Mégalithes de légende

Mégalithes de légende

Monuments mégalithiques, dolmens, menhirs, mégalithes...

Articles avec #lanternes des morts catégorie

Publié le par Rubis
Publié dans : #Lanternes des morts

Ce post sera mis à jour en cas de nouvelles découvertes.

Parigné-l'Evêque

Classée MH en 1926, la lanterne des morts de Parigné-l'Evêque s'appuie sur la chapelle sépulcrale Notre-Dame-de-Pitié classée la même année et datant du seizième siècle.

La lanterne cylindrique mesure douze mètres de haut posée sur un soubassement d'un mètre composé de trois marches. Elle est datée du onzième ou du douzième siècle.

Elle est composée de lits de moellons de grès liés par du mortier.

Le diamètre intérieur est d'un mètre à la base. Le mur est épais de soixante-six centimètres. Il n'y a pas d'escalier en colimaçon à l'intérieur. L'ascension s'effectue à l'aide de trous pratiqués dans le mur mesurant de trente-trois à cinquante centimètres de hauteur. Ils sont formés de moellons mal degrossis. 

Lanternes des morts de la Sarthe (72)
Lanternes des morts de la Sarthe (72)
Lanternes des morts de la Sarthe (72)
Lanternes des morts de la Sarthe (72)
Lanternes des morts de la Sarthe (72)
Lanternes des morts de la Sarthe (72)
Lanternes des morts de la Sarthe (72)
Lanternes des morts de la Sarthe (72)
Lanternes des morts de la Sarthe (72)
Lanternes des morts de la Sarthe (72)
Lanternes des morts de la Sarthe (72)
Lanternes des morts de la Sarthe (72)
Lanternes des morts de la Sarthe (72)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Lanternes des morts

Ce post sera mis en jour en cas de nouvelles découvertes.

Ajout du 16 janvier 2020 : Chancelade.

Atur

Atur : Classée MH le 21 mai 1932, la lanterne des morts d'Atur se trouvait autrefois au milieu d'un cimetière disparu en 1853.

Elle date du douzième siècle et mesure cinq mètres de haut et un mètre de diamètre.

Des marches ont été sculptées à l'intérieur du cylindre pour permettre l'ascension vers le sommet.

La lumière était diffusée par quatre petites baies de forme rectangulaire et entourées de toutes petites colonnes.

Sur ces dernières, se trouvent des chapiteaux sans décoration.

La lanterne possède un toit de forme conique dont le sommet est une boule portant le poids d'une croix faite de fer forgé.

Cette croix a été déposée là lors de la première restauration en 1854, à l'initiative de Prosper Mérimée.

La lanterne sera aussi restaurée en 1937 et en 1965.

Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)

Bourdeilles : Simple ornementation de décoration, la lanterne des morts de Bourdeilles a été construite au dix-neuvième siècle en même temps que la sacristie de l'église.

Bourdeilles

Bourdeilles

Brantôme : Sur la place saint Pierre, on peut y voir une maison avec des restes des treizième et quinzième siècles dont une cheminée ronde surmontée de colonnettes. Le tout est rehaussé d'une mitre.

Appelée aussi cheminée maure, certains y voient une lanterne des morts. Il faudrait pouvoir accéder à la base pour que la chose soit entendue...

Brantôme
Brantôme

Brantôme

Carlux : Classée MH le 21 août 1905, cette cheminée à qui on a donné l'aspect d'une lanterne d'une mort date du quatorzième siècle. Elle est appelée quelquefois cheminée des Sarrazins.

Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)

La lanterne des morts de Chancelade se trouvait au hameau des Andrivaux.

Elle a été détruite vers 1847 et ses matériaux ont servi la construction d'un ponceau (pont) et d'une margelle de puits.

Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)

Cherveix-Cubas : Classée MH depuis le 9 décembre 1939, cette lanterne des morts se situe dans le cimetière de Cubas.

Elle mesure cinq mètres quatre-vingt-dix de haut. Elle est percée à son sommet de quatre petites ouvertures et est surmontée d'une croix.

 

Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)

Creyssac : Simple ornementation de décoration, la lanterne des morts de Creyssac a été construite au dix-neuvième siècle en même temps que la sacristie.

Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)

Sarlat la Cadéna : Classée MH le 22 novembre 1981 avec un cimetière, un tombeau, une chapelle funéraire et un enfeu, la lanterne des morts de Sarlat la Cadéna avait déjà été classée seule en 1862.

Elle date du douzième siècle et mesure dix mètres de haut.

Il semblerait que ce soit la plus importante en matière de volume en France bien que ce ne soit pas la plus grande (la plus grande se trouvant à Saint Pierre d'Oléron en Charente Maritime).

A l'intérieur, se trouve deux salles : celle du bas ornée d'ogives et voûté etait la "pièce des vivants" et celle du haut avec une ribambelle de meurtrières laissant filtrer la lumière des morts.

On peut voir quatre bandeaux sur le toit conique.

Un moine y aurait été enterré changeant ainsi sa seule fonction d'accompagner l'âme du défunt avec sa lumière.

Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)
Lanternes des morts de Dordogne (24)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Lanternes des morts

Classée MH le 31 mai 1928, la lanterne des morts d'Estivareilles est la seule survivante des lanternes des morts de l'Allier.

Si elle se trouve aujourd'hui au milieu d'une petite place au centre du village, il fut une époque où elle était entourée de tombes et d'arbres.

Le socle est composé de deux marches dont l'une est maintenant imbriquée dans les dalles de la place.

Le fût est cylindrique et contient le dispositif de mise en marche de la lumière auquel on y accède par une porte de bois. Le haut du fût est ajouré de trois petites fenêtres afin de permette la diffusion de la lumière.

Le fût est surmonté d'un toit conique lui-même surmonté d'un croisillon ou croix en fer.

La lanterne date du douzième siècle et mesure deux mètres soixante de haut.

En 1897, il était encore possible de voir à l'intérieur du fût l'anneau qui supportait la lampe.

Elle possède encore son lutrin en saillie ou plaque en position oblique sur lequel on déposait le psautier pendant les funérailles.

Dans l'Allier, les lanternes des morts étaient dénommées ''lampier''.

Lanternes des morts dans l'Allier (03)
Lanternes des morts dans l'Allier (03)
Lanternes des morts dans l'Allier (03)
Lanternes des morts dans l'Allier (03)

Monuments disparus 

La Chapelaude
Bourbon-l'Archambault : chapelle funéraire avec fanal disparue entre 1861 et 1900

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Lanternes des morts

Ce post sera mis à jour en cas de nouvelles découvertes.

Ajout du 27 mai 2019 : Fontevraud-l'Abbaye, Montsoreau.

Fontevraud-l'Abbaye

La chapelle funéraire Sainte-Catherine a été construite vers 1218. C'est un bâtiment carré possédant des contreforts à chaque côté et une tour en forme d'octogone sur le sommet.

Cette tour dont le sommet est une lanterne des morts mesure quatre mètres de haut.

La lanterne possède huit ouvertures.

La chapelle se situait dans l'ancien cimetière des religieuses de l'Ordre de Fontevraud. Elle a été construite en grande partie avec du tuffeau. A l'intérieur, une salle basse possède une voûte en coupole et a servi d'ossuaire.

L'ensemble du bâtiment a été classé MH en 1957. 

Lanternes des morts de Maine-et-Loire (49)
Lanternes des morts de Maine-et-Loire (49)
Lanternes des morts de Maine-et-Loire (49)
Lanternes des morts de Maine-et-Loire (49)
Lanternes des morts de Maine-et-Loire (49)
Lanternes des morts de Maine-et-Loire (49)
Lanternes des morts de Maine-et-Loire (49)
Lanternes des morts de Maine-et-Loire (49)
Lanternes des morts de Maine-et-Loire (49)

Montsoreau

La lanterne des morts a été démolie en 1865 pour en utiliser les pierres.

Avant de prendre sa fonction définitive de lanterne des mots, elle a servi de dépositoire de corps jusqu'au onzième siècle.

J'ai essayé d'en trouver des restes dans l'ancien cimetière de la commune.

