Mégalithes de légende

Mégalithes de légende

Monuments mégalithiques, dolmens, menhirs, mégalithes...

Articles avec #menhirs catégorie

Publié le par Rubis
Publié dans : #Mégalithes, #Pierres-bornes, #Menhirs
Scanné de l’Inventaire des mégalithes de la France Deux-Sèvres par Georges Germond

Les Pierres de Justice, sur la commune de Vouillé, se nommaient pour la première, Borne de Justice et pour la seconde, la Grosse Pierre.

La Borne de Justice se situait à deux cents mètre à l'est de la Pierre de Champarnaud.

La Grosse Pierre se situait à trois cents cinquante mètres à l'est de la même pierre.

Elles étaient constituées de calcaire siliceux et dur.

La Borne de Justice mesurait deux mètres de long, cinquante centimètres de large et trente centimètres d'épaisseur. Elle était en forme de rectangle.

La Grosse Pierre mesurait trente centimètres d'épaisseur. Elle avait la forme d'un triangle de soixante centimètres de côté.

Elles furent détruites suite à un remembrement. N'ont-elles pas été déplacées tout simplement ?

Les légendes racontent :

*un soir, un journalier fatigué se trouvait trop loin de chez lui pour rentrer. Il décida de passer la nuit dans les champs. Ses collègues de travail lui constuirent alors une hutte de paille. Réveillé de bon matin, il décida d'effectuer une petite promenade avant la reprise du travail. Il rencontra sur le chemin la fée Mélusine. Elle revenait de Périgné d'où elle avait prélevé trois pierres dans le lit de la Boutonne. Ses pierres était destinées à la construction du Château-Salbart, sur la commune d'Echiré. Elle portait une pierre dans sa dorne et les deux autres sous ses bras. Surprise par l'aube, elle lâcha les trois pierres et disparut. Les deux autres pierres étaient-elles les Pierres de Justice ?
Un chemin aujourd'hui coupé en deux par une Départementale récente porte encore le nom de la fée et rejoignait l'endroit où s'élevaient les trois pierres.

*les deux pierres servaient de sièges à des seigneurs quand ils devaient rendre la justice.

Près de l'emplacement de la Borne de Justice et de la Grosse Borne, des pierres ont été rassemblées.

Les Pierres de Justices, Vouillé (79)
Les Pierres de Justices, Vouillé (79)

Deux pierres ont été déposées à côté du chemin de la Dame Mélusine comme pour symboliser les deux pierres de Justice.

Les Pierres de Justices, Vouillé (79)
Les Pierres de Justices, Vouillé (79)
Les Pierres de Justices, Vouillé (79)
Les Pierres de Justices, Vouillé (79)
Les Pierres de Justices, Vouillé (79)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Menhirs, #Dolmens, #Mégalithes
Scanné de l’Inventaire des mégalithes de la France Deux-Sèvres par Georges Germond

Le mégalithe de la Pierre qui Vire ou de la Pierre de Champarnaud, sur la commune de Vouillé, semble avoir été déplacé et déposé sur ce bord de route.

Le pierre mesure trois mètres vingt-cinq de long, quatre-vingt-dix centimètres de large et et quatre-vingt-quinze centimètres de haut.

Elle est composée de calcaire siliceux et dur.

Du côté de l'ouest, la pierre semble reposer sur un bloc plus petit. Il est orienté nord-nord-est/sud-sud-ouest.

Les légendes racontent :

*un soir, un journalier fatigué se trouvait trop loin de chez lui pour rentrer. Il décida de passer la nuit dans les champs. Ses collègues de travail lui constuirirent alors une hutte de paille. Réveillé de bon matin, il décida d'effectuer une petite promenade avant la reprise du travail. Il rencontra sur le chemin la fée Mélusine. Elle revenait de Périgné d'où elle avait prélevé trois pierres dans le lit de la Boutonne. Ses pierres étaient destinées à la construction du Château-Salbart, sur la commune d'Echiré. Elle portait une pierre dans sa dorne et les deux autres sous ses bras. Surprise par l'aube, elle lâcha les trois pierres et disparut. Les deux autres pierres étaient-elles les Pierres de Justice ?
Un chemin aujourd'hui coupé en deux par une Départementale récente porte encore le nom de la fée et rejoignait l'endroit où s'élevaient les trois pierres.

*dès que le coq se met à chanter à l'aube, la pierre se change de bout.

