Mégalithes de légende

Mégalithes de légende

Monuments mégalithiques, dolmens, menhirs, mégalithes...

Articles avec #dolmens catégorie

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Ce dolmen a été fouillé et restauré de 1989 à 1992.

C'est une reproduction de la Frébouchère en proportions moindres bien sûr. L'entrée est située à l'est.

C'est un dolmen à portique trilithe d'un mètre vingt de haut.

Le couloir est court et pas très haut et la chambre est de forme carrée et fait un mètre quatre vingt de côté et un mètre trente de haut.

Il ne semble pas être classé MH mais qu'attendent-ils ?

Dolmen de la Sulette, Saint Hilaire la Forêt
Dolmen de la Sulette, Saint Hilaire la Forêt
Dolmen de la Sulette, Saint Hilaire la Forêt
Dolmen de la Sulette, Saint Hilaire la Forêt
Dolmen de la Sulette, Saint Hilaire la Forêt
Dolmen de la Sulette, Saint Hilaire la Forêt
Dolmen de la Sulette, Saint Hilaire la Forêt
Dolmen de la Sulette, Saint Hilaire la Forêt
Dolmen de la Sulette, Saint Hilaire la Forêt
Dolmen de la Sulette, Saint Hilaire la Forêt

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Signalé par le docteur Marcel Beaudouin, ce dolmen non classé MH était un peu tombé dans l'oubli jusqu'à son sauvetage en 1977 par Roger Joussaume.

Le poids de la table est estimée à six tonnes et le tout semble fait de schiste sauf une pierre.

A l'époque, deux orthosates étaient encore place.

Sauf une pierre qu'on devine à gauche de la maison sur la première photo, je n'ai pas vu d'autres pierres.

Des ossements furent trouvés lorsque l'orthosate.

II fut déplacé par un tracto-pelle.

Lors des fouilles menées par Roger Joussaume, l'existence de fosses maintenant les orthosates fut prouvée et des pierres du tumulus furent découvertes.

Le fond du monument était dallé par des plaquettes faites de calcaire local.

La chambre devait mesurer environ trois mètres de long et un mètre soixante-dix de large.

Elle était de forme rectangulaire et fermée au sud par une dalle de schiste bleue et au nord, par une dalle de granit.

La chambre semble avoir été séparée en deux, ce qui suppose l'existence d'une antichambre.

Voici ce qui fut découvert lors des fouilles : ossements (cinq ou six individus), fragments de vases, restes d'un gobelet, perçoir en silex, fragment de coquillage, hachette en roche verte aux bords et talons équarris, fragment de cervidé scié, V-bouton à appendices en os dit bouton-tortue...

Quelques schémas et plus de détails sur le mobilier : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1978_num_75_8_8583

Dolmen de l'Amadon, Saint Germain le Prinçay
Dolmen de l'Amadon, Saint Germain le Prinçay
Dolmen de l'Amadon, Saint Germain le Prinçay

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Ce dolmen situé sur la commune du Givre, est très ruiné.

Son état s'est considérablement dégradé depuis la vieille carte postale.

Il est très difficile à trouver et d'accès, situé sur une propriété privée.

Roger Jousseaume pense qu'il s'agissait d'une tombe à couloir.

Contrairement à ses deux acolytes menhirs situés plus près du bourg, il n'est pas classé monument historique.

A quelques mètres (voir dernière photo), on suppose l'existence d'un deuxième monument ou d'un affleurement naturel.

Dolmen du Terrier Papin, Le Givre
Dolmen du Terrier Papin, Le Givre
Dolmen du Terrier Papin, Le Givre
Dolmen du Terrier Papin, Le Givre
Dolmen du Terrier Papin, Le Givre
Dolmen du Terrier Papin, Le Givre
Dolmen du Terrier Papin, Le Givre
Dolmen du Terrier Papin, Le Givre
Dolmen du Terrier Papin, Le Givre
Dolmen du Terrier Papin, Le Givre
Dolmen du Terrier Papin, Le Givre
Dolmen du Terrier Papin, Le Givre
Dolmen du Terrier Papin, Le Givre
Dolmen du Terrier Papin, Le Givre
Dolmen du Terrier Papin, Le Givre
Dolmen du Terrier Papin, Le Givre
Dolmen du Terrier Papin, Le Givre

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

De type angevin, ce dolmen a été classé MH le 5 mai 1924.

Il comporte deux tables dont une en quartz supportée par trois piliers, l'autre par deux.

La première table mesure deux mètres vingt de long et un mètre soixante de large.

La deuxième mesure deux mètres de long et un mètre de large.

On peut voir un sixième pilier devant l'entrée du dolmen qui est orientée sud-est.

