Mégalithes de légende

Mégalithes de légende

Monuments mégalithiques, dolmens, menhirs, mégalithes...

Articles avec #dolmens catégorie

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Classé MH le 1er décembre 2008, le dolmen de Cantegrel ou de Roc del Cayre ou de Pierre Rouille ou de Pierre Rouge ou de Clotes, sur la commune de Saint Chamassy, a conservé une partie de son tumulus.

Le dolmen mesure un mètre soixante de haut et est en partie composé de calcaire ferrugineux et de grès rouge.

L'entrée s'ouvre vers l'ouest.

La table, de forme ovale, mesure trois mètres cinquante de long, un mètre soixante de large et quatre-vingt-quatorze centimètres d'épaisseur.

Elle repose sur cinq orthostates en partie enterrés dans ce qui reste du tumulus.

La chambre mesure deux mètres trente-quatre de long et un mètre cinquante-deux de large.

L'orthostate numéroté 1 mesure un mètre trente de large et trente centimètres d'épaisseur.

Le 2 mesure un mètre de large et trente centimètres d'épaisseur.

Le 3 mesure un mètre quarante-cinq de large et trente centimètres d'épaisseur.

Le 4 mesure cinquante-cinq centimètres de large et quinze centimètres d'épaisseur et semble ne pas être ne place.

Le 5 mesure un mètre vingt de large et trente centimètres.

L'orthostate 5 a aussi servi de polissoir.

Un sixième était encore signalé en 1913 enterré et ne soutenant plus la table. Il se situait peut-être entre le 1 et le 5.

En 1881, des fouilles permirent de découvrir un squelette sans tête et un silex.

Plus tard en 1898, un autre silex est découvert sous le dolmen et plusieurs haches aux alentours proches.

Un lieu-dit Peyrelevade existe sur la commune de saint Chamassy. Peut-être signalait-il un dolmen aujourd'hui disparu ou bien le dolmen de Cantegrel.

Dolmen de Cantegrel ou de Roc del Cayre ou de Pierre Rouille ou de Pierre Rouge ou de Clotes, Saint Chamassy
Dolmen de Cantegrel ou de Roc del Cayre ou de Pierre Rouille ou de Pierre Rouge ou de Clotes, Saint Chamassy
Dolmen de Cantegrel ou de Roc del Cayre ou de Pierre Rouille ou de Pierre Rouge ou de Clotes, Saint Chamassy
Dolmen de Cantegrel ou de Roc del Cayre ou de Pierre Rouille ou de Pierre Rouge ou de Clotes, Saint Chamassy
Dolmen de Cantegrel ou de Roc del Cayre ou de Pierre Rouille ou de Pierre Rouge ou de Clotes, Saint Chamassy
Dolmen de Cantegrel ou de Roc del Cayre ou de Pierre Rouille ou de Pierre Rouge ou de Clotes, Saint Chamassy
Dolmen de Cantegrel ou de Roc del Cayre ou de Pierre Rouille ou de Pierre Rouge ou de Clotes, Saint Chamassy
Dolmen de Cantegrel ou de Roc del Cayre ou de Pierre Rouille ou de Pierre Rouge ou de Clotes, Saint Chamassy
Dolmen de Cantegrel ou de Roc del Cayre ou de Pierre Rouille ou de Pierre Rouge ou de Clotes, Saint Chamassy
Dolmen de Cantegrel ou de Roc del Cayre ou de Pierre Rouille ou de Pierre Rouge ou de Clotes, Saint Chamassy
Dolmen de Cantegrel ou de Roc del Cayre ou de Pierre Rouille ou de Pierre Rouge ou de Clotes, Saint Chamassy

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Non classé MH (mais qu'attendent-ils ?), le dolmen de Cayreleva ou de Cayre Leva ou de Cayre Levat, mériterait qu'on le sorte de sa cage.

Le dolmen mesure un mètre cinquante de haut et est principalement composé de calcaire.

L'entrée s'ouvre est-ouest. Elle s'est déplacée suite à l'affaissement d'un orthostate et au déplacement d'un autre.