Mégalithe de la Pierre qui Vire ou de la Pierre de Champarnaud, Vouillé (79)
Mégalithe de la Pierre qui Vire ou de la Pierre de Champarnaud, Vouillé (79)
Mégalithe de la Pierre qui Vire ou de la Pierre de Champarnaud, Vouillé (79)
Mégalithe de la Pierre qui Vire ou de la Pierre de Champarnaud, Vouillé (79)
Mégalithe de la Pierre qui Vire ou de la Pierre de Champarnaud, Vouillé (79)
Mégalithe de la Pierre qui Vire ou de la Pierre de Champarnaud, Vouillé (79)
Mégalithe de la Pierre qui Vire ou de la Pierre de Champarnaud, Vouillé (79)
Mégalithe de la Pierre qui Vire ou de la Pierre de Champarnaud, Vouillé (79)
Mégalithe de la Pierre qui Vire ou de la Pierre de Champarnaud, Vouillé (79)
Mégalithe de la Pierre qui Vire ou de la Pierre de Champarnaud, Vouillé (79)
Mégalithe de la Pierre qui Vire ou de la Pierre de Champarnaud, Vouillé (79)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Menhirs
Scanné de l’Inventaire des mégalithes de la France Deux-Sèvres par Georges Germond

N'ayant pas été classe MH, le menhir de la Pierre de Vignole, sur la commune de Pas-de-Jeu, est officiellement disparu.

La pierre mesurait deux mètres de long, quatre-vingt-dix centimètres de haut et cinquante-cinq centimètres d'épaisseur.

Elle ne s'enfonçait qu'à quarante centimètres de profondeur. Une tranchée pratiquée au pied de la pierre dans le but de l'enlever a permis d'effectuer cette constatation.

Elle était composée de grès jaune lité.

Sur sa face sud, elle portait des cupules de gel.

Scanné de l’Inventaire des mégalithes de la France Deux-Sèvres par Georges Germond

Scanné de l’Inventaire des mégalithes de la France Deux-Sèvres par Georges Germond

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Menhirs
Scanné de l’Inventaire des mégalithes de la France Deux-Sèvres par Georges Germond

N'ayant pas été classé MH, le menhir de la Pierre Levée, sur la commune de Saint-Médard, a aujourd'hui disparu ! Bravo !

La pierre mesurait un mètre trente de long, quatre-vingt centimètres de large et trente-deux centimètres d'épaisseur.

Elle est composée de calcaire.

Elle n'avait pas été façonnée par main d'homme mais par les siècles.

Elle ressemblait vaguement à une forme humaine. La tête en forme de rectangle est séparée du tronc par une gorge profonde. Sur le dessin, une zone appelée b est en relief contrairement à la zone appelée a. Cette zone fait penser à une poitrine et la ligne séparant les deux zones fait penser à un bras.

Le dos de la pierre était plutôt lisse sans être poli.

La pierre avait été choisie pour sa forme pour servir de monument néolithique.

Elle était composée de calcaire.

Elle fut signalée une première fois en 1886, puis à nouveau en 1913.

Une pierre plus petite gisait à côté (probablement la pierre trouvée dans la haie, voir photos plus bas).

La pierre gisait sur ce bord de route, sur la berne.

Une pierre plus petite était signalée à ses côtés, probablement celle-ci déposée dans la haie.

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Menhirs, #Pierres-bornes

Le lieu-dit Borne de la Gasse à l'Evêque jouxte le champ de la Pierre Chèvre.

Une pierre a dû probablement s'élever à une époque et devait servir de borne comme son nom l'indique.

Une autre hypothèse séduisante est que ladite borne était primitivement le menhir indicateur de la Pierre Chèvre.

Près du champ de la Pierre Chèvre et de la parcelle de la borne, j'ai trouvé cette très belle pierre en parite cachée dans une haie. Elle a servi de pivôt d'entrée de champ. De tous les pivôts d'entrée trouvés cette journée-là, cette pierre surclasse toutes les autres par ses dimensions. J'aime y voir le menhir indicateur de la Pierre Chèvre.

Borne de la Gasse à l'Evêque, Sainte-Eanne (79)
Borne de la Gasse à l'Evêque, Sainte-Eanne (79)
Borne de la Gasse à l'Evêque, Sainte-Eanne (79)
Borne de la Gasse à l'Evêque, Sainte-Eanne (79)
Borne de la Gasse à l'Evêque, Sainte-Eanne (79)
Borne de la Gasse à l'Evêque, Sainte-Eanne (79)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Menhirs

Classé MH dès 1887, le menhir de la Drue à Gargantua ou de la Quille à Gargantua, sur la commune de Beauce-la-Romaine, pleure la disparition de son acolyte de quatre mètres soixante de long.