Le monument a été fouillé, restauré et vidé de son contenu au début du vingtième siècle.

Aux alentours (quelques kilomètres quand même), on peut trouver au hameau de la Vésinière, un polissoir, et près du hameau de Puy Visé, une pierre à cupules.

Dolmen de la Pierre qui Vire de la Taponnière ou de Bois Giron, Cheffois
Dolmen de la Pierre qui Vire de la Taponnière ou de Bois Giron, Cheffois
Dolmen de la Pierre qui Vire de la Taponnière ou de Bois Giron, Cheffois
Dolmen de la Pierre qui Vire de la Taponnière ou de Bois Giron, Cheffois
Dolmen de la Pierre qui Vire de la Taponnière ou de Bois Giron, Cheffois
Dolmen de la Pierre qui Vire de la Taponnière ou de Bois Giron, Cheffois
Dolmen de la Pierre qui Vire de la Taponnière ou de Bois Giron, Cheffois
Dolmen de la Pierre qui Vire de la Taponnière ou de Bois Giron, Cheffois
Dolmen de la Pierre qui Vire de la Taponnière ou de Bois Giron, Cheffois
Dolmen de la Pierre qui Vire de la Taponnière ou de Bois Giron, Cheffois
Dolmen de la Pierre qui Vire de la Taponnière ou de Bois Giron, Cheffois
Dolmen de la Pierre qui Vire de la Taponnière ou de Bois Giron, Cheffois
Dolmen de la Pierre qui Vire de la Taponnière ou de Bois Giron, Cheffois
Dolmen de la Pierre qui Vire de la Taponnière ou de Bois Giron, Cheffois
Dolmen de la Pierre qui Vire de la Taponnière ou de Bois Giron, Cheffois

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Classé MH le 10 mai 1927, ce dolmen a une table cassée en deux longue de plus de sept mètres qui repose sur neuf orthostates encore en place (quelques autres ne supportent plus la table et gisent çà et là).

Deux menhirs se trouvent dans ses alentours : un premier près de lui à une dizaine de mètres et un autre appelé la Pierre Pointue à plus de cinq cent mètres.

Dolmen des Landes ou de Bellevue ou allée couverte de la Pierre Levée, Bazoges en Pareds
Dolmen des Landes ou de Bellevue ou allée couverte de la Pierre Levée, Bazoges en Pareds
Dolmen des Landes ou de Bellevue ou allée couverte de la Pierre Levée, Bazoges en Pareds
Dolmen des Landes ou de Bellevue ou allée couverte de la Pierre Levée, Bazoges en Pareds
Dolmen des Landes ou de Bellevue ou allée couverte de la Pierre Levée, Bazoges en Pareds
Dolmen des Landes ou de Bellevue ou allée couverte de la Pierre Levée, Bazoges en Pareds
Dolmen des Landes ou de Bellevue ou allée couverte de la Pierre Levée, Bazoges en Pareds
Dolmen des Landes ou de Bellevue ou allée couverte de la Pierre Levée, Bazoges en Pareds
Dolmen des Landes ou de Bellevue ou allée couverte de la Pierre Levée, Bazoges en Pareds
Dolmen des Landes ou de Bellevue ou allée couverte de la Pierre Levée, Bazoges en Pareds
Dolmen des Landes ou de Bellevue ou allée couverte de la Pierre Levée, Bazoges en Pareds
Dolmen des Landes ou de Bellevue ou allée couverte de la Pierre Levée, Bazoges en Pareds
Dolmen des Landes ou de Bellevue ou allée couverte de la Pierre Levée, Bazoges en Pareds
Dolmen des Landes ou de Bellevue ou allée couverte de la Pierre Levée, Bazoges en Pareds
Dolmen des Landes ou de Bellevue ou allée couverte de la Pierre Levée, Bazoges en Pareds
Dolmen des Landes ou de Bellevue ou allée couverte de la Pierre Levée, Bazoges en Pareds

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Ce dolmen étudié et fouillé par les archéologues lors des fouilles et de la reconstitution de la Ciste des Coux, a été aussi classé MH le 4 août 1959. Roger Joussaume suppose qu'il s'agissait d'un dolmen angevin assez imposant.

Il fut cependant fouillé en 1913 par le docteur Marcel Baudouin et L. Rousseau sans obtenir de résultat significatif.

Une partie du dolmen est encore engagée sous les restes du tumulus.

Un menhir dit de la Vierge se trouve dans les parages.

La chambre circulaire mesurait cinq mètres de long et deux mètres soixante de large.

Lors des fouilles réalisées par Roger Joussaume, les quelques améliorations réalisées par le docteur Marcel Baudouin dont un mur de soutènement furent enlevées.