La table repose sur deux des trois orthostates dont l'un est couché.

En forme de carré irrégulier, la pierre mesure cotés est, nord et ouest, deux mètres cinquante de long et deux mètres dix pour le dernier côté.

D'une épaisseur moyenne de soixante centimètres, la table possède trois faces, celles du sud, de l'est et de l'ouest, qui donnent l'impression d'avoir été taillées.

Sur le côté nord, on peut voir trois cupules très peu profondes dont on ignore l'origine (naturelle ou artificielle ?).

L'orthostate couché, situé côté nord et numéroté 1, supporte l'orthostate situé côté sud et numéroté 2.

Cet orthostate 2 supporte à lui tout seul le poids du dolmen. Il mesure un mètre cinquante de haut.

On peut voir une pierre toute seule à un mètre, un mètre cinquante à l'ouest du dolmen. Elle est couchée et donne l'impression d'être un orthostate.

Plusieurs haches ont été découvertes par les différents propriétaires ainsi que par des fouilles menées en 1881 et à d'autres époques.

Dolmen de Cayreleva ou de Cayre Leva ou de Cayre Levat, Siorac en Périgord
Dolmen de Cayreleva ou de Cayre Leva ou de Cayre Levat, Siorac en Périgord
Dolmen de Cayreleva ou de Cayre Leva ou de Cayre Levat, Siorac en Périgord
Dolmen de Cayreleva ou de Cayre Leva ou de Cayre Levat, Siorac en Périgord
Dolmen de Cayreleva ou de Cayre Leva ou de Cayre Levat, Siorac en Périgord
Dolmen de Cayreleva ou de Cayre Leva ou de Cayre Levat, Siorac en Périgord
Dolmen de Cayreleva ou de Cayre Leva ou de Cayre Levat, Siorac en Périgord
Dolmen de Cayreleva ou de Cayre Leva ou de Cayre Levat, Siorac en Périgord

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Non classé MH (mais qu'attendent-ils ?), le dolmen de Bonarme ou de Lou ped de la Vacho, sur la commune de Saint Pardoux et Vielvic, pense à ses voisins les polissoirs de Bonarme et le dolmen de Cayre Leva.

Le dolmen est à demi enterré dans le sol (une partie encore existante de son tumulus) et est, en partie composé de calcaire.

La table, en forme de carré irrégulier, mesure trois mètres quarante-six de long, deux mètres soixante de large, deux mètres de haut et soixante-dix centimètres d'épaisseur.

Elle porte à sa surface trois rainures et trois cupules.

Elle repose sur deux des trois orthostates délimitant une chambre mesurant entre quatre-vingt-dix centimètres et un mètre quinze de haut.

Ses côtés, surtout ceux situés sud et ouest, sont parfaitement réguliers, comme taillés par la main de l'homme.

Sur le côté nord, la table possède une cassure voulue ou non dont l'angle est de soixante centimètres et de soixante-dix centimètres de côté.

L'entrée s'ouvre à l'est.

Les orthostates, pourtant invisibles de l'extérieur, sont visibles par la chambre. L'orthostate A mesure un mètre quatre-vingt-dix de long, le B (ou dalle de chevet), un mètre quinze de long et le C un mètre soixante de long.

Ils ont tous une épaisseur moyenne de vingt-cinq centimètres approximativement.

Ils semblent être taillés. L'espacement entre les orthostates est de soixante centimètres.

Trois cupules sont visibles (voir légendes) et sont en forme de fer à cheval. L'une se trouve à l'ouest (cupule E), les deux autres, côte à côte, se trouvent à l'ouest.

La première rainure mesure un mètre cinquante-trois de long ; la seconde un mètre quarante-cinq de long et la dernière, parallèle à la première, mesure un mètre six de long.

Le dolmen est entouré de deux enceintes en forme de rond et concentriques, positionnées à trois et quatre mètres.

Près du dolmen, se situent deux lieux-dits nommés Peyre Longue et Peyrelevade, désignant peut-être tous deux ledit dolmen.