La pierre est composée de calcaire de Beauce, pris dans la carrière d'à côté.

Il mesure trois mètres vingt de haut, deux mètres de large et un mètre vingt d'épaisseur.

Il est orienté nord-est/sud-ouest.

On peut voir à ses pieds un morceau de pierre. Un fragment lui appartenant ou appartenant au deuxième menhir détruit ou une simple pierre déposée là par l'agriculteur ?

La légende raconte que Gargantua était assis sur le clocher de Tripleville, un pied sur celui de Verdes, l'autres sur celui d'Ouzouer-le-Marché. Il jouait au bouchon. En partant, il laissa sur place son palet et sa quille !

Scanné de l’inventaire des mégalithes de la France 3-Loir-et-Cher par Jackie Despriée et Claude Leymarios.

Scanné de l’inventaire des mégalithes de la France 3-Loir-et-Cher par Jackie Despriée et Claude Leymarios.

Menhir de la Drue à Gargantua ou de la Quille à Gargantua, Beauce-la-Romaine (41)
Menhir de la Drue à Gargantua ou de la Quille à Gargantua, Beauce-la-Romaine (41)
Menhir de la Drue à Gargantua ou de la Quille à Gargantua, Beauce-la-Romaine (41)
Menhir de la Drue à Gargantua ou de la Quille à Gargantua, Beauce-la-Romaine (41)
Menhir de la Drue à Gargantua ou de la Quille à Gargantua, Beauce-la-Romaine (41)
Menhir de la Drue à Gargantua ou de la Quille à Gargantua, Beauce-la-Romaine (41)
Menhir de la Drue à Gargantua ou de la Quille à Gargantua, Beauce-la-Romaine (41)
Menhir de la Drue à Gargantua ou de la Quille à Gargantua, Beauce-la-Romaine (41)
Menhir de la Drue à Gargantua ou de la Quille à Gargantua, Beauce-la-Romaine (41)
Menhir de la Drue à Gargantua ou de la Quille à Gargantua, Beauce-la-Romaine (41)
Menhir de la Drue à Gargantua ou de la Quille à Gargantua, Beauce-la-Romaine (41)
Menhir de la Drue à Gargantua ou de la Quille à Gargantua, Beauce-la-Romaine (41)
Menhir de la Drue à Gargantua ou de la Quille à Gargantua, Beauce-la-Romaine (41)
Menhir de la Drue à Gargantua ou de la Quille à Gargantua, Beauce-la-Romaine (41)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Menhirs

Scanné de l’inventaire des mégalithes de la France 3-Loir-et-Cher par Jackie Despriée et Claude Leymarios.

Classé MH le 9 juillet 1909, le menhir d'Huchigny ou de la Grosse Pierre, sur la commune d'Areines, a du servir de polissoir avant d'être fiché.

La pierre mesure un mètre vingt de haut, deux mètres de large et soixante centimètres d'épaisseur.

Elle est composée de poudingue lustré à silex remanié dans les alluvions.

Elle est orientée ouest-sud-ouest/est-nord-est.

Lors de fouilles autorisées pratiquées en 1903, y furent découverts des fragments de poterie émaillée et noire, des morceaux de poterie rouge mate, un lit de charbon pas très épais, de la poterie blanche ou grise, fragments d'os, un bloc informe de terre cuite rouge, de la marne, des silex ou débris de silex, une valve de rivière, un morceau de hache polie en roche grise.

Lors de ces mêmes fouilles, sur la face ouest de la pierre, était visible un sillon de polissage mesurant vingt centimètres de long et de trois à quatre centimètres de large. Il n'est plus possible aujourd'hui de voir cette marque.

Menhir d'Huchigny ou de la Grosse Pierre, Areines (41)
Menhir d'Huchigny ou de la Grosse Pierre, Areines (41)
Menhir d'Huchigny ou de la Grosse Pierre, Areines (41)
Menhir d'Huchigny ou de la Grosse Pierre, Areines (41)
Menhir d'Huchigny ou de la Grosse Pierre, Areines (41)
Menhir d'Huchigny ou de la Grosse Pierre, Areines (41)
Menhir d'Huchigny ou de la Grosse Pierre, Areines (41)
Menhir d'Huchigny ou de la Grosse Pierre, Areines (41)
Menhir d'Huchigny ou de la Grosse Pierre, Areines (41)
Menhir d'Huchigny ou de la Grosse Pierre, Areines (41)
Menhir d'Huchigny ou de la Grosse Pierre, Areines (41)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Menhirs

Non classé MH, le menhir de la Friconnière, sur la comme d'Apremont, a été déplacé de son endroit primitif situé entre deux bâtiments agricoles

La pierre mesurait un mètre vingt de haut et était composée de grès.