Le tumulus devait mesurer plus de sept mètres de large mais on ne sera jamais la forme exacte du cairn, car une partie fut détruite, derrière la dalle de chevet, par un ancien chemin.

Le dolmen est composé de deux tables et de plusieurs orthostates.

Furent découverts (toutes époques confondues) : pointe de flèche à ailerons et pédoncule, céramique, v-bouton, applique en or à bords rabbatus, fragment d'alène en métal cuivreux, tessons de gobelet, ossements, petit anneau ouvert en métal, fragments d'anneaux, tige bipointe, fragment de tige à section quadrangulaire, fragment de feuilles de métal, clous en fer, tuiles creuses, boule d'attache en fil, embouts de fuseaux, monnaie du XVIIème siècle.

Des schémas et plus de détails sur les objets trouvés et leurs époques : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1994_num_91_1_9706

Dolmen des Pierres Folles des Cous, Bazoges en Pareds
Dolmen des Pierres Folles des Cous, Bazoges en Pareds
Dolmen des Pierres Folles des Cous, Bazoges en Pareds
Dolmen des Pierres Folles des Cous, Bazoges en Pareds
Dolmen des Pierres Folles des Cous, Bazoges en Pareds
Dolmen des Pierres Folles des Cous, Bazoges en Pareds
Dolmen des Pierres Folles des Cous, Bazoges en Pareds
Dolmen des Pierres Folles des Cous, Bazoges en Pareds
Dolmen des Pierres Folles des Cous, Bazoges en Pareds
Dolmen des Pierres Folles des Cous, Bazoges en Pareds
Dolmen des Pierres Folles des Cous, Bazoges en Pareds
Dolmen des Pierres Folles des Cous, Bazoges en Pareds
Dolmen des Pierres Folles des Cous, Bazoges en Pareds
Dolmen des Pierres Folles des Cous, Bazoges en Pareds
Dolmen des Pierres Folles des Cous, Bazoges en Pareds
Dolmen des Pierres Folles des Cous, Bazoges en Pareds
Dolmen des Pierres Folles des Cous, Bazoges en Pareds
Dolmen des Pierres Folles des Cous, Bazoges en Pareds
Dolmen des Pierres Folles des Cous, Bazoges en Pareds
Dolmen des Pierres Folles des Cous, Bazoges en Pareds
Dolmen des Pierres Folles des Cous, Bazoges en Pareds
Dolmen des Pierres Folles des Cous, Bazoges en Pareds

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

En 1978, Roger Jousseaume dans Le dolmen à couloir dit "la Ciste de Cous" à Bazoges-en-Pareds (Vendée), signale la présence d'un dolmen et d'un menhir de La Pierre Rousse, qui semblent être disparus.

Ces pierres faisant face au site du dolmen de la Jaudonnière de l'autre côté du chemin blanc et étant de couleur rouge, sont peut-être des restes de ce dolmen.

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Ce dolmen arasé se trouve près de la ciste de Cous et du dolmen de Pierre Folle, en continuant le chemin blanc puis en tournant à gauche.

Cette ancienne allée couverte est évoquée dans la brochure Le dolmen à couloir dit "la Ciste des Cous" à Bazoges-en-Pareds (Vendée), écrit par Roger Jousseaume, qui a fouillé le site en 1975 mais n'a rien trouvé.

Les premiers archéologues qui ont fouillé ce site et en ont parlé sont Marcel Beaudouin et L. Rousseau en 1915.

Aujourd'hui, le site est clôturé.

On peut y voir un hangar et des vaches y brouter.

D'autres mégalithes sont à remarquer dans le même coin, un menhir renversé et des pierres qui sont peut-être les restes du dolmen et du menhir de Pierre Rousse.

Le dolmen n'ayant aucun nom, je lui ai donné le nom des deux lieux-dits qui le touchent.

Dolmen de la Jaudonnière ou du Fief de Cous (allée couverte), Bazoges en Pareds
Dolmen de la Jaudonnière ou du Fief de Cous (allée couverte), Bazoges en Pareds
Dolmen de la Jaudonnière ou du Fief de Cous (allée couverte), Bazoges en Pareds
Dolmen de la Jaudonnière ou du Fief de Cous (allée couverte), Bazoges en Pareds
Dolmen de la Jaudonnière ou du Fief de Cous (allée couverte), Bazoges en Pareds
Dolmen de la Jaudonnière ou du Fief de Cous (allée couverte), Bazoges en Pareds
Dolmen de la Jaudonnière ou du Fief de Cous (allée couverte), Bazoges en Pareds
Dolmen de la Jaudonnière ou du Fief de Cous (allée couverte), Bazoges en Pareds
Dolmen de la Jaudonnière ou du Fief de Cous (allée couverte), Bazoges en Pareds
Dolmen de la Jaudonnière ou du Fief de Cous (allée couverte), Bazoges en Pareds

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Situé entre le cairn du Pey Fontaine et le dolmen du Terrier Papin, situé sur la commune du Givre, le dolmen des Pierres Folles du Girondin n'est malheureusement plus qu'un tas de pierres reposant sur les restes évidents du tumulus. Une fouille dirigée par le Ministère de la Culture est prévue ou a été faite mais sans connaître les résultats. A l'époque de l'abbé Baudry, ce monument était déjà très ruiné. 

