramique, des poinçons, des perles de différentes formes et matières, des silex, des grattoirs, des armatures tranchantes et perçantes, des flèches etc... Plus d'informations : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1987_num_84_2_9810

Tumulus de la Motte de la Jacquille (ou dolmen), Fontenille
Tumulus de la Motte de la Jacquille (ou dolmen), Fontenille
Tumulus de la Motte de la Jacquille (ou dolmen), Fontenille
Tumulus de la Motte de la Jacquille (ou dolmen), Fontenille
Tumulus de la Motte de la Jacquille (ou dolmen), Fontenille
Tumulus de la Motte de la Jacquille (ou dolmen), Fontenille
Tumulus de la Motte de la Jacquille (ou dolmen), Fontenille
Tumulus de la Motte de la Jacquille (ou dolmen), Fontenille
Tumulus de la Motte de la Jacquille (ou dolmen), Fontenille
Tumulus de la Motte de la Jacquille (ou dolmen), Fontenille

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Ce monument est classé monument historique depuis 1900.

Les récentes fouilles et mise en valeur du monument de cette année permettent de voir les traces restantes du tumulus : http://www.sudouest.fr/2012/08/25/le-reveil-de-la-pierre-803276-813.php

La petite Pérotte et sa consoeur la "Grosse" ont servi au XVème siècle de bornes délimitatrices de la seigneurie de Château-Renaud.

Les deux dolmens ont été tous deux fouillés et étudiés par A.F. Lièvre de 1880 à 1884 mais aussi par l'abbé Michon vers 1848.

La petite Pérotte est la plus au nord des deux. Sa table mesure quatre mètres cinquante de long, deux mètres cinquante de large et un mètre quarante d'épaisseur.

Il ne reste plus que quatre orthostates.

L'entrée du dolmen donnait sur une galerie dont on peut encore voir la "sortie" à côté du dolmen, à moins que ce soit des "sépultures accessoires" comme le pensent les archéologues.

Les pierres étaient parfaitement équarries sur trois et il semble manquer deux orthostates. http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bmsap_0301-8644_1896_num_7_1_5630

Dolmen de la Petite Perotte (ou "Perrotte"), Fontenille
Dolmen de la Petite Perotte (ou "Perrotte"), Fontenille
Dolmen de la Petite Perotte (ou "Perrotte"), Fontenille
Dolmen de la Petite Perotte (ou "Perrotte"), Fontenille

La petite Perrotte pendant son lifting :

Dolmen de la Petite Perotte (ou "Perrotte"), Fontenille
Dolmen de la Petite Perotte (ou "Perrotte"), Fontenille
Dolmen de la Petite Perotte (ou "Perrotte"), Fontenille
Dolmen de la Petite Perotte (ou "Perrotte"), Fontenille
Dolmen de la Petite Perotte (ou "Perrotte"), Fontenille

Avant 2012 :

Dolmen de la Petite Perotte (ou "Perrotte"), Fontenille
Dolmen de la Petite Perotte (ou "Perrotte"), Fontenille
Dolmen de la Petite Perotte (ou "Perrotte"), Fontenille
Dolmen de la Petite Perotte (ou "Perrotte"), Fontenille
Dolmen de la Petite Perotte (ou "Perrotte"), Fontenille
Dolmen de la Petite Perotte (ou "Perrotte"), Fontenille
Dolmen de la Petite Perotte (ou "Perrotte"), Fontenille
Dolmen de la Petite Perotte (ou "Perrotte"), Fontenille
Dolmen de la Petite Perotte (ou "Perrotte"), Fontenille
Dolmen de la Petite Perotte (ou "Perrotte"), Fontenille
Dolmen de la Petite Perotte (ou "Perrotte"), Fontenille