Lanternes des morts de Maine-et-Loire (49)
Lanternes des morts de Maine-et-Loire (49)
Lanternes des morts de Maine-et-Loire (49)
Lanternes des morts de Maine-et-Loire (49)
Lanternes des morts de Maine-et-Loire (49)
Lanternes des morts de Maine-et-Loire (49)

Saumur

Classée MH le 20 septembre 1922 et cassée (volontairement ?) en 1978, la lanterne des morts de Saumur n'est plus que l'ombre d'elle-même (avant destruction complète ?).

Elle se situait dans un cimetière aujourd'hui disparu, tout près de l'église Saint-Nicolas.

La lanterne de Saumur avait la forme d'une flèche s'élançant vers le ciel et posée sur une base carrée avec quatre arches à l'intérieur.

Beaucoup de lanternes des morts du Maine-et-Loire avaient ce type d'architecture et toutes ont disparu sauf celle de Saumur !

Elle daterait du seizième siècle !

Lanternes des morts de Maine-et-Loire (49)
Lanternes des morts de Maine-et-Loire (49)
Lanternes des morts de Maine-et-Loire (49)
Lanternes des morts de Maine-et-Loire (49)
Lanternes des morts de Maine-et-Loire (49)
Lanternes des morts de Maine-et-Loire (49)
Lanternes des morts de Maine-et-Loire (49)
Lanternes des morts de Maine-et-Loire (49)
Lanternes des morts de Maine-et-Loire (49)
Lanternes des morts de Maine-et-Loire (49)
Lanternes des morts de Maine-et-Loire (49)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Lanternes des morts

Ce post sera mis à jour en cas de nouvelles découvertes.

Ajout du 20 mars 2019 : Razès.

Dournazac

La lanterne des morts se situe dans le cimetière. Elle orne les tombes d'une famille et mesure plus deux mètres de haut.

Son socle porte les noms de personnes.

Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)

Les Cars : lanterne des morts moderne servant de monument aux morts près du château des Cars, au centre d'un carrefour.

Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)

Cognac la Forêt

Cognac-la-Forêt : Classée MH le 10 mai 1939, cette lanterne des morts mesure six mètres cinquante de haut et date du XIIIème siècle.

Elle semble être de style roman et est de forme carrée.

Serait-elle bâtie sur un ossuaire ?

Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)

Coussac-Bonneval : Classée MH dès le 9 février 1939, la lanterne des morts de Coussac-Bonneval se trouvait autrefois au milieu d'un cimetière médiéval aujourd'hui disparu.

Elle date du 12ème siècle et sa restauration, du 14ème siècle.

Le sommet de la lanterne est de forme octogonale et orné de huit fenêtres.

Le fut de forme ronde repose sur un autel de forme rectangulaire dont on accède par trois marches.

Elle mesure presque six mètres de haut.

Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Coussac-Bonneval
Coussac-Bonneval
Coussac-Bonneval
Coussac-Bonneval
Coussac-Bonneval
Coussac-Bonneval

Coussac-Bonneval

Le Dorat : Lanterne des morts moderne sur le côté de la collégiale saint Pierre.

Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)

Le Dorat :

trois colonnes finissant en lanterne des morts en guise de décoration sur la collégiale du Dorat.

Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)

Montrol-Sénard

Montrol-Sénard : Non classée MH, cette chapelle date du treizième siècle pour la partie la plus vieille et du dix-neuvième pour la partire la plus récente.

Une légende tenace lui attribue un rôle de lanterne des morts.

Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)

Oradour-Saint-Genest : Située dans le cimetière, la lanterne des morts d'Oradour saint Genest est classée MH depuis 1899, date du douzième siècle et mesure huit mètres soixante de haut.

Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)

Rancon

Rancon : La lanterne des morts de Rancon se situe dans le petit jardin public jouxtant la mairie.

Dans le fond (dernière photo), on peut apercevoir une petite chapelle.

La lanterne, datant du douzième siècle et classée MH le 16 juillet 1925, mesure six mètres de haut et un mètre quarante de diamètre.

Le jardin public était autrefois un cimetière désaffecté en 1872.

Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)

Razès

La lanterne des morts de Razès est un petit trou rectangulaire situé juste en dessous d'une échauguette.

A l'intérieur, il est encore possible d'y voir le conduit mais le dispositif pour faire monter la flamme semble avoir disparu.

Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)

Saint Amand Magnazeix

Saint-Amand-Magnazeix : Lanterne des morts du treizième siècle à saint Amand Magnazeix classée MH le 9 avril 1910, située dans le cimetière.

Elle doit mesurer dans les quatre à cinq mètres.

Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)

Saint Junien

Saint Junien : On peut voir la lanterne des morts à l'arrière de la collégiale de saint Junien. Un cimetière entourait le monument.

Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)

Saint Victurnien

Saint Victurnien : Classée MH le 9 avril 1914, la lanterne des morts de Saint Victurnien se trouve dans le cimetière alors qu'au début, on pouvait la trouver au nord-ouest de l'église.

Elle date du douzième siècle et mesure plus de trois mètres de haut.

Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)

Vicq sur Breuilh : la lanterne des morts originale ayant été détruite, une reproduction de 1860 a été installée sur une tombe au cimetière.

Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)
Lanternes des morts de Haute-Vienne (87)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Lanternes des morts

Ce post seras mis à jour en cas de nouvelles découverte.

Non classée MH tout comme l'église Saint-Jean-Bapiste à laquelle elle est accolée, la lanterne des morts de Libourne mesure onze mètres de haut.

Il y a longtemps, elle se trouvait seule dans un cimetière. Le cimetière a disparu et l'église proche a été aggrandie au point de finir s'accoler à elle, en 1306.

Sa forme est cylindrique et son sommet se termine en coupole à trois fenêtre de forme carrée.

A l'intérieur, se trouve un escalier de quarante marches.

L'église étant désaffectée depuis longtemps, il est impossible d'essayer d'accéder par l'intérieur vers la lanterne.
 

Lanternes des morts de Gironde (33)
Lanternes des morts de Gironde (33)
Lanternes des morts de Gironde (33)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Lanternes des morts

Ce post sera mis à jour en cas de nouvelles découvertes.

Ajout du 18 décembre 2018 : Rochecorbon.

Bléré

La lanterne se trouvait sur cette chapelle funéraire construite par Jehan de Seigne en 1526 pour son père Guillaume. Elle a disparu avant 1800 mais la chapelle est toujours visible dans le jardin public.

Lanternes des morts d'Indre-et-Loire (37)
Lanternes des morts d'Indre-et-Loire (37)
Lanternes des morts d'Indre-et-Loire (37)
Lanternes des morts d'Indre-et-Loire (37)
Lanternes des morts d'Indre-et-Loire (37)
Lanternes des morts d'Indre-et-Loire (37)
Lanternes des morts d'Indre-et-Loire (37)
Lanternes des morts d'Indre-et-Loire (37)

Rochecorbon

Classée dès 1840, la tour, qui surplomble le bourg de Rochecorbon est haute de dix mètres et crénelée. Elle est le seul vestige d'un château du onzième siècle.

On ne sait pas si la tour elle-même date de la même époque ou si elle a été construite ou restaurée au quinzième siècle.

Son rôle de lanterne comme un phare pour les bateaux ou de lanterne des morts est aujourd'hui contestée.

Lanternes des morts d'Indre-et-Loire (37)
Lanternes des morts d'Indre-et-Loire (37)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Lanternes des morts

Il n'existe qu'une lanterne des morts dans ce département : Mauriac.

Contre le mur de la basilique Notre-Dame des Miracles, à droite d'une des entrées, se dresse ce qui reste de l'unique lanterne des morts reconnue de ce département.

Elle se tenait fièrement dès le treizième siècle dans le cimetière nantie d'un socle de quatre marches et d'une table.

Lors de son transfert au quinzième siècle, elle fut remontée dans sa forme actuelle en perdant en cours de route sa table et son socle !

La base est d'époque récente et le sommet a été affublé d'un cadre en fer et d'une croix aussi en fer.

Elle n'est pas classée MH.

Lanterne des morts du Cantal (15)
Lanterne des morts du Cantal (15)
Lanterne des morts du Cantal (15)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Lanternes des morts

Ce post sera mis à jour en cas de nouvelles découvertes.

Ajout du 24 mars 2018 : Aulnay-de-Saintonge.

Aulnay-de-Saintonge :

L'un des deux clochetons ornant la façade de l'église Saint-Pierre a servi de lanterne des morts à une époque. A l'intérieur, rien ne permet d'accéder à ces deux tourelles. La lumière était-elle hissée vers le haut par les trous que l'on peut tout le long de la façade juste en dessous du clocheton ?