Dolmen des Pierres Folles du Girondin, Le Bernard
Dolmen des Pierres Folles du Girondin, Le Bernard
Dolmen des Pierres Folles du Girondin, Le Bernard
Dolmen des Pierres Folles du Girondin, Le Bernard
Dolmen des Pierres Folles du Girondin, Le Bernard
Dolmen des Pierres Folles du Girondin, Le Bernard
Dolmen des Pierres Folles du Girondin, Le Bernard

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Son nom a lui aussi été raccourci en Savatole 3.

C'est le plus éloigné de l'allée couverte de la Frébouchère.

Il a été un peu remonté par le docteur Marcel Beaudoin et son acolyte Georges Lacouloumère en 1904.

Seul l'abbé Ferdinand Baudry avant eux, avait signalé sa présence en 1960 en le désignant de "pierre posée".

Le docteur Marcel Beaudoin l'a trouvé complétement effondré, très enfoui dans la terre et malgré les craintes de ce dernier -qu'il soit situé dans un champ cultivable-, le dolmen est toujours là !

Contrairement aux deux autres qui se situaient sur les terres de la ferme de la Frébouchère, celui-ci se trouvait dans le "jardin" de la Métairie de Savatole.

La table fait 3,50 mètres sur 2,80 mètres.

Là aussi, la dalle du fond a glissé.

Il y avait au moins dix piliers dont la taille moyenne est de 1,60 mètres de hauteur et de 1,20 mètre de large.

On y a trouvé un squelette presque entier (déposé là bien après la construction du monument), quelques ossements de deux autres individus : un enfant et un adulte entre 45 et 50 ans, de la terre noire (voir la fiche du dolmen de Savatole 2), des éclats de silex et de la céramique.

Sources : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1908_num_5_8_11671 http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1907_num_4_7_7796 http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1908_num_5_6_11638 http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1909_num_6_4_7897 http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1965_hos_62_2_4037 ainsi que sur certaines publications du Groupe Vendéen d'Etudes Préhistoriques.

Dolmen 3 ou C de Savatole ou allée couverte du Terrier de Savatole, Le Bernard
Dolmen 3 ou C de Savatole ou allée couverte du Terrier de Savatole, Le Bernard
Dolmen 3 ou C de Savatole ou allée couverte du Terrier de Savatole, Le Bernard
Dolmen 3 ou C de Savatole ou allée couverte du Terrier de Savatole, Le Bernard
Dolmen 3 ou C de Savatole ou allée couverte du Terrier de Savatole, Le Bernard
Dolmen 3 ou C de Savatole ou allée couverte du Terrier de Savatole, Le Bernard
Dolmen 3 ou C de Savatole ou allée couverte du Terrier de Savatole, Le Bernard
Dolmen 3 ou C de Savatole ou allée couverte du Terrier de Savatole, Le Bernard
Dolmen 3 ou C de Savatole ou allée couverte du Terrier de Savatole, Le Bernard
Dolmen 3 ou C de Savatole ou allée couverte du Terrier de Savatole, Le Bernard
Dolmen 3 ou C de Savatole ou allée couverte du Terrier de Savatole, Le Bernard
Dolmen 3 ou C de Savatole ou allée couverte du Terrier de Savatole, Le Bernard
Dolmen 3 ou C de Savatole ou allée couverte du Terrier de Savatole, Le Bernard
Dolmen 3 ou C de Savatole ou allée couverte du Terrier de Savatole, Le Bernard
Dolmen 3 ou C de Savatole ou allée couverte du Terrier de Savatole, Le Bernard
Dolmen 3 ou C de Savatole ou allée couverte du Terrier de Savatole, Le Bernard
Dolmen 3 ou C de Savatole ou allée couverte du Terrier de Savatole, Le Bernard
Dolmen 3 ou C de Savatole ou allée couverte du Terrier de Savatole, Le Bernard
Dolmen 3 ou C de Savatole ou allée couverte du Terrier de Savatole, Le Bernard
Dolmen 3 ou C de Savatole ou allée couverte du Terrier de Savatole, Le Bernard
Dolmen 3 ou C de Savatole ou allée couverte du Terrier de Savatole, Le Bernard

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Ce monument est situé au milieu des trois "entiers". En 1907, il était encore debout et fut fouillé et un peu remis en place par le docteur Marcel Baudouin et son acolyte Georges Lacouloumère.