Les légendes racontent :
*une empreinte de fer à cheval (cupule de l'est) a été laissée par un cheval. Certains pensent que c'est le cheval du diable.
*une empreinte de deux sabots (cupules de l'ouest) a été laissée par une vache qui s'arrêta brutalement sur ce côté de la table, après avoir commencé à monter sur le dolmen.

Dolmen de Bonarme ou de Lou ped de la Vacho, Saint Pardoux et Vielvic
Dolmen de Bonarme ou de Lou ped de la Vacho, Saint Pardoux et Vielvic
Dolmen de Bonarme ou de Lou ped de la Vacho, Saint Pardoux et Vielvic
Dolmen de Bonarme ou de Lou ped de la Vacho, Saint Pardoux et Vielvic
Dolmen de Bonarme ou de Lou ped de la Vacho, Saint Pardoux et Vielvic
Dolmen de Bonarme ou de Lou ped de la Vacho, Saint Pardoux et Vielvic
Dolmen de Bonarme ou de Lou ped de la Vacho, Saint Pardoux et Vielvic
Dolmen de Bonarme ou de Lou ped de la Vacho, Saint Pardoux et Vielvic
Dolmen de Bonarme ou de Lou ped de la Vacho, Saint Pardoux et Vielvic
Dolmen de Bonarme ou de Lou ped de la Vacho, Saint Pardoux et Vielvic
Dolmen de Bonarme ou de Lou ped de la Vacho, Saint Pardoux et Vielvic
Dolmen de Bonarme ou de Lou ped de la Vacho, Saint Pardoux et Vielvic
Dolmen de Bonarme ou de Lou ped de la Vacho, Saint Pardoux et Vielvic
Dolmen de Bonarme ou de Lou ped de la Vacho, Saint Pardoux et Vielvic
Dolmen de Bonarme ou de Lou ped de la Vacho, Saint Pardoux et Vielvic
Dolmen de Bonarme ou de Lou ped de la Vacho, Saint Pardoux et Vielvic
Dolmen de Bonarme ou de Lou ped de la Vacho, Saint Pardoux et Vielvic
Dolmen de Bonarme ou de Lou ped de la Vacho, Saint Pardoux et Vielvic
Dolmen de Bonarme ou de Lou ped de la Vacho, Saint Pardoux et Vielvic
Dolmen de Bonarme ou de Lou ped de la Vacho, Saint Pardoux et Vielvic
Dolmen de Bonarme ou de Lou ped de la Vacho, Saint Pardoux et Vielvic
Dolmen de Bonarme ou de Lou ped de la Vacho, Saint Pardoux et Vielvic
Dolmen de Bonarme ou de Lou ped de la Vacho, Saint Pardoux et Vielvic
Dolmen de Bonarme ou de Lou ped de la Vacho, Saint Pardoux et Vielvic

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Classé MH le 17 mai 1962, le dolmen de Giverzac ou de Giversac ou de Peyre Levado, sur la commune de Domme, attend sagement votre visite.

Le dolmen mesure quatre-vingt-dix centimètres de haut et est principalement composé de grès.

La table mesure deux mètres soixante-dix-sept de long, deux mètres sept de large et cinquante centimètres d'épaisseur.

Elle repose sur deux orthostates.

Elle est recouverte de nombreuses cupules apparemment naturelles.

Un bloc se détache du dolmen, peut-être un morceau de la table ou la dalle de chevet. Il mesure un mètre trente-quatre de haut et un mètre trois de large.

Le plus grand des orthostates mesure un mètre trente-six de long, un mètre dix de large et quarante-sept centimètres de haut.

Le plus petit mesure cinquante-centimètres de long, trente-cinq centimètres de large et trente-six centimètres de haut.

Un auteur signale la présence d'un troisième orthostate enterré.

Un autre dolmen existait de l'autre côté du vallon détruit ou bien les pierres restantes auraient été ramenées au premier dolmen et mélangées avec ses propres pierres.

Le dolmen actuel remonté serait en fait deux dolmens distincts ?

