Mégalithes de légende

Mégalithes de légende

Monuments mégalithiques, dolmens, menhirs, mégalithes...

Articles avec #pierres gravees et ornees catégorie

Publié le par Rubis
Publié dans : #Pierres à bassins et à rigoles, #Pierres gravées et ornées, #Pierres à rainures

L'Autel des Sacrifice, sur la commune de Capdrot, a été christianisé certainement à cause des légendes qui s'y rapportent.

Sur une pierre à côté de l'autel, on peut y voir le tracé d'une magnifique croix, certainement la seule chose humaine du monument.

L'Autel est entouré de rochers naturels.

L'Autel a une très belle forme de coeur et à première vue, l'énorme rainure qui lui donne sa forme est naturelle. On dirait que des siècles de ruissellement d'eau ont donné cet aspect si gracieux.

La légende raconte que les Druides gaulois y auraient pratiqué le sacrifice humain et que le ruissellement du sang aurait donné sa forme à la pierre !

Autel des Sacrifices, Capdrot
Autel des Sacrifices, Capdrot
Autel des Sacrifices, Capdrot
Autel des Sacrifices, Capdrot
Autel des Sacrifices, Capdrot
Autel des Sacrifices, Capdrot

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Pierres gravées et ornées

Trois groupes de rochers se trouvent à une vingtaine de mètres du hameau de la Basse Permoulère. Un seul est visible depuis la route. Est-ce celui qui comprend les rochers gravés ou un des (ou les) deux autres ?

Rochers gravés de la Basse Permoulère et autres rochers, Chavagnes-en-Paillers

En continuant sur la même route après la basse Permoulère, à moins d'un kilomètre, se trouve une aire de parking. 

De nombreux rochers et affleurement naturels abondent dont certains sont gravés.

Rochers gravés de la Basse Permoulère et autres rochers, Chavagnes-en-Paillers
Rochers gravés de la Basse Permoulère et autres rochers, Chavagnes-en-Paillers
Rochers gravés de la Basse Permoulère et autres rochers, Chavagnes-en-Paillers
Rochers gravés de la Basse Permoulère et autres rochers, Chavagnes-en-Paillers
Rochers gravés de la Basse Permoulère et autres rochers, Chavagnes-en-Paillers
Rochers gravés de la Basse Permoulère et autres rochers, Chavagnes-en-Paillers
Rochers gravés de la Basse Permoulère et autres rochers, Chavagnes-en-Paillers
Rochers gravés de la Basse Permoulère et autres rochers, Chavagnes-en-Paillers
Rochers gravés de la Basse Permoulère et autres rochers, Chavagnes-en-Paillers
Rochers gravés de la Basse Permoulère et autres rochers, Chavagnes-en-Paillers
Rochers gravés de la Basse Permoulère et autres rochers, Chavagnes-en-Paillers

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Pierres gravées et ornées

Tout autour du lac de la Bultière, se trouvent décimés un certains nombres de roches et d'affleurements naturels dont certains ont été gravés.

Ce groupe se trouve près du hameau de la Flatrière. Un deuxième groupe se trouve deux champs plus loin malheureusement recouverts de broussailles et de ronces. Il est impossible de les voir de près sans les nettoyer.

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Pierres gravées et ornées

Non classé MH (mais qu'attendent-ils ?), le fauteuil du Diable, sur la commune de Rennes-les-Bains, attend avec impatience la visite de ses prochaines victimes !!!

L'abbé Henri Boudet expliquait dans son livre La vraie langue celtique et le cromleck de Rennes-les-Bains, publié en 1886, que le fauteuil faisait partie d'un vaste ensemble (avec d'autres pierres), menant sur le chemin du trésor de Rennes-le-Château.

Ce bloc de pierre composé de granit n'est peut-être pas d'époque néolithique mais beaucoup plus récente.

Le site a été christianisé.

Une croix stylisée a été gravée sur le siège.

Plus de précisions : http://www.societe-perillos.com/fauteuil_1.html

Le chemin continue de monter vers les Pierres Tremblantes.