Aujourd'hui il est plus communément appelé dolmen B ou 2 de Savatole que "dolmen du Terrier de la Frébouchère", nom qui lui fut donné à lui aussi, tout comme le dolmen 1, il se trouvait sur les terres de la même ferme aujourd'hui disparue.

Marcel Baudouin le décrit comme un "dolmen en crapaud" et pense qu'il ressemble beaucoup au dolmen de la Pierre Levée de Soubise, à Brétignolles sur Mer.

En 1836, F. Delange le cite en premier puis en 1840, il est décrit par Léon Audé qui y voit encore un demi-dolmen comme pour le dolmen 1 de Savatole.

L'abbé Ferdinand Baudry y voit aussi un demi-dolmen en 1860.

Le dolmen, à l'époque de Marcel Baudouin, était "posé" sur une petite butte de 0,50 à 0,60 mètre de haut.

L'entrée du mégalithe se trouve à l'est. La chambre devait être circulaire.

La table est un peu inclinée car il manquait un des piliers.

Elle est faite de granulite.

Elle a un tour de circonférence de dix mètres trente cinq et son épaisseur au maximum est de 0,40 mètre.

Toujours à l'époque de Marcel Baudouin, deux piliers étaient en place, un était enfoui sous terre et le dernier renversé.

Il y avait un bloc de calage placé après l'érection du monument pour "boucher un trou."

La pierre que l'ont peut voir au sol sous la table n'est pas du dallage mais le bloc du fond.

Elle comblait le mégalithe à l'ouest.

Elle mesure 2 mètre 50 de long, 2 mètres de large dans son maximum et elle est épaisse 0,20 mètre au sud et de 0,25 mètre au nord.

Elle est faite de grès. Le dolmen est principalement composé de granulite mais aussi de grès.

Ce qui laisse supposer que le dolmen a été bâti en deux phases.

Ce dolmen a, semble-t'il, été construit sur le versant ouest d'un premier tumulus et un deuxième tumulus a été construit sur le dolmen !

Des tranchées furent creusées autour et en dessous de la pierre du fond.

On y trouva des racines d'arbres, de la terre jaune jusqu'à quarante centimètres.

Mais en dessous de la terre jaune, c'est de la terre noire qui apparut ; or cette terre noire ressemblait à de l'humus ou à de la terre de cimetière !

On y a découvert un bouton de maille de pantalon, ce qui prouve que ces monuments mégalithiques ont été fréquentés à toutes les époques !

Mais aussi une mâchoire de chèvre romaine et 2 éclats de silex.

Sources : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1908_num_5_8_11671 http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1907_num_4_7_7796 http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1908_num_5_6_11638 http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1909_num_6_4_7897 http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1965_hos_62_2_4037 ainsi que sur certaines publications du Groupe Vendéen d'Etudes Préhistoriques.

Dolmen 2 ou B de Savatole ou dolmen du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 2 ou B de Savatole ou dolmen du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 2 ou B de Savatole ou dolmen du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 2 ou B de Savatole ou dolmen du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 2 ou B de Savatole ou dolmen du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 2 ou B de Savatole ou dolmen du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 2 ou B de Savatole ou dolmen du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 2 ou B de Savatole ou dolmen du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 2 ou B de Savatole ou dolmen du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 2 ou B de Savatole ou dolmen du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 2 ou B de Savatole ou dolmen du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 2 ou B de Savatole ou dolmen du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 2 ou B de Savatole ou dolmen du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Des trois Savatole "encore entiers", c'est le plus proche de l'allée couverte de la Frébouchère.

Son deuxième nom, moins employé à l'heure actuelle par les archéologues, lui vient parce que lui aussi était situé sur les terres de la ferme de la Frébouchère aujourd'hui disparue.

Traité de "petit dolmen" par E. Delange en 1836 puis de "Pierre Posée" en 1840 par Léon Audé, il a été plus étudié par l'abbé Ferdinand Baudry en 1860 qui lui a alors donné plus d'importance mais pas autant que pour la Frébouchère déjà pré-citée.

En 1903, le docteur Marcel Baudouin n'y trouva qu'un amas de grosses pierres dont plusieurs cachées par des broussailles (ce qui explique les erreurs faites par les prédécesseurs de Marcel Baudouin) et ce n'est qu'après l'avoir dégagé, qu'il essaya de redonner au dolmen sa forme initiale.