Dolmen de Giverzac ou de Giversac ou de Peyre Levado, Domme
Dolmen de Giverzac ou de Giversac ou de Peyre Levado, Domme
Dolmen de Giverzac ou de Giversac ou de Peyre Levado, Domme
Dolmen de Giverzac ou de Giversac ou de Peyre Levado, Domme
Dolmen de Giverzac ou de Giversac ou de Peyre Levado, Domme
Dolmen de Giverzac ou de Giversac ou de Peyre Levado, Domme
Dolmen de Giverzac ou de Giversac ou de Peyre Levado, Domme
Dolmen de Giverzac ou de Giversac ou de Peyre Levado, Domme
Dolmen de Giverzac ou de Giversac ou de Peyre Levado, Domme
Dolmen de Giverzac ou de Giversac ou de Peyre Levado, Domme
Dolmen de Giverzac ou de Giversac ou de Peyre Levado, Domme
Dolmen de Giverzac ou de Giversac ou de Peyre Levado, Domme
Dolmen de Giverzac ou de Giversac ou de Peyre Levado, Domme
Dolmen de Giverzac ou de Giversac ou de Peyre Levado, Domme
Dolmen de Giverzac ou de Giversac ou de Peyre Levado, Domme
Dolmen de Giverzac ou de Giversac ou de Peyre Levado, Domme
Dolmen de Giverzac ou de Giversac ou de Peyre Levado, Domme
Dolmen de Giverzac ou de Giversac ou de Peyre Levado, Domme
Dolmen de Giverzac ou de Giversac ou de Peyre Levado, Domme
Dolmen de Giverzac ou de Giversac ou de Peyre Levado, Domme
Dolmen de Giverzac ou de Giversac ou de Peyre Levado, Domme
Dolmen de Giverzac ou de Giversac ou de Peyre Levado, Domme

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Classé MH le 28 février 1910, le dolmen de la Pierre du Diable ou de Peyrelevade, sur la commune de Vitrac, s'offre à la vue des passants.

Le dolmen mesure quatre-vingt-deux centimètres de haut et est principalement composé de calcaire.

La table mesure deux mètres cinquante-deux centimètres de long.

Elle repose sur deux des trois orthostates.

Elle est recouverte de cupules naturelles ou non.

Certains pensent que ces orthostates sont des morceaux de table placés dessous, les vrais ayant certainement disparu depuis longtemps.

Un lieu-dit appelé Peyre-Fiche est signalé sur la commune de Vitrac, peut-être l'appellation lointaine d'une menhir.

Les légendes racontent :
*Des lépreux étaient brûlés par les habitants de Sarlat.
*Avant le déluge, les cinq doigts de l'ange des ténèbres (le diable donc) s'imprimèrent dans la table.
*Le même ange faisait une partie de boule avec des pierres. Il entendit une voix provenant d'une paradis, lâcha les pierres et laissa sa partie en l'état.

Dolmen de la Pierre du Diable ou de Peyrelevade, Vitrac
Dolmen de la Pierre du Diable ou de Peyrelevade, Vitrac
Dolmen de la Pierre du Diable ou de Peyrelevade, Vitrac
Dolmen de la Pierre du Diable ou de Peyrelevade, Vitrac
Dolmen de la Pierre du Diable ou de Peyrelevade, Vitrac
Dolmen de la Pierre du Diable ou de Peyrelevade, Vitrac
Dolmen de la Pierre du Diable ou de Peyrelevade, Vitrac
Dolmen de la Pierre du Diable ou de Peyrelevade, Vitrac
Dolmen de la Pierre du Diable ou de Peyrelevade, Vitrac
Dolmen de la Pierre du Diable ou de Peyrelevade, Vitrac
Dolmen de la Pierre du Diable ou de Peyrelevade, Vitrac
Dolmen de la Pierre du Diable ou de Peyrelevade, Vitrac
Dolmen de la Pierre du Diable ou de Peyrelevade, Vitrac
Dolmen de la Pierre du Diable ou de Peyrelevade, Vitrac
Dolmen de la Pierre du Diable ou de Peyrelevade, Vitrac

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Non classé MH (mais qu'attendent-ils ?), le dolmen de la Faille ou du Cayre, sur la commune de Rouffignac Saint Cernin, est un spécimen rare en Dordogne.