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Le dolmen de la Grosse Perotte ou Grande Perotte a été classé en 1900. Au XVème siècle, il servait à marquer la limite de la seigneurie du Château-Renaud et s'appelait déjà la Grosse Perotte. La Grosse Perotte se trouve au sud de la Petite à une cinquantaine de mètres. La table mesure cinq mètres de long, presque autant en largeur et est épaisse d'un mètre soixante-quinze. Celle-ci est cassée en trois morceaux dont l'un gît à terre. Dix orthostates bien taillés sont encore en place et soutiennent les deux morceaux de table. Un onzième est au sol près du dolmen. En 1873, il est fouillé par A.F. Lièvre qui en déduit que la chambre fait trois mètres quarante de long, deux mètres trente de large et deux mètres de haut. On y a retrouvé des ossements dont certains étaient carbonisés, des tessons de poterie, des silex taillés, des pointes de flèche, des perles, une hache polie... Sur un des orthostates, a été gravée vers l'intérieur une hache polie, seule et un peu oblique. On peut penser qu'il y a une autre gravure sur l'orthostate qui marque l'entrée. Tout comme la Petite Pérotte, le dolmen fait l'objet cette année d'une mise en valeur. http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bmsap_0301-8644_1896_num_7_1_5630

Le dolmen en cours de remise en valeur en 2012 :

Dolmen de la Grosse Perotte (ou"Perrotte" ou "Grande Perotte"), Fontenille
Dolmen de la Grosse Perotte (ou"Perrotte" ou "Grande Perotte"), Fontenille
Dolmen de la Grosse Perotte (ou"Perrotte" ou "Grande Perotte"), Fontenille
Dolmen de la Grosse Perotte (ou"Perrotte" ou "Grande Perotte"), Fontenille
Dolmen de la Grosse Perotte (ou"Perrotte" ou "Grande Perotte"), Fontenille
Dolmen de la Grosse Perotte (ou"Perrotte" ou "Grande Perotte"), Fontenille

Avant 2012 :

Dolmen de la Grosse Perotte (ou"Perrotte" ou "Grande Perotte"), Fontenille
Dolmen de la Grosse Perotte (ou"Perrotte" ou "Grande Perotte"), Fontenille
Dolmen de la Grosse Perotte (ou"Perrotte" ou "Grande Perotte"), Fontenille
Dolmen de la Grosse Perotte (ou"Perrotte" ou "Grande Perotte"), Fontenille
Dolmen de la Grosse Perotte (ou"Perrotte" ou "Grande Perotte"), Fontenille
Dolmen de la Grosse Perotte (ou"Perrotte" ou "Grande Perotte"), Fontenille
Dolmen de la Grosse Perotte (ou"Perrotte" ou "Grande Perotte"), Fontenille
Dolmen de la Grosse Perotte (ou"Perrotte" ou "Grande Perotte"), Fontenille
Dolmen de la Grosse Perotte (ou"Perrotte" ou "Grande Perotte"), Fontenille

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

(photo : http://www.landrucimetieres.fr/spip/spip.php?article3388 ici mis en légende pour le domen de Périssac mais la personne s'est trompée)

Situé dans le sillage du dolmen de Périssac, ce dolmen a aussi eu un destin funèbre ! Sa table fut brisée en deux par un châtaignier. A l'emplacement originial, ne reste que ce qui apparaît sur le photo. Le reste fut emmené au village en 1923 pour y faire le monument historique. Sur un bout de la table, ont été gravés les noms des soldats morts pendant les guerres et les orthostates ont été placés autour formant une sorte de cromlech. Il est connu sous le nom de Tombe du Curé. http://andre.j.balout.free.fr/charente(16)_pdf/perissac_dolmen001.pdf

Dolmen de la Tombe du Curé, Esse
Dolmen de la Tombe du Curé, Esse
Dolmen de la Tombe du Curé, Esse
Dolmen de la Tombe du Curé, Esse
Dolmen de la Tombe du Curé, Esse
Dolmen de la Tombe du Curé, Esse
Dolmen de la Tombe du Curé, Esse
Dolmen de la Tombe du Curé, Esse
Dolmen de la Tombe du Curé, Esse
Dolmen de la Tombe du Curé, Esse
Dolmen de la Tombe du Curé, Esse

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Menhirs

Ce menhir situé non loin de la pierre à cupules la Pas de la Mule et des restes du dolmen de Périssac, se trouve sur un carrefour de la D30 près du hameau Le Repaire.