Lanternes des morts de Charente-Maritime (17)
Lanternes des morts de Charente-Maritime (17)
Lanternes des morts de Charente-Maritime (17)
Lanternes des morts de Charente-Maritime (17)
Lanternes des morts de Charente-Maritime (17)

Dolus d'Oléron

Non classée MH, cette lanterne date de 1902 et se trouve sur la tombe d’une famille Moreau au cimetière de Dolus d’Oléron

C’est la réplique de celle de Saint Pierre d’Oléron.

Lanternes des morts de Charente-Maritime (17)
Lanternes des morts de Charente-Maritime (17)
Lanternes des morts de Charente-Maritime (17)
Lanternes des morts de Charente-Maritime (17)
Lanternes des morts de Charente-Maritime (17)
Lanternes des morts de Charente-Maritime (17)
Lanternes des morts de Charente-Maritime (17)

Fenioux

Construite elle aussi au XIIème siècle, elle mesure 18 mètres de haut. A l’intérieur, se trouve un escalier à vis de 38 marches permettant d’accéder au lanternon ajourné dont le toit en forme de pyramide aux atours  ‘’en écailles’’ est surmonté d’une flèche en forme de croix. Sur la façade du monument, on trouve une rotonde de 11 colonnes accolées surmontées d’une autre rotonde de treize petites colonnettes ajourées à leur sommet et où filtrait la lumière de la flamme allumée.

Le monument se trouvait dans le cimetière. A sa base, se trouve un caveau voûté de la même époque.

Elle a été recensée en 1862 et ensuite classée monument historique le 18 avril 1914.

Lanternes des morts de Charente-Maritime (17)
Lanternes des morts de Charente-Maritime (17)
Lanternes des morts de Charente-Maritime (17)
Lanternes des morts de Charente-Maritime (17)

Saint-Pierre-d'Oléron

C’est la plus haute de France et elle mesure 23 mètres 40 de haut. Elle était située au milieu d’un cimetière. Elle se trouve aujourd’hui au centre d’une place, sur un tertre qui est l’ancien ossuaire dudit cimetière, près de l’église.

Elle est ornée d’un fût en forme d’octogone sur lesquels reposent une arcature et de nombreux piliers. Le lanternon est en forme de pentagone et une flèche de pierre le termine. A l’intérieur, un escalier à vis permet d’y accéder.

Classée monument historique en 1886, elle a subi deux phases de restauration, l’une en 1906 et l’autre en 1995.

Elle est entourée et peu accessible de près. A sa base, une stèle est gravée.

Lanternes des morts de Charente-Maritime (17)
Lanternes des morts de Charente-Maritime (17)
Lanternes des morts de Charente-Maritime (17)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Lanternes des morts

Petit tour d'horizon de ces jolis monuments qui étaient allumés en cas de décès, dans le département des Deux-Sèvres. Cet article sera mis à jour au fur et à mesure des "découvertes".

Mise à jour du 24 mars 2018 : Saint-Maixent-l'Ecole.

Pers

Pers : Cette lanterne des morts date du XIIIème siècle et surplombe un ancien ossuaire. Elle mesure 7 mètres de haut et a été classée monument historique le 22 mars 1889.

Saint-Maixent-l'Ecole :

La lanterne des morts se trouve dans le cimetière situé avenue du Président Wilson.
D'époque moderne, elle orne la tombe d'un chanoine décédé en 1952.

Lanterne des morts des Deux-Sèvres (79)
Lanterne des morts des Deux-Sèvres (79)
Lanterne des morts des Deux-Sèvres (79)
Lanterne des morts des Deux-Sèvres (79)
Lanterne des morts des Deux-Sèvres (79)
Lanterne des morts des Deux-Sèvres (79)
Lanterne des morts des Deux-Sèvres (79)

Saint Varent : Deux petites lanternes de mort dont une cassée encadrent la pierre tombale de P. Fidèle Sénéchault dans le cimetière de Saint Varent. Elles datent bien sûr de la construction de la tombe à la mort de ce religieux.