Le dolmen mesure deux mètres de haut et est principalement composé de grès ferrugineux. L'entrée s'ouvre vers l'est.

La table mesure quatre mètres trente de long, quatre mètres de large et deux mètres d'épaisseur.

Elle est forme triangulaire à base arrondie.

Elle est posée sur trois des quatre orthostates.

Les orthostates, situés côté nord, numérotés 1 et 2, mesurent quarante centimètres de haut.

Le numéro 3, situé côté sud, mesure un mètre de haut et un mètre cinquante de large.

Le numéro 4, côté sud aussi, sur lequel la table ne porte plus, est cassé.

En dessous du numéro 3, se trouvent des blocs d'assez grande taille enterrés là semble-t'il pour "corriger la pente".

La légende raconte : "Le Cayre descend toutes les nuits, à minuit, boire dans la jolie fontaine de Fontfarge située au bas du coteau."

Dolmen de la Faille ou du Cayre, Rouffignac Saint Cernin de Reilhac
Dolmen de la Faille ou du Cayre, Rouffignac Saint Cernin de Reilhac
Dolmen de la Faille ou du Cayre, Rouffignac Saint Cernin de Reilhac
Dolmen de la Faille ou du Cayre, Rouffignac Saint Cernin de Reilhac
Dolmen de la Faille ou du Cayre, Rouffignac Saint Cernin de Reilhac
Dolmen de la Faille ou du Cayre, Rouffignac Saint Cernin de Reilhac

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Le dolmen du Serpent, dans le parc du château de la Guignardière, a été identifié en tant que tel en 1999 par Gérard Bénéteau et son équipe d'archéologues.

Il semblerait qu'il ait été démantelé par ceux qui ont construit les alignements voisins un peu comme l'alignement G2bis.

Le dolmen possédait deux stèles aniconiques dont une est exposée dans le château.

Dolmen du Serpent, Avrillé
Dolmen du Serpent, Avrillé
Dolmen du Serpent, Avrillé
Dolmen du Serpent, Avrillé
Dolmen du Serpent, Avrillé
Dolmen du Serpent, Avrillé
Dolmen du Serpent, Avrillé
Dolmen du Serpent, Avrillé
Dolmen du Serpent, Avrillé
Dolmen du Serpent, Avrillé
Dolmen du Serpent, Avrillé
Dolmen du Serpent, Avrillé
Dolmen du Serpent, Avrillé
Dolmen du Serpent, Avrillé
Dolmen du Serpent, Avrillé
Dolmen du Serpent, Avrillé
Dolmen du Serpent, Avrillé
Dolmen du Serpent, Avrillé
Dolmen du Serpent, Avrillé
Dolmen du Serpent, Avrillé
Dolmen du Serpent, Avrillé
Dolmen du Serpent, Avrillé
Dolmen du Serpent, Avrillé
Dolmen du Serpent, Avrillé
Dolmen du Serpent, Avrillé
Dolmen du Serpent, Avrillé
Dolmen du Serpent, Avrillé
Dolmen du Serpent, Avrillé

Stèle anaconique.

Diaporama GVEP Vendée.

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Source photos : http://megalithes-breton.fr/56/accueil_56.php?nom=do/porz_guen.html

Classés MH dès 1889, les deux dolmens de Porz-Guen ou de Port-Blanc, sur la commune de Saint Pierre Quiberon, sont longtemps restés ensevelis sous le sable avant d'être fouillés au 19ème siècle.

Le dolmen le mieux conservé possède encore un couloir et une chambre de forme rectangulaire mesurant trois mètres de long et trois mètres de large.

La seule table restante se trouve à l'entrée du couloir.

Le second dolmen a subi l'érosion de la falaise.

Des orthostates sont encore en place marquant les contours du couloir et rejoignant une chambre de forme ovale.

Les deux entrées sont orientées sud-est.