Il ressemble d'ailleurs assez à la Pierre Folle de Plessis dite aussi de Pierre Folle de Fontenlles.

L'entrée du dolmen se situe Nord-est alors que l'abbé Ferdinand Baudry la voyait au sud !

Il y a deux tables dont une est cassée en trois morceaux.

Le dolmen était vraiment démantelé et les pierres empiétaient sur les chemins.

La table est soutenue par neuf piliers encore en place.

On y a découvert qu'un squelette et beaucoup de céramique. Sources : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1908_num_5_8_11671 http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1907_num_4_7_7796 http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1908_num_5_6_11638 http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1909_num_6_4_7897 http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1965_hos_62_2_4037 ainsi que sur certaines publications du Groupe Vendéen d'Etudes Préhistoriques.

Dolmen 1 ou A de Savatole ou allée couverte du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 1 ou A de Savatole ou allée couverte du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 1 ou A de Savatole ou allée couverte du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 1 ou A de Savatole ou allée couverte du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 1 ou A de Savatole ou allée couverte du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 1 ou A de Savatole ou allée couverte du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 1 ou A de Savatole ou allée couverte du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 1 ou A de Savatole ou allée couverte du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 1 ou A de Savatole ou allée couverte du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 1 ou A de Savatole ou allée couverte du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 1 ou A de Savatole ou allée couverte du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 1 ou A de Savatole ou allée couverte du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 1 ou A de Savatole ou allée couverte du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 1 ou A de Savatole ou allée couverte du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 1 ou A de Savatole ou allée couverte du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 1 ou A de Savatole ou allée couverte du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 1 ou A de Savatole ou allée couverte du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 1 ou A de Savatole ou allée couverte du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 1 ou A de Savatole ou allée couverte du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 1 ou A de Savatole ou allée couverte du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 1 ou A de Savatole ou allée couverte du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 1 ou A de Savatole ou allée couverte du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard
Dolmen 1 ou A de Savatole ou allée couverte du Terrier de la Frébouchère, Le Bernard

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Classé MH le 26 novembre 1929, les restes de la table de ce dolmen fait quatre mètres de long et trois mètres de large.

La chambre faisait cinq mètres de long et deux mètres de large.

Il a été fouillé en 1901 par Marcel Beaudouin et Georges Lacouloumère.

Parmi ce qu'ils découvrirent, il y avait un bloc de calcaire du Lias qui avait été déposé volontairement dans la chambre et qui portait la marque d'un fossile de poisson.

Il avait deux menhirs satellites encore debout à l'époque des fouilles de Marcel Beaudouin, l'un au nord, l'autre à l'est.

Ils apparaissent tous deux sur des vieilles cartes postales mais je ne les ai pas trouvés lors de mon dernier voyage.

Dolmen des Pierres Folles des Fontenelles ou du Plessis, Le Bernard
Dolmen des Pierres Folles des Fontenelles ou du Plessis, Le Bernard
Dolmen des Pierres Folles des Fontenelles ou du Plessis, Le Bernard
Dolmen des Pierres Folles des Fontenelles ou du Plessis, Le Bernard
Dolmen des Pierres Folles des Fontenelles ou du Plessis, Le Bernard
Dolmen des Pierres Folles des Fontenelles ou du Plessis, Le Bernard
Dolmen des Pierres Folles des Fontenelles ou du Plessis, Le Bernard
Dolmen des Pierres Folles des Fontenelles ou du Plessis, Le Bernard
Dolmen des Pierres Folles des Fontenelles ou du Plessis, Le Bernard
Dolmen des Pierres Folles des Fontenelles ou du Plessis, Le Bernard
Dolmen des Pierres Folles des Fontenelles ou du Plessis, Le Bernard
Dolmen des Pierres Folles des Fontenelles ou du Plessis, Le Bernard
Dolmen des Pierres Folles des Fontenelles ou du Plessis, Le Bernard

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Dolmens

Découvert en 1903 par le docteur Marcel Baudoin sur une précision d'un de ses collaborateurs, le dolmen de l'Echaffaud du Plessis fut fouillé et restauré l'année suivante avec Georges Lacouloumère.

Aucune légende n'entourant ce dolmen, il a échappé à l'attention de l'abbé Ferdinand Baudry.

Son nom ne proviendrait pas de cet instrument si souvent utilisé notamment pendant la Révolution mais d'un vieux mot français Chaffaud qui signifierait Haute plate forme.

Lors de sa découverte, le dolmen était encore à moitié enterré dans son tumulus.

Les vieilles photos noir et blanc illustrant mon article proviennent de la publication de Marcel Baudoin et Georges Lacouloumère,

Le dolmen de l'Echaffaud du Plessis au Bernard (Vendée), découverte, description et fouille, parue en 1905.