Lanterne des morts des Deux-Sèvres (79)
Lanterne des morts des Deux-Sèvres (79)
Lanterne des morts des Deux-Sèvres (79)
Lanterne des morts des Deux-Sèvres (79)
Lanterne des morts des Deux-Sèvres (79)
Lanterne des morts des Deux-Sèvres (79)

Verruyes :

Non classée MH, la lanterne de Verruyes date de moins de cent ans. Trois tombes de prêtres l'entourent.

Lanterne des morts des Deux-Sèvres (79)
Lanterne des morts des Deux-Sèvres (79)
Lanterne des morts des Deux-Sèvres (79)
Lanterne des morts des Deux-Sèvres (79)
Lanterne des morts des Deux-Sèvres (79)
Lanterne des morts des Deux-Sèvres (79)
Lanterne des morts des Deux-Sèvres (79)
Lanterne des morts des Deux-Sèvres (79)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Lanternes des morts

Ce post sera mis à jour en cas de nouvelles découvertes.

Saint-Restitut : La tour funéraire date du onzième siècle mais les fondations dateraient, elles, du quatrième siècle.

Cette tour était seule avant de se faire voir apposer contre l'une de ses façades, l'église de saint Restitut, datant du douzième siècle et classée MH en 1840.

Une frise de sculptures se situe sur les quatre côtés de la tour. On peut y voir des tailleurs de pierres, des animaux fantastiques, un basilic, un âne jouant du violon, J.C. entrain de bénir des pèlerins venant vers lui....

La tour renferme une tombeau attribué à Sidoine, un aveugle à qui J.C. aurait rendu la vue. Sidoine serait devenu par la suite saint Restitut, un évêque.

Lanterne des morts de la Drôme (26)
Lanterne des morts de la Drôme (26)
Lanterne des morts de la Drôme (26)
Lanterne des morts de la Drôme (26)
Lanterne des morts de la Drôme (26)
Lanterne des morts de la Drôme (26)
Lanterne des morts de la Drôme (26)
Lanterne des morts de la Drôme (26)
Lanterne des morts de la Drôme (26)
Lanterne des morts de la Drôme (26)
Lanterne des morts de la Drôme (26)
Lanterne des morts de la Drôme (26)
Lanterne des morts de la Drôme (26)
Lanterne des morts de la Drôme (26)
Lanterne des morts de la Drôme (26)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Lanternes des morts

Ce post sera mis à jour en cas d'éventuels retours dans ce département.

Mise à jour du 7 mai 2017: Benévent l'Abbaye

Bénévent l'Abbaye : Située au milieu du transept de l'église abbatiale de saint Barthélémy et classée MH en 1862 avec tout le reste du bâtiment, la lanterne des morts est en fait une grosse tour comportant huit fenêtres et deux petites tours accrochées à l'arrière.

L'élévation de la lumière se faisait par un trou pratiqué au milieu du transept à l'aide d'une corde assez longue.

Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)

Crocq : La lanterne des morts de Crocq se trouve à l'arrière de la chapelle Notre Dame de la Visitation.

Cette chapelle, reconstruite et réarrangée à de nombreuses reprises, était autrefois entourée d'un cimetière.

La lanterne des morts en forme de clocheton date du douzième siècle. L'ensemble ne semble pas être classé.

Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)

Felletin

Felletin : Classée MH le 12 juillet 1886, la lanterne des morts de Felletin date du treizième siècle.

Si aujourd'hui, on peut l'admirer dans le nouveau cimetière, avant 1930, elle se trouvait dans l'ancien cimetière de Beaumont désaffecté depuis.

Pendant le transport, elle perdu son socle large à quatre marches de forme circulaire.

Elle comporte vers le haut huit ouvertures dites pans.

Le toit est de forme polygonale surmonté d'une croix en fer.

Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)

Saint Agnent de Versillat

Saint Agnant de Versillat : Classée MH le 16 juin 1926, la lanterne des morts de Saint Agnant de Versillat date de la fin du douzième siècle et mesure plus de sept mètres de haut.

En 1869, elle suit le déplacement du cimetière.

Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)

Saint Goussaud

Saint Goussaud : Classée MH le 7 décembre 1914, cette lanterne se trouvait précédemment dans le cimetière désaffecté.