Il mesure 2,65 mètre de haut, 2,10 mètre de large et 1,20 mètre d'épaisseur et est le seul menhir répertorié pour tout le département de la Charente mais heureusement, il n'est pas tout seul. A ses côtés, se trouvait un dolmen. La table à moitié enterrée a été détruite lorsque le propriétaire du champ l'a sortie du sol. http://charente.confolens.free.fr/confolens/confolens/confolens/confolens0751.html

Menhir du Repaire ou des Boisselées ou de Pierre Fixe, Esse
Menhir du Repaire ou des Boisselées ou de Pierre Fixe, Esse
Menhir du Repaire ou des Boisselées ou de Pierre Fixe, Esse
Menhir du Repaire ou des Boisselées ou de Pierre Fixe, Esse
Menhir du Repaire ou des Boisselées ou de Pierre Fixe, Esse
Menhir du Repaire ou des Boisselées ou de Pierre Fixe, Esse

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Pierres à cupules

Située au lieu-dit le Pas de la Mule, à Esse, cette pierre à cupules se retrouve non loin des restes du dolmen de Perissac et du menhir du Repaire/des Boisselées.

D'abord étudiée par A. Cousset et M. Baudouin mais qui n'avaient pas cherché à dégager la pierre, elle l'a depuis été et cela a permis de découvrir de nouvelles cupules. A moins d'un mètre, a aussi été découvert un menhir satellite qui a dû être réenterré car je ne l'ai pas retrouvé. Ce menhir fait de granit mesure 1,52 mètre. La légende veut que deux saints, saint Maurice et saint Etienne se soient rencontrés à cet endroit et la mule de Saint Maurice y aurait laissé son empreinte.

Pas de la Mule, Esse
Pas de la Mule, Esse

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Mégalithes
Menhir de Magnez ou de Magné, Courcôme

Durant l'été 2009, un agriculteur en labourant son champs au carrefour du hameau de Magnez (venant de Bessé, départementale D335) a mis au jour une pierre.

Pensant que celle-ci était une table de dolmen, il fit appel à l'archéologue locale Isabelle Chassnon. Après quelques jours de fouilles, on s'en aperçut que ce n'était pas un dolmen mais un menhir. Plusieurs centaines de personnes furent réquisitionnées au mois de septembre 2009 pour ériger le menhir à l'ancienne méthode avec cordes et rondins de bois.
Le 13 septembre 2009, le menhir était enfin érigé en bordure du champs et de la route. Il pèse cinq tonnes et mesure moins de 2 mètres !

http://pascal.baudouin.pagesperso-orange.fr/courcomenhir.htm

Menhir de Magnez ou de Magné, Courcôme
Menhir de Magnez ou de Magné, Courcôme

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Autres pierres

Cette pierre ressemblant à une table de dolmen se trouve le long de la départementale D338 dans le hameau de Magnez, entre Bessé et Courcôme.

Elle se trouve en face du vieux Logis de Magnez récemment rénové. Au carrefour venant de Bessé, on peut remarquer le menhir trouvé et érigé en septembre 2009.

Cette pierre ne semble pas être à son endroit initial mais vient peut-être du champs arrière ou alors d'un des dolmens enterrés à la Révolution, qui se trouvent près du seul dolmen visible, au lieu-dit Vieille Garenne, derrière le logis.

Quand on regarde la liste des monuments historiques de Courcôme, on peut voir que plusieurs dolmens ont été classés le 11 février 1930.