Fauteuil du Diable et la fontaine du Cercle, Rennes-les-Bains
Fauteuil du Diable et la fontaine du Cercle, Rennes-les-Bains
Fauteuil du Diable et la fontaine du Cercle, Rennes-les-Bains
Fauteuil du Diable et la fontaine du Cercle, Rennes-les-Bains
Fauteuil du Diable et la fontaine du Cercle, Rennes-les-Bains
Fauteuil du Diable et la fontaine du Cercle, Rennes-les-Bains
Fauteuil du Diable et la fontaine du Cercle, Rennes-les-Bains
Fauteuil du Diable et la fontaine du Cercle, Rennes-les-Bains
Fauteuil du Diable et la fontaine du Cercle, Rennes-les-Bains

La fontaine du Cercle n'est qu'à quelques mètres du Fauteuil.

Fauteuil du Diable et la fontaine du Cercle, Rennes-les-Bains

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Pierres gravées et ornées

Les pierres gravées des Vaults ou Veaux ont été découvertes par un chasseur en 1876.

Dès 1879, le comte Amédée de Béjarry est le premier à les signaler à la communauté archéologique avec son fascicule Les pierres gravées trouvées dans la commune de Saint Aubin de Baubigné (Deux-Sèvres).

Elles furent à nouveau mises en lumière en 1904 par le docteur Capitan, l'abbé Breuil et un certain Charbonneau-Lassay ainsi qu'une carte postale représentant le groupe Madame-Monsieur-Bébé, d'après une photo prise par E. Poupin.

En 1911, le docteur Marcel Baudouin accompagné de son acolyte le docteur E. Boismoreau dénombrent les pierres gravées et prennent calques et moulages de chaque gravure.

A cette époque, il en existe presque une vingtaine.

Le docteur Marcel Baudouin y voit un culte solaire.

Parmi les gravures, on retrouve la Famille Solaire (Madame-Monsieur-Bébé, la plus connue), des blocs-statues sans pied, des blocs dits Poupées, des croix (à l'époque de leur conception, il n'était PAS possible que ce soit un hommage pour le culte chrétien qui n'existait pas encore dans nos contrées !), des rectangles, des triangles, des tridents, des cercles et beaucoup de chevaux et de cavaliers. Les personnes gravées sont toutes -sauf une- de dos car elles n'ont pas de bouche.

En 1958, Albert Curtet indique dans Les rochers gravés de Saint-Aubin-de-Baubigné. Leur attribution à une colonie barbare d'origine militaire implantée par les Romains du Bas-Empire, que plus de la moitié des roches ont disparu depuis l'époque de Marcel Baudouin.

Certaines ont été ramassées et mises dans des collections privées ou des musées ; d'autres sont dans des murs de ferme ou ont été simplement détruites !

En 1967, deux ou trois nouvelles gravures sont mises à jour. Source et plus d'explications et de schémas :

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bmsap_0037-8984_1911_num_2_1_8372

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bmsap_0037-8984_1913_num_4_1_8574

​http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1958_num_55_7_3674

​http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/galia_0016-4119_1967_num_25_2_2472

Pierres gravées des Vaults ou Veaux, Mauléon
Pierres gravées des Vaults ou Veaux, Mauléon
Pierres gravées des Vaults ou Veaux, Mauléon
Pierres gravées des Vaults ou Veaux, Mauléon
Pierres gravées des Vaults ou Veaux, Mauléon
Pierres gravées des Vaults ou Veaux, Mauléon
Pierres gravées des Vaults ou Veaux, Mauléon
Pierres gravées des Vaults ou Veaux, Mauléon
Pierres gravées des Vaults ou Veaux, Mauléon
Pierres gravées des Vaults ou Veaux, Mauléon

Pierre près de la source.

Une pierre pointue en forme de menhir semble indiquer le chemin vers les rochers gravés.

Pierres gravées des Vaults ou Veaux, Mauléon

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Pierres gravées et ornées, #Pierres à rainures

Le rocher du Champ du Chiron mesure huit mètres de hauteur et de neuf à dix mètres de large.

Lors de notre passage, il n'a pas été possible de voir ce rocher pourtant impressionnant dans le champ en question, la photo d'illustration n'étant que des rochers pris devant la ferme du Chiron.

Ce rocher a été découvert vers 1908 par le docteur E. Boismoreau.

Sur la face sud, se distinguent la sculpture d'un fauteuil mesurant cinquante-cinq centimètres de large et trente centimètres de profondeur ainsi qu'une cupule et une rainure naturelle.

Le dossier du fauteuil mesure vingt-cinq centimètres de large et huit millimètres de profondeur. La fauteuil est à deux mètres quatre-vingt du sol.

La cupule mesure cinq millimètres de diamètre et trois millimètres de profondeur. Elle se trouve à un mètre cinquante du sol et à mètre trente du fauteuil.