Elle a été déplacée.

Elle mesure cinq mètres cinquante de haut et date du douzième siècle.

Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)

La Souterraine

La Souterraine : Située dans le cimetière actuel de la Souterraine, la lanterne des morts date du douzième siècle, certains prétendent qu'elle est du quatorzième siècle.

Classée MH le 16 juin 1926, elle mesure un peu plus de quatre mètres de haut.

Elle a été déplacée depuis l'ancien cimetière du Faubourg Saint Michel en 1850.

A cette occasion, le lanternon a été refait.

Cette lanterne est toujours utilisée comme telle grâce à l'électricité morderne !

Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)
Lanternes des morts de Creuse (23)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Lanternes des morts

Ce post sera mis à jour en cas de nouvelles découvertes.

Lanternes des morts du Loiret (45)

Non classée MH (demande en cours depuis quelques années), elle est située près de l'oratoire carolingien.

Elle date du 16ème siècle. La girouette a été rajoutée récemment.

Elle mesure un mètres soixante-six de haut et serait la partie supérieure d'une construction plus haute.

Elle est aussi surnommée lampe à veiller les morts.

Elle se trouvait autrefois dans un cimetière tout proche aujourd'hui disparu.

Lanternes des morts du Loiret (45)
Lanternes des morts du Loiret (45)
Lanternes des morts du Loiret (45)
Lanternes des morts du Loiret (45)

Voir les commentaires

1 2 > >>

A lire

Compilation et recherches sur les mégalithes, dolmens, menhirs, tumuli, pierres branlantes, pierres à légendes, curiosités naturelles... de Poitou-Charentes, départements avoisinants et côté atlantique. Contient des débuts d'inventaires de Lanternes des Morts et des Croix Hosannières.

Les listes des monuments que vous trouverez dans ce blog ne sont pas exhaustives. Elles sont faites en fonction des visites et/ou des recherches que j'ai effectuées.

Le terme Mégalithes se rapporte plus aux monuments du néolithique cependant mon blog et mes listes englobent d'autres pierres de différentes époques mais aussi naturelles.


Merci de votre compréhension

Liste des dolmens de Charente-Maritime dont je suis en cours de recherches ou en attente de visite :

- Angoulins
- Archiac
- Ardillières 3 (dolmen de la Trompette)
- Bédenac
- Loire-les-Marais
- Matha
- Médis
- Moragne
- Saint-Germain-de-Marencennes
- Saint-Thomas-de-Conac
- Trizay

Contact

Bibliographie

Lanternes des Morts
Croix Hosannières
Tombes d'archéologue
Mégalithes de Bretagne (22, 29, 35, 56)
Mégalithes de l'Allier (03)
Mégalithes de l'Ardèche (07)
Mégalithes de l'Aube (10)
Mégalithes de l'Aude (11)
Mégalithes de l'Aveyron (12)
Mégalithes de Charente (16)
Mégalithes de Charente-Maritime (17)
Mégalithes de Corrèze (19)
Mégalithes de Creuse (23)
Mégalithes de Dordogne (24)
Mégalithes d'Eure-et-Loir (28)
Mégalithes de Gironde (33)
Mégalithes de l'Hérault (34)
Mégalithes d'Indre (36)
Mégalithes d'Indre-et-Loire (37)
Mégalithes des Landes (40)
Mégalithes du Loir-et-Cher (41)
Mégalithes de Haute-Loire (43)
Mégalithes de Loire-Atlantique (44)
Mégalithes du Loiret (45)
Mégalithes du Lot (46)
Mégalithes du Lot-et-Garonne (47)
Mégalithes du Maine-et-Loire (49)
Mégalithes des Pyrénées-Atlantiques (64)
Mégalithes de la Sarthe (72)
Mégalithes des Deux-Sèvres (79)
Mégalithes du Tarn-et-Garonne (82)
Mégalithes de Vendée (85)
Mégalithes de Vienne (86)
Mégalithes de Haute-Vienne (87)




 

 

 

 

 

Locations of Site Visitors

Articles récents

Dernières News Mégalithiques

J'ai retrouvé la Galoche de Gargantua située primitivement à Dolus-d'Oléron. A lire ici


 

Hébergé par Overblog