Le dolmen est ce que l'on appelle Dolmen en Crapaud et est composé de granulite.

De forme quadrangulaire, la table mesure trois mètres de long, de deux mètres quarante à deux mètres soixante de large et de quarante-cinq centimètres à cinquante-cinq centimètres d'épaisseur.

Son poids est estimé à neuf tonnes.

La table reposait encore sur un orthostate et deux gisaient soit dessous la table, soit à côté.

L'orthostate du nord mesure un mètre quatre-vingt-dix de haut, un mètre vingt de large et trente centimètres d'épaisseur.

L'orthostate du sud mesure un mètre quatre-vingt-dix de haut, un mètre de large et de vingt à cinquante centimètres d'épaisseur.

Il n'y a pas d'indication concernant le troisième orthostate. L

a table devait être supportée par cinq ou six piliers.

D'autres blocs entouraient le dolmen mais étaient des pierres rapportées des champs, peut-être des pierres mégalithiques mais appartenant, à ce moment-là, à un autre monument.

Le dolmen repose sur un sol granulite alors que tous les autres monuments de cette commune reposent sur un sol calcaire.

Aujourd'hui, ce dolmen a été à nouveau bouleversé.

Une partie a servi au remembrement avant les années 1960 et quant au reste, voyez les photos...

Y furent découverts : fragments d'os humains, ossements d'animaux, poteries, fragments de charbon, deux bifaces...

Plus de précisions sur la fouille et la restauration menée par Marcel Baudoin : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bmsap_0037-8984_1905_num_6_1_9691 

Plus de précisions sur les bifaces : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1970_num_67_6_4246

Dolmen de l'Echaffaud du Plessis, Le Bernard
Dolmen de l'Echaffaud du Plessis, Le Bernard
Dolmen de l'Echaffaud du Plessis, Le Bernard
Dolmen de l'Echaffaud du Plessis, Le Bernard
Dolmen de l'Echaffaud du Plessis, Le Bernard
Dolmen de l'Echaffaud du Plessis, Le Bernard
Dolmen de l'Echaffaud du Plessis, Le Bernard

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #cairns, #Dolmens

Non classé MH (mais qu'attendent-ils ?), cet important tumulus fut fouillé et édudié en 1860 par l'abbé Ferdinand Baudry. A son époque, le monument mesurait encore trente mètres de long, de sept à vingt mètres de large et trois mètres d'épaisseur. Il avait déjà subi des maltraitances humaines dans une quête vaine de trèsor. Une partie de ses murs fut détruit par l'utilisation de boeufs et de câbles ! Il possédait encore dans ses flancs une allée couverte de vingt mètres de long, comparable à celle de Gavrinis dans le Morbihan ! Les fouilles de l'abbé Baudry n'étaient pas les premières, d'autres avaient eu lieu avant, officielles ou clandestines Le docteur Marcel Baudouin s'y intéressa peu, se contentant simplement de le photographier. En 1976, Claude Burnez le croyait disparu. En fait, Roger Joussaume l'avait retrouvé dans les années 60 sous un enchevêtrement inextricable de végétation mais le monument avait encore souffert de maltraitances humaines depuis les photos de Marcel Baudoin. Il subit les Allemands lors la deuxième guerre mondiale en devenant une plate-forme entourée de trois block-haus mais aussi les habitants du hameau voisin, Fontaine !!!!! Roger Joussaume et son équipe le fouillèrent et le restaurèrent de 1987 à 1992. Pendant six campagnes, le cairn reprit des formes. Les pierres du dolmen décrites cent vingt ans par l'abbé Baudry apparurent mais complètement bouleversées. A l'origine, le tumulus était composé de trois parements de pierres et contenait certainement trois dolmens. Il mesurait quarante mètres de large et les couloirs des dolmens étaient parallèles. L'abbé Baudry y découvrit : ossements d'animaux, dent humaine, tessons de poterie... Avant lui, lors de fouilles officielles, on y découvrit : tessons de pots, débris de cendre, charbon, ossements humains très petits, pierres tranchantes en forme de glaive... Roger Joussaume et son équipe y découvrirent : - Mésolithique : racloirs, pointes moustériennes, pièces microlithiques... - Néolithique : tessons de poteries en grande quantité... - Gaulois : céramique... - Romain : verreries, parures, monnaies... - Moyen-Âge : bâtiment... Les légendes racontent : - que des sorciers venaient y faire leur cérémonie mais toujours dans le but d'y trouver des trésors. - que les fradets étaient les gardiens des lieux. Explications sur les fouilles, les schémas et plus de détails sur le mobilier trouvé : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/galip_0016-4127_1999_num_41_1_2358 http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/galip_0016-4127_1999_num_41_1_2356