Elle a été cassée et l'un de ses morceaux est visible au coin d'un bâtiment.

Elle était le menhir indicateur du dolmen de la Pierre, situé sur la même commune.

Elle portait à sa surface une empreinte de sabot de cheval et une cupule.

Menhir de la Friconnière, Apremont (85)

D'autres pierres de grès gisent çà et là autour de la Friconnière. Une belle dalle a d'ailleurs été dressée près d'un bâtiment agricole. Il ne s'agit pas du menhir puisque la pierre mesure plus d'un mètre cinquante de haut.

Menhir de la Friconnière, Apremont (85)
Menhir de la Friconnière, Apremont (85)
Menhir de la Friconnière, Apremont (85)
Menhir de la Friconnière, Apremont (85)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Menhirs

Non classé MH, le menhir de la Pierre Levée, sur la commune d'Aizenay, est toujours entouré de gentils chats.

Disparue avant la venue du docteur Marcel Baudouin à la fin du dix-neuvième siècle ou au début du suivant, la pierre se dressait près d'un bosquet de trois arbres.

Depuis trois pierres ont été trouvées ou deterrées par l'agriculteur de  la ferme de la Pierre Levée. Elles ont été toutes les trois dressées près de ladite ferme. L'une d'entre elles a particulièrement la forme d'un menhir.

Menhir de la Pierre Levée, Aizenay (85)
Menhir de la Pierre Levée, Aizenay (85)
Menhir de la Pierre Levée, Aizenay (85)
Menhir de la Pierre Levée, Aizenay (85)
Menhir de la Pierre Levée, Aizenay (85)
Menhir de la Pierre Levée, Aizenay (85)

Le menhir s'élevait à droite des trois arbres.

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Menhirs

Non classé MH, le menhir III ou C des Eves, sur la commune de Sallertaine, se situe à moins de cinq mètres de la route allant de Rairé à Béchée.

La pierre mesure un mètre de haut, quatre-vingt-dix centimètres de large et quarante centimètres d'épaisseur.

Elle est composée de brèche.

Sur le plan cadastral, la pierre est indiquée comme menhir.

Elle fait certainement partie de cet alignement de Rairé signalé dans le marais.

Menhir III ou C des Eves, Sallertaine (85)
Menhir III ou C des Eves, Sallertaine (85)
Menhir III ou C des Eves, Sallertaine (85)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Menhirs

Non classé MH, le menhir II ou B des Eves, sur la commune de Sallertaine, se situe dans un champ près de la Francinière.

La pierre mesure un mètre vingt de haut, soixante-dix centimètres de large et quarante centimètres d'épaisseur.

Elle est composée de conglomérat ferrugineux.

Elle est légèrement inclinée.

Elle fait partie de l'alignement de Rairé signalé dans ce marais. Une mince éventualité peut indiquer qu'elle a pu être dressée à une époque plus récente.

Menhir II ou B des Eves, Sallertaine (85)
Menhir II ou B des Eves, Sallertaine (85)
Menhir II ou B des Eves, Sallertaine (85)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Menhirs

Non classé MH, le menhir A ou 1 des Eves, sur la commune de Sallertaine, se situe à moins d'un mètre du chemin menant vers la Francinière.

La pierre mesure un mètre de haut, un mètre cinquante de large et cinquante centimètres d'épaisseur.

Elle est composée de grès.

Elle fait soit partie de l'alignement de Rairé signalé dans ce marais, soit elle a été redressée à une période plus récente.

Menhir A ou 1 des Eves, Sallertaine (85)
Menhir A ou 1 des Eves, Sallertaine (85)
Menhir A ou 1 des Eves, Sallertaine (85)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Menhirs

Non classé MH, le menhir de la Pierre Force ou de la Croix-Verte, sur la commune de Sallertaine, se situe dans un champ jouxtant le ferme de la Croix-Verte.

La pierre mesure moins d'un mètre de haut.

Elle est composée de grès ou de conglomérat gréseux.

Elle fait certainement partie de cet alignement de menhirs qui se dressait autrefois dans le marais autour du moulin de Rairé.