Pierre de Magnez ou de Magné, Courcôme

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Le dolmen de Périssac avant son démantelement avant 1885. (photo : http://www.landrucimetieres.fr/spip/spip.php?article3388)

Il ne fait pas bon vivre à Esse pour les dolmens ! Le premier (ce post-ci) a été demantelé et une grande partie a été emmenée en 1885 dans le cimetière de Confolens pour la modique somme de 70 francs de l'époque ! Le second appelé la tombe du curé, dont la table a été brisée par un châtaignier, se trouve lui aussi séparé en deux ! Le dolmen de Périssac orne aujourd'hui la tombe de Cécile Jeanne Marie Crévelier, décédée le 29 avril 1884, épouse de Jean Amédée Gontier, sous-préfet de Confolens, à l'âge de 21 ans. La table devait mesurer 3,47 mètres de long, 1,60 mètre de large et 1,16 mètres d'épaisseur. Les orthostates avaient une hauteur moyenne de 1,05 mètre. A son emplacement original, le dolmen se trouvait au lieu-dit pièces de la Pierre Levée et faisait partie d'un groupe de dolmens assez proches dans les voisines communes et sur Esse même ! Ainsi on peut ou pouvait trouver un dolmen sur les communes de Lessac (celui-ci sur une île qui peut aussi le faire apparenir à la commune de Saint Germain de Confolens), d'Ansac, d'Etagnac et de Saugonld. http://andre.j.balout.free.fr/charente(16)_pdf/perissac_dolmen001.pdf Les restes aujourd'hui sur la commune d'Esse :

Dolmen de Périssac, Esse (et Confolens)
Dolmen de Périssac, Esse (et Confolens)

Dans le cimetière de Confolens :

Dolmen de Périssac, Esse (et Confolens)
Dolmen de Périssac, Esse (et Confolens)
Dolmen de Périssac, Esse (et Confolens)
Dolmen de Périssac, Esse (et Confolens)
Dolmen de Périssac, Esse (et Confolens)
Dolmen de Périssac, Esse (et Confolens)
Dolmen de Périssac, Esse (et Confolens)
Dolmen de Périssac, Esse (et Confolens)
Dolmen de Périssac, Esse (et Confolens)

Si madame Gontier se trouve dans le sarcophage posé sur la table, son mari a préféré être enterré au pied du dolmen.

A noter : les orthostates supportant ce monument ne seraient pas les orthostates d'origine du dolmen (ils sont restés sur place à Esse).

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Le dolmen est classé monument historique depuis 1930. Le dolmen semble bas car la table a été reposée sur ses supports brisés. Sa longueur est de 8,05 mètres, sa largeur de 2,81 mètres et il est épais de 50 centimètres.

Dès le XVème siècle, la pierre sert de borne et de lieu de rencontre pour des échanges de marchandises. Les archéologues en déduisent que le dolmen avait déjà perdu ce qui en faisait un tumulus. Lors d'une fouille autorisée par la ville de Cognac en 1958, les archéologues constatèrent que la table était brisée en deux, que certains piliers étaient cassés. Ils tirèrent de la terre quelques dalles appartenant au dolmen mais ne retrouvèrent du tumulus en lui-même. Il ne fut pas "remis" à ce moment-là tel qu'on le connaît actuellement. Une aire de 2,40 mètres sur 4,80 mètres délimitée presque en totalité par des pierres de support occupait la chambre. Les piliers atteignaient un mètre à un mètre soixante. Les fouilles ont prouvé que le terrain était légèrement en pente et les constructeurs du monument n'ont rien fait pour y rémédier. Aucunes traces de pics n'ont été trouvées dans le sol mais des tranchées ont été creusées pour maintenir les piliers. Les fouilles n'ont pas pu retrouver trace du tumulus malheureusement par faute de temps, de moyens, et aussi que les fouilles n'ont pas été très étendues autour du dolmen. Les couches archéologiques où reposaient les squelettes ont dû être bousculées bien avant la tentative de destruction du dolmen. Les squelettes ont été retrouvés brisés alors qu'ils auraient été entiers si on s'était contenté de briser le dolmen avant. Parmi le mobilier retrouvé ou autres objets (tous ou presque tous essentiellement donnés au musée de Cognac), des tessons, pointes de flèches, couteaux, un grattoir, un outil ressemblant à un perçoir, un fragment de meule dormante, un fragement d'aiguille, la base d'un poinçon, des poinçons, des dentales, 3 perles en calcaire, une littorine, un fragment d'ocre, des morceaux de verre et de fer, une agrafe de ceinturon mérovigien, un fragment de bronze percé, une aiguille à chas et un sou du second empire ! Si plusieurs époques caractérisent les objets, la plupart sont d'époque peu-richardienne. Ce dolmen a été classé dans les dolmens angevins simple comme ceux de Châteaubernard, Saint Brice etc... En étudiant les dents et les squelettes retrouvés dans le dolmen, on peut établir qu'une dizaine d'adultes et quatre enfants y ont été enterrés. En 1912, un archéologue du nom d'A. Cousset semble avoir découvert des menhirs satellites autour du dolmen et en a publié ses résultats. Pour plus de détails : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1966_hos_63_3_4086