Cairn et dolmens du Pey (ou Pé) de Fontaine ou de l'Anguillé, Le Bernard
Cairn et dolmens du Pey (ou Pé) de Fontaine ou de l'Anguillé, Le Bernard
Cairn et dolmens du Pey (ou Pé) de Fontaine ou de l'Anguillé, Le Bernard
Cairn et dolmens du Pey (ou Pé) de Fontaine ou de l'Anguillé, Le Bernard
Cairn et dolmens du Pey (ou Pé) de Fontaine ou de l'Anguillé, Le Bernard
Cairn et dolmens du Pey (ou Pé) de Fontaine ou de l'Anguillé, Le Bernard
Cairn et dolmens du Pey (ou Pé) de Fontaine ou de l'Anguillé, Le Bernard
Cairn et dolmens du Pey (ou Pé) de Fontaine ou de l'Anguillé, Le Bernard
Cairn et dolmens du Pey (ou Pé) de Fontaine ou de l'Anguillé, Le Bernard
Cairn et dolmens du Pey (ou Pé) de Fontaine ou de l'Anguillé, Le Bernard
Cairn et dolmens du Pey (ou Pé) de Fontaine ou de l'Anguillé, Le Bernard
Cairn et dolmens du Pey (ou Pé) de Fontaine ou de l'Anguillé, Le Bernard
Cairn et dolmens du Pey (ou Pé) de Fontaine ou de l'Anguillé, Le Bernard

Il n'y a plus rien à dire, les taggueurs sont passés par là...

Les dolmens :

Cairn et dolmens du Pey (ou Pé) de Fontaine ou de l'Anguillé, Le Bernard
Cairn et dolmens du Pey (ou Pé) de Fontaine ou de l'Anguillé, Le Bernard

Voir les commentaires

<< < 10 20 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 > >>

A lire

Compilation et recherches sur les mégalithes, dolmens, menhirs, tumuli, pierres branlantes, pierres à légendes, curiosités naturelles... de Poitou-Charentes, départements avoisinants et côté atlantique. Contient des débuts d'inventaires de Lanternes des Morts et des Croix Hosannières.

Les listes des monuments que vous trouverez dans ce blog ne sont pas exhaustives. Elles sont faites en fonction des visites et/ou des recherches que j'ai effectuées.

Le terme Mégalithes se rapporte plus aux monuments du néolithique cependant mon blog et mes listes englobent d'autres pierres de différentes époques mais aussi naturelles.


Merci de votre compréhension

Liste des dolmens de Charente-Maritime dont je suis en cours de recherches ou en attente de visite :

- Angoulins
- Archiac
- Ardillières 3 (dolmen de la Trompette)
- Bédenac
- Loire-les-Marais
- Matha
- Médis
- Moragne
- Saint-Germain-de-Marencennes
- Saint-Thomas-de-Conac
- Trizay

Contact

Bibliographie

Lanternes des Morts
Croix Hosannières
Tombes d'archéologue
Mégalithes de Bretagne (22, 29, 35, 56)
Mégalithes de l'Allier (03)
Mégalithes de l'Ardèche (07)
Mégalithes de l'Aube (10)
Mégalithes de l'Aude (11)
Mégalithes de l'Aveyron (12)
Mégalithes de Charente (16)
Mégalithes de Charente-Maritime (17)
Mégalithes de Corrèze (19)
Mégalithes de Creuse (23)
Mégalithes de Dordogne (24)
Mégalithes d'Eure-et-Loir (28)
Mégalithes de Gironde (33)
Mégalithes de l'Hérault (34)
Mégalithes d'Indre (36)
Mégalithes d'Indre-et-Loire (37)
Mégalithes des Landes (40)
Mégalithes du Loir-et-Cher (41)
Mégalithes de Haute-Loire (43)
Mégalithes de Loire-Atlantique (44)
Mégalithes du Loiret (45)
Mégalithes du Lot (46)
Mégalithes du Lot-et-Garonne (47)
Mégalithes du Maine-et-Loire (49)
Mégalithes de l'Orne (61)
Mégalithes des Pyrénées-Atlantiques (64)
Mégalithes de la Sarthe (72)
Mégalithes des Deux-Sèvres (79)
Mégalithes du Tarn-et-Garonne (82)
Mégalithes de Vendée (85)
Mégalithes de Vienne (86)
Mégalithes de Haute-Vienne (87)




 

 

 

 

 

Locations of Site Visitors

Articles récents

Dernières News Mégalithiques

J'ai retrouvé la Galoche de Gargantua située primitivement à Dolus-d'Oléron. A lire ici


 

Hébergé par Overblog