Menhir de la Pierre Force ou de la Croix-Verte, Sallertaine (85)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Menhirs

Non classé MH, le menhir du Tènement de l'Auspierre, sur la commune de Beaufou, a trouvé enfin le repos dans son nouvel emplacement.

La pierre mesure un mètre soixante-dix de haut et soixante centimètres de diamètre.

Elle se situait dans un champ au lieu-dit Tènement de l'Auspierre. Une poterie se situait à sa base.

En 1950, Beaufou subit un remembrement et la pierre est sortie de son pré afin d'être utlisée comme pierre de lavoir. Elle fut ensuite placée près d'une mare puis enfin le long de la route du Bois Barbot.

Avec l'accord du service régional d'archéologie, elle a été placée et mise en valeur dans le parc de la Prée. 

Menhir du Tènement de l'Auspierre, Beaufou (85)
Menhir du Tènement de l'Auspierre, Beaufou (85)
Menhir du Tènement de l'Auspierre, Beaufou (85)

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Menhirs

Non classé MH, le menhir de la Béchée, sur la commune de Sallertaine, est situé dans un champ à droite d'un chemin allant au lieu-dit Le Bossis.

La pierre mesure un mètre vingt de haut, cinquante centimètres de large et vingt centimètres d'épaisseur.

Elle est composée de grès.

Elle fait soit partie de l'alignement de menhirs signalé dans le marais de Rairé, soit elle a été redressée à une époque récente.

Menhir de la Béchée, Sallertaine (85)
Menhir de la Béchée, Sallertaine (85)
Menhir de la Béchée, Sallertaine (85)

Voir les commentaires

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>

A lire

Compilation et recherches sur les mégalithes, dolmens, menhirs, tumuli, pierres branlantes, pierres à légendes, curiosités naturelles... de Poitou-Charentes, départements avoisinants et côté atlantique. Contient des débuts d'inventaires de Lanternes des Morts et des Croix Hosannières.

Les listes des monuments que vous trouverez dans ce blog ne sont pas exhaustives. Elles sont faites en fonction des visites et/ou des recherches que j'ai effectuées.

Le terme Mégalithes se rapporte plus aux monuments du néolithique cependant mon blog et mes listes englobent d'autres pierres de différentes époques mais aussi naturelles.


Merci de votre compréhension

Liste des dolmens de Charente-Maritime dont je suis en cours de recherches ou en attente de visite :

- Angoulins
- Archiac
- Ardillières 3 (dolmen de la Trompette)
- Bédenac
- Loire-les-Marais
- Matha
- Médis
- Moragne
- Saint-Germain-de-Marencennes
- Saint-Thomas-de-Conac
- Trizay

Contact

Bibliographie

Lanternes des Morts
Croix Hosannières
Tombes d'archéologue
Mégalithes de Bretagne (22, 29, 35, 56)
Mégalithes de l'Allier (03)
Mégalithes de l'Ardèche (07)
Mégalithes de l'Aube (10)
Mégalithes de l'Aude (11)
Mégalithes de l'Aveyron (12)
Mégalithes de Charente (16)
Mégalithes de Charente-Maritime (17)
Mégalithes de Corrèze (19)
Mégalithes de Creuse (23)
Mégalithes de Dordogne (24)
Mégalithes d'Eure-et-Loir (28)
Mégalithes de Gironde (33)
Mégalithes de l'Hérault (34)
Mégalithes d'Indre (36)
Mégalithes d'Indre-et-Loire (37)
Mégalithes des Landes (40)
Mégalithes du Loir-et-Cher (41)
Mégalithes de Haute-Loire (43)
Mégalithes de Loire-Atlantique (44)
Mégalithes du Loiret (45)
Mégalithes du Lot (46)
Mégalithes du Lot-et-Garonne (47)
Mégalithes du Maine-et-Loire (49)
Mégalithes de l'Orne (61)
Mégalithes des Pyrénées-Atlantiques (64)
Mégalithes de la Sarthe (72)
Mégalithes des Deux-Sèvres (79)
Mégalithes du Tarn-et-Garonne (82)
Mégalithes de Vendée (85)
Mégalithes de Vienne (86)
Mégalithes de Haute-Vienne (87)




 

 

 

 

 

Locations of Site Visitors

Articles récents

Dernières News Mégalithiques

J'ai retrouvé la Galoche de Gargantua située primitivement à Dolus-d'Oléron. A lire ici


 

Hébergé par Overblog