Dolmen de la Pierre Levée de Séchebec, Cognac
Dolmen de la Pierre Levée de Séchebec, Cognac
Dolmen de la Pierre Levée de Séchebec, Cognac
Dolmen de la Pierre Levée de Séchebec, Cognac
Dolmen de la Pierre Levée de Séchebec, Cognac
Dolmen de la Pierre Levée de Séchebec, Cognac
Dolmen de la Pierre Levée de Séchebec, Cognac
Dolmen de la Pierre Levée de Séchebec, Cognac

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Non classé MH (mais qu'attendent-ils ?), le dolmen D de la Pièce Grande est un peu laissé de côté perdu sous la végétation.

Une grosse table repose sur une chambre au trois quart enterrée. Sur le côté, on peut voir un reste de couloir dont le toit constitué de grosses dalles est très solide ! Le couloir ressort devant l'entrée de la chambre et pas dans la chambre ! C'est un monument imposant et assez étrange mais s'il était dégagé, peut-être serait-il plus facile de comprendre quelque chose !!!!

Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A4 (ou D de la Pièce Grande), Chenon

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Non classé MH (mais qu'attendent-ils ?), le dolmen A de la Pièce Grande est un des rares survivants d'une nécropole comprenant plus d'une centaine de monuments et s'étendant sur des hectares de terres sur la commune de Chenon. Vive le remembrement ! La table du dolmen mesure cinq mètres de long et deux mètres quatre-vingt de large. La chambre mesure trois mètres quatre-vingt de long et un mètre cinquante de large. Les orthostates de la chambre mesurent deux mètres de haut. A l'ouest, à moins de cent mètres du dolmen, se trouve une pierre haute soixante centimètres. Le dolmen se trouve encore dans une partie de tumulus mesurant vingt mètres de diamètre et deux mètres de haut.

Dolmen A1 (ou A de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A1 (ou A de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A1 (ou A de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A1 (ou A de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A1 (ou A de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A1 (ou A de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A1 (ou A de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A1 (ou A de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A1 (ou A de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A1 (ou A de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A1 (ou A de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A1 (ou A de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A1 (ou A de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A1 (ou A de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A1 (ou A de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A1 (ou A de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A1 (ou A de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A1 (ou A de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A1 (ou A de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A1 (ou A de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A1 (ou A de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A1 (ou A de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A1 (ou A de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A1 (ou A de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A1 (ou A de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A1 (ou A de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A1 (ou A de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A1 (ou A de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A1 (ou A de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A1 (ou A de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A1 (ou A de la Pièce Grande), Chenon
Dolmen A1 (ou A de la Pièce Grande), Chenon

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Ce dolmen daterait de 2400 avant J.C. En 1976, il semble qu'il ne restait que la table et un pilier. La table a été remontée sur ledit pilier ainsi que sur deux nouveaux piliers (qui étaient peut-être finalement ceux d'origine quand même !). Il a été inscrit aux Monuments Historiques en 1990.