Quelques pierres en vrac gisent entre les deux dolmens.

Un mur a été monté vers 2010 pour marquer les contours du tumulus et empêcher les piétinements des promeneurs afin d'éviter la disparition du site.

Lors des fouilles pratiquées au 19ème siècle, des ossements et des squelettes intacts avaient été retrouvés.

Chose très rare en Bretagne : ces ossements n'avaient pas subi l'acidité des sols en grande partie protégés par le sable.

D'autres photos ici.

Dolmens de Porz-Guen ou de Port-Blanc, Saint Pierre Quiberon
Dolmens de Porz-Guen ou de Port-Blanc, Saint Pierre Quiberon
Dolmens de Porz-Guen ou de Port-Blanc, Saint Pierre Quiberon

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Source photos : http://www.t4t35.fr/Megalithes/AfficheSite.aspx?NumSite=30458

Non classé MH (mais qu'attendent-ils ?), le dolmen B de Mané-Carnaplaye ou de Keroch, sur la commune de Saint Philibert, est le moins bien conservé des deux dolmens de ce site.

Une table imposante repose encore sur un orthostate encore en place et sur quelques pierres en vrac.

Le dolmen est moitié enfoui dans le sol. C'est pour cette raison qu'il a été découvert bien longtemps après le dolmen A.

Dolmen B de Mané-Carnaplaye ou de Keroch, Saint Philibert

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Source schéma : http://jean-yves-andre.blogspot.fr/2016/04/megalithes-du-morbihan.html

Non classé MH (mais qu'attendent-ils ?), le dolmen A de Mané-Carnaplaye ou de Keroch, sur la commune de Saint Philibert, est le dolmen le mieux conservé des deux présents sur le site de Mané-Carnaplaye.

Une table reposant encore sur quatre orthostates en place surplombe une imposante pierre plate qui sert de pavé à la chambre.

D'autres orthostates toujours en place précédent ceux de la chambre et marquent les deux côtés d'un couloir dont il manque l'entrée.

Source photo : http://megalithes-breton.fr/56/accueil_56.php?nom=do/mane_carnaplaye.html

Dolmen A de Mané-Carnaplaye ou de Keroch, Saint Philibert
Dolmen A de Mané-Carnaplaye ou de Keroch, Saint Philibert
Dolmen A de Mané-Carnaplaye ou de Keroch, Saint Philibert

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Source photo : http://www.monumentum.fr/tumulus-avec-deux-dolmens-galerie-run-er-sinzen-pa00091187.html

Classés MH le 10 mai 1926, les deux dolmens des sept Saints ou de Kerihel ou de Run-er-Luizen ou de Run-er-Sinzen, sur la commune d'Erdeven, se trouvent dans le même tumulus.

Les deux dolmens possèdent des couloirs.

Le premier dolmen est encore constitué d'un orthostate en place et d'une table.

Pour le second dolmen, une table posée sur cinq orthostates est encore visible.

Trois orthostates encore en place marquent un des côtés du couloir.

Le site possédait trois chambres et la colline englobant le tout mesure entre vingt et vingt-cinq mètres de diamètre.

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Classés MH dès 1889, les quatre dolmens de Mane Rumor ou de Mané-Remor, sur la commune de Plouharnel, ont malheureusement subi les outrages de nazis.

Le dolmen, sur la pente sud de la colline de Mané-Remor, a servi de carrière. Il ne reste qu'une table ainsi que quelques orthostates encore en place.

Au sud-ouest d'une croix, un deuxième dolmen n'a plus que quelques pierres en vrac.

Au sommet, vers le sud, le dolmen, photographié à de nombreuses reprises avant 1939, possède encore un orthostate dressé et en place ainsi qu'une grande table.

La pierre Propriété de l'état avait d'ailleurs été plantée près de lui.

Un quatrième dolmen, situé au nord-ouest de la croix, n'a pas de table. La chambre est de forme carrée.