Sur la face zénithale, se trouve un bassin, un grand canal et deux rigoles. Le bassin mesure cinquante centimètres de large et trente centimètres de profondeur. Il a une forme ovoïde. Il se trouve à l'est de la face zénithale.

Toujours à l'est, se trouve un canal d'un mètre de long, cinquante centimètres de large et quinze centimètres de profondeur.

A l'ouest, deux rigoles apparaissent, l'une naturelle et l'autre non. L'artificielle mesure vingt centimètres de long. L'autre est plus petite.

Source et plus d'explications : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1918_num_15_3_11892

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Pierres gravées et ornées

Ce rocher coupé en deux, qui donne l'impression de deux rochers différents, porte la marque d'un pied.

Le rocher est composé de granit.

Il mesure un mètre quarante de large.

Le pied n'est pas aussi bien sculpté que les pieds du Pré aux Canes juste en face.

C'est un pied gauche mesurant vingt-trois centimètres de long, dix millimètres de large et quatre millimètres cinq de profondeur..

Le talon mesure six millimètres de large.

La plante mesure six millimètres de large et deux millimètres de profondeur.

Lors de notre visite, il n'a pas été possible de voir le pied ou bien le rocher correspondant se trouvant plus loin dans le champ.

Source et plus d'explications : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1918_num_15_3_11892

Rocher du Petit Pré, Saint André sur Sèvre
Rocher du Petit Pré, Saint André sur Sèvre
Rocher du Petit Pré, Saint André sur Sèvre
Rocher du Petit Pré, Saint André sur Sèvre
Rocher du Petit Pré, Saint André sur Sèvre
Rocher du Petit Pré, Saint André sur Sèvre
Rocher du Petit Pré, Saint André sur Sèvre
Rocher du Petit Pré, Saint André sur Sèvre
Rocher du Petit Pré, Saint André sur Sèvre

Voir les commentaires

Publié le par Rubis
Publié dans : #Pierres à cupules, #Pierres gravées et ornées

Sur la commune de Saint André sur Sèvre, près des fermes du Chiron et des Noues, se trouvent un champ nommé Pré aux Canes, délimité des autres champs par de petits cours d'eau.

En 1913, le docteur E. Boismoreau, y découvre un groupement de rochers comportant des gravures de pieds et en forme de fauteuil ainsi que des cupules.

Un rocher se trouve dans la palisse faisant la séparation entre deux champs.

Les autres rochers sont au nombre de trois ou quatre et se trouvent à peu près au milieu du Pré aux Canes. Mais un seul de ce groupe porte les gravures.

Les autres pierres ont pu être déterrées et posées là car elles gênaient.

Tous ces blocs sont composés de granite à gros grain.

Dans son étude, le docteur E. Boismoreau différencie les deux rochers.

Celui de la haie est appelé rocher sud, l'autre rocher nord.

Le rocher sud (photos 4 et 5) mesure deux mètres à deux mètres cinquante de diamètre et soixante centimètres de haut. Il est à peu près de forme ronde. Il porte à sa surface la gravure d'un pied d'enfant ainsi qu'un pied d'adulte (femme ou homme ?). Le pied d'enfant est particulièrement bien dessiné surtout au niveau du talon. Ce dernier mesure soixante-dix millimètres de large et cinquante millimètres de profondeur. L'autre pied est un pied gauche et il mesure soixante-dix millimètres de long. La plante mesure soixante millimètres de large et quarante millimètres de profondeur.

Le rocher nord (photos 1, 2, 3) est de forme à la fois de triangle et de rectangle très irrégulière ! Il mesure deux mètres soixante-quinze de long, un mètre soixante de large et cinquante centimètres de haut. Sur la face zénithale, se trouve la gravure d'un pied droit d'une profondeur de sept millimètre. On a l'impression que le propriétaire de ce pied marchait de l'est à l'ouest et qu'il mesurait entre un mètre soixante-quinze et un mètre soixante-dix. Trois parties se distinguent particulièrement, la ligne intertalo-plantaire, la plante et le talon. La ligne intertalo-plantaire est bien distincte. Elle mesure vingt-cinq millimètres de large et un centimètre dix de haut. La plante est beaucoup moins voyante que le reste du pied. On ne remarque vraiment que le gros orteil qui mesure six millimètre cinq de long,. La plante mesure un centimètre quinze de long et quatre millimètres de profondeur. Elle semble bizarre car au final mal dessinée. Sur cette même face zénithale, à quatre-vingt centimètres du pied, on trouve une cupule dite cupule nord par E. Boismoreau. Elle est très au bord du rocher et elle mesure sept millimètres de long et deux millimètres de profondeur. Toujours sur cette même face et à quatre-vingt centimètres du pied et de la cupule, se trouve un fauteuil. Ce fauteuil est à quarante centimètres au dessus du sol. Le dossier aux bords arrondis mesure quarante-cinq centimètres de large.