La table est longue de 4 mètres et large de 3,27 mètres. Sur la même commune, deux grottes au lieu-dit La Trache ont été fouillées. La première a révélé des objets de l'époque magdalénienne (entre 17 000 et 10 000 avant JC.). La seconde a amené des objets d'époque néolithique dont une lance de bronze qui accompagnait un squelette. Un éperon barré a été aussi découvert dans le même lieu datant aussi du néolithique. Fouillé en 1989, il a révélé un fossé d'une centaine de mètre et un rempart semi-circulaire. Enfin, lors d'un chantier en 2009, vers le lieu-dit Fief de Roy, des fossés circulaires et rectangulaires datant du de l'Age de Bronze et celui du Fer ont été mis à jour.

Dolmen de la Pierre Levée ou de la Combe des Dames, Châteaubernard
Dolmen de la Pierre Levée ou de la Combe des Dames, Châteaubernard
Dolmen de la Pierre Levée ou de la Combe des Dames, Châteaubernard

Voir les commentaires

A lire

Compilation et recherches sur les mégalithes, dolmens, menhirs, tumuli, pierres branlantes, pierres à légendes, curiosités naturelles... de Poitou-Charentes, départements avoisinants et côté atlantique. Contient des débuts d'inventaires de Lanternes des Morts et des Croix Hosannières.

Les listes des monuments que vous trouverez dans ce blog ne sont pas exhaustives. Elles sont faites en fonction des visites et/ou des recherches que j'ai effectuées.

Le terme Mégalithes se rapporte plus aux monuments du néolithique cependant mon blog et mes listes englobent d'autres pierres de différentes époques mais aussi naturelles.


Merci de votre compréhension

Liste des dolmens de Charente-Maritime dont je suis en cours de recherches ou en attente de visite :

- Angoulins
- Archiac
- Ardillières 3 (dolmen de la Trompette)
- Bédenac
- Loire-les-Marais
- Matha
- Médis
- Moragne
- Saint-Germain-de-Marencennes
- Saint-Thomas-de-Conac
- Trizay

Contact

Bibliographie

Lanternes des Morts
Croix Hosannières
Tombes d'archéologue
Mégalithes de Bretagne (22, 29, 35, 56)
Mégalithes de l'Allier (03)
Mégalithes de l'Ardèche (07)
Mégalithes de l'Aube (10)
Mégalithes de l'Aude (11)
Mégalithes de l'Aveyron (12)
Mégalithes de Charente (16)
Mégalithes de Charente-Maritime (17)
Mégalithes de Corrèze (19)
Mégalithes de Creuse (23)
Mégalithes de Dordogne (24)
Mégalithes d'Eure-et-Loir (28)
Mégalithes de Gironde (33)
Mégalithes de l'Hérault (34)
Mégalithes d'Indre (36)
Mégalithes d'Indre-et-Loire (37)
Mégalithes des Landes (40)
Mégalithes du Loir-et-Cher (41)
Mégalithes de Haute-Loire (43)
Mégalithes de Loire-Atlantique (44)
Mégalithes du Loiret (45)
Mégalithes du Lot (46)
Mégalithes du Lot-et-Garonne (47)
Mégalithes du Maine-et-Loire (49)
Mégalithes des Pyrénées-Atlantiques (64)
Mégalithes de la Sarthe (72)
Mégalithes des Deux-Sèvres (79)
Mégalithes du Tarn-et-Garonne (82)
Mégalithes de Vendée (85)
Mégalithes de Vienne (86)
Mégalithes de Haute-Vienne (87)




 

 

 

 

 

Locations of Site Visitors

Articles récents

Dernières News Mégalithiques

J'ai retrouvé la Galoche de Gargantua située primitivement à Dolus-d'Oléron. A lire ici


 

Hébergé par Overblog