Dolmens de Mane Rumor ou de Mané-Remor, Plouharnel
Dolmens de Mane Rumor ou de Mané-Remor, Plouharnel
Dolmens de Mane Rumor ou de Mané-Remor, Plouharnel

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Source photos : http://www.t4t35.fr/Megalithes/AfficheSite.aspx?NumSite=30327

Non classé MH (mais qu'attendent-ils ?), le dolmen de Pont-er-Lenn, sur la commune de Locmariaquer, ne semble pas si solitaire que cela.

De ce dolmen, ne restent que quatre orthostates toujours en place et marquant les contours d'une chambre.

Ce dolmen était signalé en 1856 dans un catalogue édité par la société d'archéologie de Vannes.

D'autres pierres proches laissent supposer l'existence de plusieurs autres dolmens.

Dolmen de Pont-er-Lenn, Locmariaquer

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Non classé MH (mais qu'attendent-ils ?), le dolmen de Queric-En-Arvor, sur la commune de la Trinité sur Mer, offre sa silhouette dans un paysage de landes.

La table impressionnante ne repose plus que sur un orthostate.

A l'est de la chambre, d'autres orthostates encore en place laissent supposer l'existence d'un couloir.

Plus au nord, quelques pierres essaimées sont peut-être les restes d'un autre dolmen démonté il y a fort longtemps.

Photos ici.

Voir les commentaires

<< < 10 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 40 > >>

A lire

Compilation et recherches sur les mégalithes, dolmens, menhirs, tumuli, pierres branlantes, pierres à légendes, curiosités naturelles... de Poitou-Charentes, départements avoisinants et côté atlantique. Contient des débuts d'inventaires de Lanternes des Morts et des Croix Hosannières.

Les listes des monuments que vous trouverez dans ce blog ne sont pas exhaustives. Elles sont faites en fonction des visites et/ou des recherches que j'ai effectuées.

Le terme Mégalithes se rapporte plus aux monuments du néolithique cependant mon blog et mes listes englobent d'autres pierres de différentes époques mais aussi naturelles.


Merci de votre compréhension

Liste des dolmens de Charente-Maritime dont je suis en cours de recherches ou en attente de visite :

- Angoulins
- Archiac
- Ardillières 3 (dolmen de la Trompette)
- Bédenac
- Loire-les-Marais
- Matha
- Médis
- Moragne
- Saint-Germain-de-Marencennes
- Saint-Thomas-de-Conac
- Trizay

Contact

Bibliographie

Lanternes des Morts
Croix Hosannières
Tombes d'archéologue
Mégalithes de Bretagne (22, 29, 35, 56)
Mégalithes de l'Allier (03)
Mégalithes de l'Ardèche (07)
Mégalithes de l'Aube (10)
Mégalithes de l'Aude (11)
Mégalithes de l'Aveyron (12)
Mégalithes de Charente (16)
Mégalithes de Charente-Maritime (17)
Mégalithes de Corrèze (19)
Mégalithes de Creuse (23)
Mégalithes de Dordogne (24)
Mégalithes d'Eure-et-Loir (28)
Mégalithes de Gironde (33)
Mégalithes de l'Hérault (34)
Mégalithes d'Indre (36)
Mégalithes d'Indre-et-Loire (37)
Mégalithes des Landes (40)
Mégalithes du Loir-et-Cher (41)
Mégalithes de Haute-Loire (43)
Mégalithes de Loire-Atlantique (44)
Mégalithes du Loiret (45)
Mégalithes du Lot (46)
Mégalithes du Lot-et-Garonne (47)
Mégalithes du Maine-et-Loire (49)
Mégalithes de l'Orne (61)
Mégalithes des Pyrénées-Atlantiques (64)
Mégalithes de la Sarthe (72)
Mégalithes des Deux-Sèvres (79)
Mégalithes du Tarn-et-Garonne (82)
Mégalithes de Vendée (85)
Mégalithes de Vienne (86)
Mégalithes de Haute-Vienne (87)




 

 

 

 

 

Locations of Site Visitors

Articles récents

Dernières News Mégalithiques

J'ai retrouvé la Galoche de Gargantua située primitivement à Dolus-d'Oléron. A lire ici


 

Hébergé par Overblog