A noter : lors de notre visite, recouverts de ronces, il n'a pas été possible d'y voir la cupule, le fauteuil, le pied sur l'un des trois rochers.

Source et plus d'explications : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/bspf_0249-7638_1918_num_15_3_11892

Rochers du Pré aux Canes, Saint André sur Sèvre
Rochers du Pré aux Canes, Saint André sur Sèvre
Rochers du Pré aux Canes, Saint André sur Sèvre
Rochers du Pré aux Canes, Saint André sur Sèvre
Rochers du Pré aux Canes, Saint André sur Sèvre
Rochers du Pré aux Canes, Saint André sur Sèvre
Rochers du Pré aux Canes, Saint André sur Sèvre
Rochers du Pré aux Canes, Saint André sur Sèvre
Rochers du Pré aux Canes, Saint André sur Sèvre
Rochers du Pré aux Canes, Saint André sur Sèvre
Rochers du Pré aux Canes, Saint André sur Sèvre
Rochers du Pré aux Canes, Saint André sur Sèvre

Voir les commentaires

A lire

Compilation et recherches sur les mégalithes, dolmens, menhirs, tumuli, pierres branlantes, pierres à légendes, curiosités naturelles... de Poitou-Charentes, départements avoisinants et côté atlantique. Contient des débuts d'inventaires de Lanternes des Morts et des Croix Hosannières.

Les listes des monuments que vous trouverez dans ce blog ne sont pas exhaustives. Elles sont faites en fonction des visites et/ou des recherches que j'ai effectuées.

Le terme Mégalithes se rapporte plus aux monuments du néolithique cependant mon blog et mes listes englobent d'autres pierres de différentes époques mais aussi naturelles.


Merci de votre compréhension

Liste des dolmens de Charente-Maritime dont je suis en cours de recherches ou en attente de visite :

- Angoulins
- Archiac
- Ardillières 3 (dolmen de la Trompette)
- Bédenac
- Loire-les-Marais
- Matha
- Médis
- Moragne
- Saint-Germain-de-Marencennes
- Saint-Thomas-de-Conac
- Trizay

Contact

Bibliographie

Lanternes des Morts
Croix Hosannières
Tombes d'archéologue
Mégalithes de Bretagne (22, 29, 35, 56)
Mégalithes de l'Allier (03)
Mégalithes de l'Ardèche (07)
Mégalithes de l'Aube (10)
Mégalithes de l'Aude (11)
Mégalithes de l'Aveyron (12)
Mégalithes de Charente (16)
Mégalithes de Charente-Maritime (17)
Mégalithes de Corrèze (19)
Mégalithes de Creuse (23)
Mégalithes de Dordogne (24)
Mégalithes d'Eure-et-Loir (28)
Mégalithes de Gironde (33)
Mégalithes de l'Hérault (34)
Mégalithes d'Indre (36)
Mégalithes d'Indre-et-Loire (37)
Mégalithes des Landes (40)
Mégalithes du Loir-et-Cher (41)
Mégalithes de Haute-Loire (43)
Mégalithes de Loire-Atlantique (44)
Mégalithes du Loiret (45)
Mégalithes du Lot (46)
Mégalithes du Lot-et-Garonne (47)
Mégalithes du Maine-et-Loire (49)
Mégalithes de l'Orne (61)
Mégalithes des Pyrénées-Atlantiques (64)
Mégalithes de la Sarthe (72)
Mégalithes des Deux-Sèvres (79)
Mégalithes du Tarn-et-Garonne (82)
Mégalithes de Vendée (85)
Mégalithes de Vienne (86)
Mégalithes de Haute-Vienne (87)




 

 

 

 

 

Locations of Site Visitors

Articles récents

Dernières News Mégalithiques

J'ai retrouvé la Galoche de Gargantua située primitivement à Dolus-d'Oléron. A lire ici


 

Hébergé par Overblog